Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 13:30


par Carl Johan Calleman

(le 18 janvier 2011)

L’année dernière beaucoup de gens se sont réunis pour la Convergence consciente du 17-18 juillet 2010, posant l’intention de manifester la conscience unitaire quand la neuvième et plus élevée des ondes mayas amènera l’univers à son état d’existence le plus élevé. Cet évènement a servi de camp de base pour poser une intention et pour l’ascension vers la conscience unitaire. Nous avons célébré dans la joie dans les formes les plus variées, allant des temples de Bali aux anciens Mayas au Guatemala et du peuple Saami dans le Nord aux Bushmen du Kalahari. Nous pouvions voir pour la première fois notre planète apparaître comme un espace sacré encerclé par une roue de médecine mondiale (*).

Nous approchons maintenant du véritable début de cette onde de conscience unitaire qui commence le 9 mars 2011.C’est la neuvième onde, aussi connue sous le nom d’Inframonde universel. Cette onde comprend une période de 13« uaxaclahunkin » (18 jours) qui propulse un processus ayant pour but de conduire l’univers et les êtres humains à leur niveau de conscience le plus élevé (**). Le but de cet article est de fournir un peu plus de contexte à cette onde, sa date d’initiation et il suggère comment l’énergie de l’onde peut être utilisée de la façon la plus bénéfique. Ceci nécessite que je résume une fois de plus la structure de base du plan temporel cosmique comme on le comprend à partir du calendrier maya.

Durant les dernières années beaucoup de gens ont pris connaissance de l’existence du calendrier maya et sa prétendue date finale mais il est surprenant de constater que beaucoup moins ont assimilé ce que les anciennes inscriptions en disent. En fait, il n’y a qu’une seule ancienne inscription connue qui mentionne la fin du calendrier : le Monument 6 à Tortuguero (**) décrit ce qui se passera quand le calendrier prendra fin. L’actuelle lecture de cette ancienne inscription par des mayanistes professionnels est que nous verrons alors la manifestation du Bolon Yokte Ku en grande tenue et avec ses insignes.  Donc tout autre chose que vous auriez entendu dire sur la fin du calendrier maya tel qu’un changement de pôle, la fin du monde, un alignement galactique, des éruptions solaires, des émanations du centre de la galaxie, etc., n’ont, en fait, pas de fondement dans aucun ancien texte maya.

Ce qui a cependant une origine dans une ancienne inscription maya c’est Bolon, le chiffre neuf. A première vue, la lecture du monument de Tortuguero peut paraître énigmatique et difficile à comprendre. Il y a cependant beaucoup d’informations autour du Bolon Yokte Ku qui nous permet de donner un sens à cette inscription (***). Ce qu’il est crucial de comprendre c’est que Bolon Yokte Ku est l’entité à Support en neuf, ou Neuf marches de « fins de périodes ». En d’autres termes, Bolon Yokte Ku est un nom pour une pyramide cosmique à neuf marches. Au travers d’une vaste vérification basée sur des faits il s’avère que cette pyramide symbolise les neuf étages de l’évolution que traverse l’univers dans sa montée vers l’état de conscience le plus élevé.

9 mars 2011: l’aube de l’onde d’unité

Chaque niveau de l’évolution, de Bolon Yokte Ku, la pyramide cosmique, est développé par une série de treize périodes de temps. Elles vont du « hablatun » (1,26 milliards d’années), tout en bas au « uaxaclahunkin » de 18 jours au 9ème niveau. Ceci signifie une augmentation de fréquence 20 fois supérieure et une accélération du temps à chaque marche vers un niveau supérieur. Bientôt, le 28 octobre 2011, les énergies des neuf ondes vont se manifester toutes pleinement. Cette manifestation finale est ce à quoi, je crois, l’ancienne inscription fait allusion, quand il est dit qu’on verra Bolon Yokte Kuapparaitre en grande tenue. Les fruits des neuf ondes apparaitront alors en toute plénitude car elles s’achèveront toutes en même temps. Ceci ne prête pas à confusion si on accepte que les anciens peuple du monde, y compris les Mayas, avaient tendance à personnaliser les forces cosmiques en les décrivant comme des « dieux », alors que dans le monde moderne, nous les décririons comme neuf ondes d’énergie.

Le 9 mars 2011, la 9ème onde la plus élevée du Bolon Yokte Ku sera activée. Il me semble que le but de cette onde en particulier de 13 x 18 = 234 jours est de couronner l’évolution tout entière de l’univers qui a été jusqu’ici propulsée par les huit ondes inférieures. Selon ce que nous savons sur les polarités changeantes de la conscience des neuf ondes, elle le fera en fournissant les énergies qui sont favorables à ce que les êtres humains puissent co-créer la conscience unitaire.

 

C’est le but de la 9ème onde. Arrêtons-nous un instant pour contempler ce moment capital dans le temps dans lequel nous nous trouvons. La vie, et la vie humaine en particulier, a évolué jusqu’au 8ème niveau. Ceux qui sont effectivement montés sur une pyramide maya physique, telle que la pyramide du Grand Jaguar à Tikal, peuvent avoir une idée du sentiment qu’on peut éprouver quand on se rapproche du sommet, quand on est au 8ème niveau, reprenant son souffle avant de poursuivre l’ascension jusqu’au sommet. Nous sommes maintenant sur le point de monter au 9ème et plus haut niveau de la vie. C’est pour se préparer à cette opportunité capitale que beaucoup ont participé à l’évènement de la Convergence consciente pour poser l’intention en juillet dernier. Nous pouvons maintenant suivre les intentions que nous avions posées lors de cet évènement et réellement manifester par la co-création la Conscience unitaire. Il est maintenant temps pour nous de suivre, et réellement manifester la conscience unitaire qui fut l’intention de cet évènement. La signification de l’onde d’unité qui va commencer est qu’il nous faut co-créer l’apparence de Bolon Yokte Ku dans toute sa splendeur, l’achèvement du plan cosmique et ses neuf niveaux d’évolution. A l’approche du 9 mars 2011, nous sommes appelés à commencer à co-créer la Conscience unitaire ; le 9 mars 2011 est l’aube de l’onde d’unité.

L’année 2011 n’est donc pas une année comme une autre. Très probablement c’est notre dernière chance de parvenir à être des co-créateurs avec le plan cosmique. Alors que commençait cette année grégorienne, les messages qui circulaient reflétaient notre ambivalence accrue par rapport au passage du temps. D’une part, il y avait les habituels messages tels que « J’espère que vous aurez une année 2011 formidable » ou « Que voulez-vous créer pour vous-mêmes en 2011 ? » comme si c’était juste une autre année. Des messages centrés sur l’individu, fondés sur une vue linéaire du temps, fait d’années qui se suivent l’une après l’autre.

D’autre part, autour du Nouvel an il y avait des reportages qui affluaient sur  l’“aflockalypse”. De vastes nombres de poissons, oiseaux et animaux mourraient tout simplement sans raison apparente. Ceci indiquait tout sauf une continuation linéaire du temps en 2011. L’“aflockalypse” est peut-être due à l’augmentation de fréquence que les neuf niveaux de la pyramide maya subissent, en plus du degré extrême de déséquilibre de l’écologie de planète, suite aux activités humaines. Si cela est vrai, cela serait une invitation à nous adapter à cette nouvelle fréquence et aussi de complètement changer afin que notre demande ne soit plus focalisée sur nous et ce que veut notre ego ou notre individualité pour 2011 mais plutôt comment nos egos peuvent servir l’accouchement du plan divin. La 9ème onde d’unité nous inviterait donc à un complet changement dans notre façon d’être, pour manifester la conscience unitaire, résultat final prévu du plan cosmique. Si cela doit se produire, cela ferait aussi appel à des forces cosmiques extraordinaires qui puissent accomplir le plan cosmique. En fait, peut-être que la 9ème onde sera un Jugement dernier qui sauvera le monde.

S’il y a une augmentation par vingt de la fréquence pour chaque onde, la 9ème onde, ou Inframonde universel, aura une durée de 13 x 18 = 234 jours et commencerait le 9 mars 2011. Elle progressera à travers 7 jours et 6 nuits intermédiaires, chacun étant un « uaxaclahunkin ». Dans le langage du calendrier maya, ceci signifie une période de 18 jours. Les périodes de 18 jours peuvent être subdivisées en 2 comptes de 9 jours (deux jours de moins que le compte classique des Seigneurs de la nuit), puisqu’elles auront toutes les deux une phase ascendante et descendante et de cette manière on pourra voir plus clairement le lien avec le système calendérique classique maya. Si la 9ème onde concerne la création de l’harmonie à partir de ce qui a évolué auparavant, notre tâche serait alors de demander au Divin de nous guider pour savoir que faire pour y parvenir. Si nous demandons l’harmonie mondiale, nous ne pouvons simplement demander à nos egos de nous guider. Dès le départ il nous faudra donc poser des questions comme par exemple : « Que puis-je faire pour servir le plan cosmique ? » ou « Que vais-je faire pour favoriser la manifestation de la conscience unitaire ? » Si les Jours de la 9ème onde sont des périodes de temps très favorables pour générer cette conscience unitaire, il nous faudra alors nous tourner vers l’aide spirituelle du Divin, en phase exactement avec ces Jours de l’Inframonde universel.

La 9ème onde joint ici l’alpha à l’oméga dans le sens que pour la première fois dans l’histoire il place le compte de 9 jours en tête de l’évolution. Ce seront des temps extraordinaires et il est possible qu’ici nous soyons confrontés à un choix entre vérité et tradition. La raison en est que si la  »9ème onde » aura la force que l’on peut attendre de l’évolution d’un nouvel inframonde, elle sera énergétiquement plus puissante et plus forte que le compte Tzolkin traditionnel de 13 x 20 jours. Le 9ème niveau apportera, en d’autres termes, un compte de 9 jours qui transcendera le Tzolkin en puissance et il sera plus important de le suivre pour ceux qui cherchent à s’aligner sur le plan cosmique. Le Tzolkin continuera néanmoins d’agir comme un courant sous-terrain d’énergies.

Le rythme de l’Inframonde universel est donc une montée de 9 jours d’intensité croissante, qui commence le 9 mars 2011, suivie par une intensité descendante des 18 jours (9+9) suivants jusqu’au début d’une nouvelle ascension de 18 jours (9+9). Il nous faudra donc apprendre à surfer sur cette onde afin de parvenir finalement au somme de la pyramide pour pouvoir assister à l’apparition de Bolon Yokte Ku dans toute « sa » splendeur. Des calendriers pour suivre ce compte de 18 jours (ou 9 jours) sont disponibles en français à la fin de cet article.

Nous invitons chacun à faire partie de l’initiation de cette nouvelle onde le 9 mars 2011. Chacun de vous est cordialement invité à utiliser le site web www.treeoflifecelebration.com pour communiquer avec d’autres personnes partageant les mêmes intentions. Je voudrais dire que c’est quelque chose de fondamentalement nouveau qui est proposé ici. Une fréquence d’évolution, le compte de 9 jours, qui était auparavant vaguement discernable, deviendra le principal rythme directeur. Et si on y réfléchit un peu, ce serait vraiment étonnant si la transformation aboutissant à un nouveau monde pourrait être le résultat d’une simple continuation linéaire de calendriers qui ont été utilisés depuis des siècles.

L’invitation aux évènements ou célébrations pour initier la 9ème onde, le 9 mars 2011 ne fait qu’indiquer que c’est la date du début, le lancement de notre opportunité d’entrer ensemble dans l’unité. Nous aimerions aussi vous encourager à trouver des moyens de célébration et de transformation à la conscience unitaire aux jours qui vous conviennent, comme les weekends proches de la première période de 18 jours, de même que maintenir l’intention pour le début d’une vraie unité, le 9 mars 2011. En fait, l’idée est que ce processus de transformation générant la conscience unitaire de la 9ème onde ne devrait jamais s’arrêter. Il continuera le 28 octobre 2011 et au-delà (****). Il n’y a pas une seule réponse juste concernant la manière de produire la transformation aboutissant partout à la conscience unitaire. Cependant, il y a des outils à disposition qui peuvent être utilisés et développés davantage par tous ceux qui partagent l’intention commune de manifester la conscience unitaire. Tout commence par une intention et si l’intention est alignée sur le but du plan cosmique, elle portera d’autant plus de fruits.

Le 9 mars 2011 nous nous rappellerons l’intention de la conscience unitaire que nous avions posée collectivement à laConvergence consciente du 17-18 juillet 2010 et nous serons rejoints par de nombreux autres qui le feront maintenant pour la première fois. Cette fois-ci notre tâche sera d’accoucher la conscience unitaire en appliquant notre créativité collective à un nouvel environnement. Soyez présents, où que vous soyez dans le cosmos, pour ce compte à rebours final.


Notes

(*) A lire (en anglais) : http://www.calleman.com/content/articles/Recreation_GlobalTreeOfLife.htm
ou écouter http://www.talkshoe.com/talkshoe/web/audioPop.jsp?episodeId=375217&cmd=apop
Voir aussi (en anglaishttp://tetonrainbows.com

(**) Le mot “conscience” est devenu un des mots les plus en vogue de notre temps alors qu’on s’accorde peu ce qu’il veut dire. Mon propre point de vue est que la conscience est fondamentalement une relation à l’Arbre de Vie et donc quand l’Arbre de Vie change ses polarités, le filtre de la conscience change. Ainsi les changements de conscience amenés par les changements de polarité dans l’Arbre de Vie sont ce qui fait avancer l’histoire humaine et toute l’évolution. Chaque Inframonde, ou onde, apporte ainsi une conscience dominée par une polarité particulière, et au fur et à mesure de la montée sur la pyramide cosmique, la conscience évolue vers des formes de manifestation toujours plus élevées. Beaucoup de gens qui utilisent le mot conscience ne réalisent pas ce lien crucial entre le calendrier maya et l’évolution de la conscience, et par conséquent ils ont tendance à donner une connotation différente et quelquefois totalement différente à ce mot. Beaucoup de gens qui utilisent le mot conscience lui donnent en fait le sens spécifique de conscience unitaire, ce qui en réalité n’est qu’une de ses nombreuses expressions possibles.

(***) http://www.calleman.com/content/articles/the_tortuguero%20_monument.htm

(****) Pour une comparaison de la date proposée du 4 Ahau, date finale du 21 décembre 2012 et du 13 Ahau, du 28 octobre 2011, écouter mon interview avec Mark van Stone en trois parties (anglais): http://www.youtube.com/watch?v=OSu-SWJILQU.

Carl Johan Calleman, Ph.D. est l’auteur de trois livres sur le plan cosmique tel qu’on peut le comprendre à partir du calendrier maya. Solving the Greatest mystery of OurTime: The Mayan calendar (2001), Le calendrier maya, la transformation de la conscience (2010) et Cosmologie maya et théorie quantique (2010). Il a aussi participé au lancement de plusieurs évènements mondiaux fondés sur les changements dans le calendrier maya telle que la Convergence consciente du 17-18 juillet 2010.


Selon les dernières recherches de Carl Johan Calleman, LA « VAGUE UNIVERSELLE » (la neuvième et ULTIME onde – inframonde – d’évolution de la conscience) débute le 9 mars 2011, dure 234 jours (et pas 260 jours), se termine le 28 octobre 2011 (comme les huit autres précédentes vagues), et introduit un nouvel élément dans le calendrier maya : le « compte des neufs jours ».

Ceci est du au fait que les “jours” et les “nuits” de cette vague font chacun 18 jours terrestres, soit deux fois 9 jours. Il s’agit donc d’un nouveau rythme qui est spécifique à cette dernière vague.

Jours importants des cycles de 18 jours

Dans un cycle de 18 jours, appelé « uaxaclahunkin » (littéralement “18 jours”), certains jours sont plus importants que d’autres :

Le premier jour du « uaxaclahunkin » (jour 1 du premier compte de neuf jours terrestres) est le germe d’une nouvelle énergie.

La crête du « uaxaclahunkin » (jour 9 du premier compte de neuf jours terrestres et jour 1 du second) représente le moment où cette énergie atteint un maximum.

Le dernier jour du « uaxaclahunkin » (jour 9 du second compte de neuf jours terrestres) est le moment où l’on doit se préparer à l’arrivée d’une nouvelle énergie le lendemain.

Être en phase avec les énergies

Afin de bien suivre les énergies et donc de ne pas se retrouver en décalage avec elles, il est nécessaire de connaître les dates de chaque « uaxaclahunkin ».

Jours importants pour la « Vague Universelle » de 2011 et types d’énergie

Jour 1 : 9 mars – 26 mars  (crête: 17-18 mars) |  Semaille

Nuit 1 : 27 mars – 13 avril  (crête: 4-5 avril) |  Assimilation intérieure de la nouvelle vague

Jour 2 : 14 avril – 1er mai  (crête: 22-23 avril) |  Germination

Nuit 2 : 2 mai – 19 mai  (crête: 10-11 mai) |  Résistance contre la nouvelle vague

Jour 3 : 20 mai – 6 juin  (crête: 28-29 mai) |  Pousse

Nuit 3 : 7 juin – 24 juin  (crête: 15-16 juin) |  Assimilation de la nouvelle vague

Jour 4 : 25 juin – 12 juillet  (crête: 3-4 juillet) |  Prolifération

Nuit 4 : 13 juillet – 30 juillet  (crête: 21-22 juillet) |  Expansion de la nouvelle vague

Jour 5 : 31 juillet – 17 août  (crête: 8-9 août) |  Bourgeonnement

Nuit 5 : 18 août – 4 septembre  (crête: 26-27 août) |  Destruction

Jour 6 : 5 septembre – 22 septembre  (crête: 13-14 septembre) |  Floraison

Nuit 6 : 23 septembre – 10 octobre  (crête: 1-2 octobre) |  Ajustement de la nouvelle proto-forme

Jour 7 : 11 octobre – 28 octobre  (crête: 19-20 octobre) | Fruit

Récapitulatif des jours importants de la « Vague Universelle » de 2011

9 mars | 17-18 mars | 26&27 mars | 4-5 avril | 13&14 avril | 22-23 avril | 1&2 mai | 10-11 mai | 19&20 mai | 28-29 mai |  6&7 juin | 15-16 juin | 24&25 juin | 3-4 juillet | 12&13 juillet | 21-22 juillet | 30&31 juillet | 8-9 août | 17&18 août | 26-27 août | 4&5 septembre | 13-14 septembre | 22&23 septembre | 1-2 octobre | 10&11 octobre | 28 octobre

La « VAGUE UNIVERSELLE » de 2011 : 9ème Onde d’Évolution de la Conscience sur Terre

Calendrier de la 9ème Onde d'Évolution de la Conscience sur Terre

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 23:40

Les calendriers Mayas font actuellement l'objet d'un grand intérêt auprès de milliers de personnes, car ils focalisent sur la fameuse date du 21 décembre 2012. Ils annoncent, qu'au-delà, tout va changer. Qu'en est-il réellement ? Cataclysmes planétaires ou... nouveau paradigme de conscience ?

Des experts remarquables et auteurs célèbres, tels Jose Arguelles, Gregg Braden, John Major Jenkins, Rick Levine, Terance McKenna, Geoff Stray, Moira Timms, Alberto Villoldo, Jay Weidner, les aînés Inka et plusieurs autres, nous démontrent, dans ce documentaire, qu'il n'en tient qu'à nous pour remodeler et refaire le monde...


21 décembre 2012 est la date choisie par de nombreux mouvements ésotériques pour l'avènement d'un grand bouleversement pour l'humanité.

Ils s'appuient sur le calendrier Maya dont un grand cycle s'achève à ce moment.

D'autres mouvements affirment un alignement exceptionnel du Soleil avec les planètes et le cœur de la galaxie :

« Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l'intersection de la Voie lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l'Arbre Sacré, l'Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde ».

21 DÉCEMBRE 2012 - Le point zéro, début d'une Ère nouvelle...

link --- Visionnez le film 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 20:05
INTRODUCTION

Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle, prédite depuis la nuit des temps par tous les textes anciens. Actuellement nous vivons dans l’espace temps à trois dimensions : – L’ére de la conscience émotionnelle.

L’être humain est séparé de la conscience divine. Il vit dans la dualité, la passion, l’émotionnel, l’ego, le matérialisme (l’homme retient). Conjointement, des bouleversements et des changements d’énergie s’effectuent sur la terre. Ces effets se ressentent dans tous les aspects de la création. Nos cellules sont en pleine restructuration afin de pouvoir assimiler les fréquences supérieures de l’énergie lumière. Ces changements d’énergie transforment l’ADN et la conscience humaine (l’homme doit lâcher prise). Ceci provoque quelques désagréments sensoriels qu’il nous faut comprendre, accepter et vivre comme une libération. Ce changement s’appelle la transition.

La transition est l’état intermédiaire qui plonge l’humanité dans la quatrième dimension vers 2012. Après cette date, la conscience humaine basculera progressivement vers la cinquième dimension (le règne spirituel). Nous avons plusieurs versions et témoignages sur l’avènement de cette ère nouvelle.

Découvrons ce que dit Carlos BARRIOS :

Grand anthropologue espagnol, Carlos BARRIOS a passé 25 années au Guatemala chez les Mam, « les Gardiens du Temps » selon la tradition Maya. Il explique l’enjeu de l’échéance du 21 décembre 2012.

 

Le Monde ne s’arrêtera pas en 2012.

Les calendriers mayas font actuellement l’objet d’un grand intérêt auprès de milliers de personnes car ils se focalisent sur la fameuse date du 21 décembre 2012. Carlos BARRIOS étudie depuis des années les différents calendriers mayas avec l’aide de son frère Gerardo. Ils ont interrogé plus de 600 Mayas. « Les anthropologues visitent les sites des temples », dit Carlos BARRIOS, « ils lisent les stèles et les inscriptions et inventent des histoires à propos des Mayas, mais ils ne savent pas lire les signes correctement. Certains annoncent la fin du monde pour décembre 2012. C’est simplement leur imagination. Les anciens Mayas ne sont pas contents de cette interprétation. Le monde ne va pas se terminer. Il sera transformé. Les Indiens ont des calendriers et savent comment les interpréter de façon précise, mais pas les Occidentaux ».

Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lévera pour se joindre à l’intersection de la Voie Lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde.

Certains observateurs disent que cet alignement avec le coeur de la galaxie, en 2012, ouvrira un canal pour l’énergie cosmique afin qu’elle puisse couler à travers la terre, la nettoyant ainsi que tout ce qui demeure en elle, élevant tout vers un plus haut niveau de vibration. Ce processus a déjà commencé, indique Carlos BARRIO

Comment passer sous silence l’extraordinaire expérience de Hanna, Lili, Joseph et Gitta qui, pendant la guerre en 1943, furent contactés par des êtres de lumière qui leurs enseignèrent qu’une nouvelle ère était proche.

Ils l’appelleront : LE NOUVEAU ?

(« Dialogues avec l’Ange » Edition intégrale. Recueillis par Gitta MALLASZ Editeur : AUBIER ISBN : 2-7007-2833-5)

En 1943, alors que la Hongrie n’est encore qu’au bord de la guerre, quatre jeunes gens – Hanna, Lili, Joseph et Gitta – décident d’installer leur atelier de décoration dans un petit village, pour y vivre une vie plus attentive à léessentiel. Si une même faim spirituelle les rapproche, aucun d’entre eux pourtant, n’a jamais pratiqué sa religion. Pendant dix-sept mois, des forces de Lumière – que les quatre amis appelleront « Anges » ou « Maîtres intérieurs » – s’exprimeront par la bouche d’Hanna.

J’ai recueilli un écrit dans ce livre extraordinaire qui concerne le nouveau :

Page 210:

J. « Y aura-t-il un état intermédiaire, ou bien le Monde Nouveau va-t’il apparaître à l’état pur, tout à coup ? »

-Le Nouveau balaie tout ce qui est ancien. Enfant né sans parents. Jamais vu, jamais entendu. Mais l’enfant grandit. Il est encore petit, mais il grandira. LA LUMIERE NE NAIT PAS DES TENEBRES, MAIS LES TENEBRES MEURENT DE LA LUMIERE. En réalité, elles n’ont jamais existé. Adorons–le.

Sommaire


Pourquoi se préparer
pour 2012?
Comment vivons–nous dans la 3ème dimension?

Dans la 3ème dimension le cerveau émotionnel par l’habitude réactionnelle et le refoulement retient les mémoires cellulaires et alimente en énergie mentale les conditionnements, ce qui influence le mode de pensée et installe les scénarios répétitifs.

Comment vivons nous dans la 4ème dimension?

L’énergie cosmique spiritualise les cellules. L’énergie lumière en réinformant les cellules par des vibrations supérieures pacifie les cellules du cerveau émotionnel. Ainsi, le refoulement ne peut plus s’opérer et les conditionnements ne sont plus alimentés par l’énergie mentale. Cela se manifeste par la déprogrammation des mémoires cellulaires et un changement de conscience. C’est la conscience divine qui s’exprime.

Nous vivons une époque de grandes transformations.

Nous approchons de la cinquième dimension: l’Ascension planétaire (l’Illumination). Pendant cette période de transition, le champ magnétique de la terre baisse, ce qui permet à l’énergie lumière de spiritualiser les cellules humaines par les centres énergétiques ou chakras, dont la rotation est plus rapide, au fur et à mesure que nous approchons de 2012. Ceci entraîne la libération des mémoires émotionnelles mais provoque des déséquilibres et des troubles sensoriels (l’homme se retrouve confronté à l’incompréhension de ce qui ressurgit et se manifeste à sa conscience). En se libérant de ses peurs et de ses frustrations, l’ego qui avait pour habitude de tout contrôler, vacille et plonge l’individu dans un déséquilibre constant, alternant moments de dépression et d’irritabilité, associés à des colères inexplicables. Ce sont les désagréments de la transition.

En théorie, que se passera-t-il en 2012?

Lorsque nous atteindrons le point zéro (aux environs de 2012), le passage sera très difficile à vivre pour tous ceux qui, non informés, n’auront pas commencé leur transformation intérieure. L’être humain va se retrouver confronté à une descente colossale d’énergie lumière venant du cosmos, qui se placera dans toute la création.

L’Homme vivra un moment obscur, ressentant toutes ses mémoires émotionnelles ressurgir ensemble, comme une force déstabilisante dans sa conscience car aucune force magnétique ne pourra les retenir. Ce sera le grand lâcher prise, l’abréaction*. Ce défoulement sera vécu comme une délivrance pour tous ceux qui auront suffisamment et rapidement évolué. Ils feront l’expérience de l’Ascension, s’engageant à l’avenir dans la loi du UN (l’unité). Les autres le vivront comme une crise infernale s’ils ne veulent pas lâcher prise. (* terme psychanalytique qui veut dire libération émotionnelle)

En conséquence, lorsque l’énergie lumière pénètre chaque cellule, elle spiritualise l’être humain. Sa réception occasionne un changement dans la conscience humaine. L’énergie lumière, en élevant vibratoirement la cellule, oblige les mémoires cellulaires émotionnelles à se déprogrammer. Il faut accepter de vivre cette transformation en conscience, comme une libération.

Qui n’a pas déjà éprouvé un mal-être en revivant une scène pénible ressurgissant de son passé? Dans la conscience collective, les nouvelles fréquences (information lumière) n’étant plus freinées par le champ magnétique dense de la planète, sont à l’origine d’irritabilité, de stress collectifs et de certains comportements de violence que l’on rencontre actuellement. En effet, les cas où certaines personnes sont incapables d’expliquer leurs gestes après avoir commis des actes irréparables sont aujourd’hui fréquents.

Le temps s’accélère au fur et à mesure que nous approchons de 2012.

Les mayas avaient réussi à percer le mystère de l’évolution…

Sommaire



Les Inframondes

Barbara Hand-Clow a récemment mis en lumière dans son livre intitulé « Le Code Maya » l’excellent travail du biologiste Carl Calleman. Celui-ci déchiffre dans les calendriers Maya, une véritable théorie évolutionniste.

Les cycles constituant le calendrier Maya

Chacun des neuf cycles d’évolution, ou inframondes, sont superposés les uns au dessus des autres, en formant une pyramide (cliquez sur le schèma ci-contre pour le visualiser). Tous les cycles s’achèvent simultanément le 28 octobre 2011.

L’inframonde cellulaire

C’est l’époque du Big Bang et de la création de la matière. La date précise mentionnée sur le calendrier maya, est 16,4 milliards d’années. Il se termine le 28 octobre 2011. Ce cycle se nomme « cellulaire », car il est à l’origine des premières cellules vivantes qui apparurent sur la terre la vie commence alors par association des cellules la création d’une vie sous-marine (les algues, les éponges).

L’inframonde mammalien

Il débute il y a 820 millions d’années: c’est le cycle de l’évolution de la cellule et l’apparition des premiers animaux (poissons, amphibiens, reptiles et mammifères). Au cours des millions d’années d’évolution, les neurones se sont superposées en couches de bas en haut, ce qui a permis l’apparition du cerveau le plus ancien, connu sous le nom de « cerveau reptilien », qui aurait laissé chez l’Homme la zone nommée « hypothalamus ». L’hypothalamus, assure les fonctions végétatives, c’est-à-dire tout ce qui fonctionne indépendamment de notre volonté consciente, comme la respiration, les battements du cœur, le fonctionnement des organes. L’hypothalamus régit les systèmes endocriniens et neurovégétatifs.

Avec l’apparition du mammifère, l’èvolution, durant laquelle les animaux mutent du sang froid au sang chaud, laisse apparaître des sentiments. Elle laisse chez l’Homme une zone appelée « cerveau limbique » et/ou « cerveau émotionnel ». A l’origine, sa fonction était d’aider les mammifères et nos ancêtres à survivre, par l’attaque ou la fuite, face aux multiples dangers qu’ils rencontraient quotidiennement. Actuellement, il semblerait que le cerveau limbique soit un héritage bien encombrant, jouant un rôle essentiel dans la réaction émotionnelle, la création des émotions et la notion d’attachement. Le réflexe d’attaque chez l’animal a créé, chez l’Homme, l’émotion de la colère et celui de la fuite, l’émotion de peur. L’amygdale, petite zone neuronale du cerveau limbique, sert d’amplificateur dans la création d’une forte émotion. Elle est capable en un millième de seconde de submerger totalement la conscience humaine.

L’inframonde mammalien se termine le 28 octobre 2011.

L’inframonde familial

Le troisième inframonde a débuté il y a 41 millions d’années. C’est le développement de la cellule familiale (le clan), avec l’apparition des premiers primates. Il se termine, lui aussi, le 28 octobre 2011.

L’inframonde tribal

Le quatrième inframonde, « le tribal », a débuté il y a 2,2 millions d’années avec les premiers êtres humains. L’être humain récupére d’abord la cellule du 1er inframonde, le cerveau reptilien, puis le cerveau limbique du 2ème inframonde. L’évolution lui apporte le néocortex et, ainsi, l’émergence des facultés intellectuelles. Les Hommes récupérent, ensuite, le développement de la cellule familiale du 3ème inframonde. C’est la période que l’on appelle « le Paradis » ou « Jardin d’Eden ». Les hommes vivent en osmose avec l’univers et la nature. C’est le paradis car ils vivent l’instant présent sans se soucier du passé, ni du futur. Ils ne connaissent pas la peur du lendemain difficile. Je sais que c’est une vérité car j’ai vécu quelques temps chez des indiens en Amazonie, les tikunas. Dans la tribu, tout le monde vivait dans une conscience unifiée, en paix dans l’Amour de l’autre. Jamais un mot plus haut que l’autre, pas d’ego. Tous avaient un rôle qu’ils accomplissaient avec sagesse. Aucun écart non plus envers la grande conscience universelle (je n’ai jamais vu un indien tuer un animal ou pêcher un poisson que nous n’avions pas besoin le jour même). Je n’avais pas conscience à l’époque que je vivais avec des hommes qui étaient en cinquième dimension.

Il se termine le 28 octobre 2011.

L’inframonde régional ou culturel

Le cinquiè inframonde. Il y a 102 000 ans, commence l’expérimentation du langage parlé. Ce processus évolutif amène l’émergence de l’agriculture, de la sédentarisation du clan. L’Homme prends, alors, conscience de ses facultés intellectuelles, mais, les utilisent pour dominer ses semblables. C’est la séparation de la conscience, la dualité. L’ego prends le pouvoir sur la conscience unifiée, mieux imagé par la fameuse tour de Babel : L’Homme se prends pour Dieu et impose son intellect aux autres.

Un individu plus fort physiquement va imposer ses idées à un plus faible qui n’aura pas d’autre alternative que d’acquiescer par peur de représailles. Le plus faible va nourrir des subpersonnalités de peurs, de rancœur, de vengeance, de dévalorisation de soi, etc. C’est à ce moment-là que l’Homme devient fragmenté. C’est l’instauration de l’esclavage.

Cet inframonde se termine le 28 octobre 2011.

L’inframonde national

Le sixième inframonde remonte à 3115 ans av. J.-C. On l’appelle « national » à cause de l’ouverture à la Connaissance. C’est le cycle du développement de la civilisation. L’écriture apparaît au début de ce cycle, c’est le début des religions, des écoles de pensées, des arts.

Il finit le 28 octobre 2011.

L’inframonde planétaire

Le septième inframonde remonte à l’an 1755. Il se nomme « planétaire » puisque qu’apparaît l’Industrialisation : la Machine vient progressivement remplacer les humains et les animaux dans leurs activités.

Son point final se situe le 28 octobre 2011.

L’inframonde galactique

le huitième inframonde a une durée de 12,8 ans et se termine également, comme tous les autres inframondes, en 2011. Il se caractérise par l’accélération de l’industrialisation (Internet, téléphone mobile, etc). C’est la période intermédiaire qu’on appelle la « transition ». C’est le passage de la 3ème dimension vers la 4ème. C’est l’initiation collective et le commencement de la résurgence de toutes les peurs enfouies au plus profond des cellules, la biologie se transmute en matière lumière.

L’inframonde universel

Le neuvième et dernier inframonde s’appelle « inframonde universel » et durera 260 jours. Il s’arrêtera, comme les précédents inframondes, le 28 octobre 2011, puisque la Terre stoppera à ce moment pré son évolution.

C’est la période du « Jugement dernier », décrite dans la Bible. Pendant cette laps de temps, nous vivrons un alignement galactique exceptionnel qui a pour nom « Alignement du méridien du solstice avec l’équateur galactique ».

Cet alignement permettra l’ouverture d’un grand canal d’énergie lumière qui transformera toutes les fréquences vibratoires qui sont encore denses sur la Terre et les remplacer par des fréquences spirituelles. Ce sera la fin des créations mentales qui ne sont pas en harmonie avec la conscience divine. Nous vivrons la résurgence de toutes nos mémoires enfouies dans l’inconscient de nos cellules, qui vont se libérer ensemble d’un seul coup.

Pour certains, ce sera l’Ascension planétaire, pour d’autre se sera le déséquilibre ou la folie.

Cet inframonde est basé sur le développement de notre perception de la globalité. Nous vivrons l’intemporalité. Les pensées deviendront instantanées. L’intuition nous permettra d’être continuellement en osmose avec la source divine par laquelle se répand la connaissance universelle.

C’est le passage vers la Cinquième dimension ou Unité de la Conscience.

Les neuf fréquences de création fonctionnent ensemble.

Chaque inframonde est bien plus court que le précédent. C’est le concept de l’accélération du temps. L’évolution devient de plus en plus rapide. En remontant la pyramide, le temps s’accélère à chaque étape en multipliant sa vitesse par 20. En descendant, le temps se ralentit de la même manière. Chaque inframonde subit une évolution colossale et les cellules du cerveau cherchent à égaler la fréquence de la Terre, qui s’élève toujours de plus en plus.

 

C’est la fin de la Troisième dimension car dans la Cinquième dimension le temps n’existe plus, c’est l’instant présent. Il n’y a plus de passé, ni de futur. Seulement le moment présent.

Sommaire

Les Prophéties
Les prophéties des indiens Hopis ressemble étrangement a celle des mayas

Les Indiens Hopis d’Arizona ont prophétisé depuis des siècles sur de nombreux événements d’ampleur planétaire. Ils avaient annoncé des générations à l’avance la venue d’une race d’hommes barbus, à la peau claire, montés sur des animaux étranges et portant des armes inconnues. Ceux-ci arriveraient d’au-delà de la grande mer de l’Est et auraient pour emblème la Croix (le christianisme), mais ils allaient briser le Cercle sacré de la nation et de l’harmonie avec la Mère Terre, en introduisant un mode de vie déséquilibré appelé « Koyaanisqatsi » qui serait, éventuellement, appelé à disparaître. Les prophéties des Hopis sont, en bien des points, identiques à celles des Mayas.

L’une des grandes prédictions dit ceci :

« Un jour, certaines étoiles viendront ensemble en une seule rangée, comme cela s’est déjà produit il y a des milliers d’années. C’est le temps de purification pour la Terre. Des changements de climat et de nombreuses catastrophes peuvent se produire quand nous parviendrons à ce stade. Ce qui peut se produire alors, personne ne peut le savoir réellement. »

Des « étoiles en une seule rangée »? Voilà un élément qui évoque l’alignement de toutes les planètes prévu le 21 décembre 2012. D’aprés cette prophétie, outre d’immenses dégâts et pertes en vies humaines, ce serait le début d’une nouvelle ère glaciaire.

Selon les indiens Hopis :

  • Le premier monde a été détruit par un feu dévastateur qui vint du ciel et de la Terre.
  • Le deuxième monde a pris fin quand le globe terrestre a dévié de son axe et que tout fut recouvert de glace.
  • Le troisième monde a été anéanti par un déluge universel.
  • Le monde actuel est le quatrième et sera anéanti par les flammes.
D’autres sources décrivent ce changement annoncé…

La Bible

J’ai remarqué dans l’apocalypse de Saint-Jean un passage assez révélateur qui confirme le changement vibratoire : le passage vers la lumière :

Le mot « apocalypse » vient du verbe grec « apokalystô », qui signifie « révéler ». C’est le dernier livre du nouveau testament qui annonce une vision de la fin des temps, le jugement et le nouveau monde à venir (celui du règne spirituel).

Apocalypse de Saint-Jean : extrait du Chapitre 9

« (1) Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l’abîme lui fut donnée, (2) et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise ; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits. (3) De la fumée, sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre ; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre. (4) Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux Hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front. (5)Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un Homme. (6) En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux. »

  1. L’étoile tombée du ciel => le canal de l’énergie cosmique
  2. La clef du puits de l’abîme lui fut donnée et elle ouvrît le puits de l’abîme => Le canal s’ouvre, l’énergie lumière descend sur les élus qui la diffusent sur toute la planète.
    Et il monta du puits une fumée comme la fumée d’une grande fournaise => L’énergie lumière élève la Terre à des vibrations supérieures
  3. De la fumée sortirent des sauterelles qui se répandirent sur la Terre, et il leur fût donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la Terre. Il leur fût dit de ne point faire de mal à l’herbe de la Terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre [...] => Les vibrations supérieures nettoient la Terre de ses impuretés
  4. [...] mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front. => Ceux, qui ne se sont pas préparés à cet avénement en ouvrant leurs centres de réceptions d’énergies (en se canalisant), et qui ont préféré s’accrocher au mental, à l’émotionnel et au matérialisme.
  5. Il leur fût donné non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme. => L’énergie pure, en spiritualisant les cellules, déprogramme les mémoires émotionnelles des êtres humains qui, en ressurgissant toutes ensembles à la conscience, provoquent de violents déséquilibres psychologiques et de grandes souffrances.
  6. En ces jours-là, les Hommes chercheront la Mort et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la Mort fuira loin d’eux. => Comme chaque Être humain n’a pas la même évolution spirituelle, ceux qui seront canalisés a la réception de l’énergie lumière sauront qu’ils traversent la dernière épreuve en entrant dans le Nouveau Monde. Les autres, qui vivront de lourds karmas, endureront de grandes souffrances, car tous leurs refoulements ressurgiront en même temps ; ils se retrouveront comme des écorchés vifs, incapables de maîtriser leurs pulsions ; ils seront terrorisés, révoltés. Ils deviendront violents et destructeurs. Certains chercheront à se suicider devant tant de tourments et d’affliction.

J’ai repéré un passage assez troublant qui évoque la descente de l’énergie lumière et ses conséquences dans le Livre « Dialogue avec l’Ange » :

« Tout se remplit de la Lumière terrifiante. Il n’est plus possible de se cacher, La Nouvelle lumière pénètre tout. Il n’y a plus d’abri où se cacher. Et il ne le faut pas, ne vous cachez pas ! Mais purifiez-vous encore, Aussi longtemps que c’est possible. L’âme de celui qui ne le fait pas – Est pétrifiée de froid .Choisissez ! »

Jésus parle d’une période chaotique qui précède la Fin des temps dans « Les Discours Eschatologiques » (les discours eschatologiques sont plus longs que les autres versions citées, et pour leur compréhension totale il est impossible de les raccourcir. Le lecteur ne doit pas y voir une quelconque influence religieuse personnelle).

 

Les Discours Eschatologiques
  1. Introduction
    Comme Jésus sortait du Temple et s’en allait, ses disciples s’approchèrent pour lui faire voir les constructions du Temple. Mais il leur répondit : « Vous voyez tout cela, n’est-ce pas ? En vérité, je vous le dis, il ne restera ici pierre sur pierre qui ne soit jetée en bas ». Et comme il était assis sur le Mont des Oliviers, les disciples s’approchèrent de lui, en particulier, et demandèrent : « Dis nous quand cela aura lieu et quel sera le signe de ton avènement et de la Fin du Monde ».
  2. Le commencement des douleurs
    Et Jésus leur répondit : « Prenez garde qu’on ne vous abuse. Car il en viendra beaucoup sous mon nom qui diront : « C’est moi le Christ », et ils abuseront bien des gens ».

    Le Fils de l’Homme ne descendra pas sous l’aspect humain, mais sous la forme de l’énergie lumière qui spiritualisera la planète et les Êtres humains. Tout se vivra par le ressenti subtil sensoriel, il n’y aura plus besoin de paroles.

    Vous aurez aussi à entendre parler de guerres et de rumeurs de guerres ; voyez ne vous alarmez pas : car il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin. On se dressera, en effet, nation contre nation et royaume contre royaume. Il y aura par endroits des famines et des tremblements de terre. Et tout cela ne fera que commencer les douleurs de l’enfantement.

    Les événements actuels laissent penser que cette époque a déjà commencée.

    « Alors on vous livrera aux tourments et on vous tuera ; vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom. Et alors beaucoup succomberont ; ce seront des trahisons et des haines intestines. Des faux prophètes surgiront nombreux et abuseront bien des gens ».

    L’énergie lumière en descendant sur la planète, élèvera les consciences à de hautes vibrations spirituelles, mais, elle fera aussi ressurgir toutes les peurs et les angoisses des êtres humains non préparés. Ils vivront dans la terreur et dans des violences incontrôlables, certains commettront des actes irréparables. Dans leur désarroi, ils se raccrocheront à toutes possibilités de salut. Aussi, seront-ils une proie idéale pour tous les fanatiques, les égocentriques spirituels qui pourront, par ce biais, nourrir et satisfaire leur égo.

    Par suite de l’iniquité croissante, l’amour se refroidira chez le grand nombre. Mais pour celui qui aura tenu bon jusqu’au bout, celui-là sera sauvé.

    « Cette bonne nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et, alors, viendra la fin ».

    Tous ces bouleversements installeront le doute et feront perdre la foi à un grand nombre de non préparés (cette bonne nouvelle du royaume) : c’est l’énergie lumière qui descend sur toute la planète.

    Et Alors viendra la fin. => La fin du monde en trois dimensions : la dualité (l’émotionnel, le passionnel, le réactionnel, l’ego, le matérialisme) ensuite nous assisterons à l’émergence du règne spirituel.

  3. La grande tribulation de Jérusalem
    « Lors, donc, que vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel installé dans le Saint Lieu (que le lecteur comprenne), alors que ceux qui seront en Judée s’enfuient dans les montagnes, que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas dans sa maison pour prendre ses affaires et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau ! Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ses jours–là ».

    Un basculement des pôles peut-être sera accompagné de catastrophes naturelles.

    « Priez pour que votre fuite ne tombe pas en hiver, ni un sabbat. Car il y aura alors une grande tribulation telle qu’il n’y en a pas eue depuis le commencement du monde jusqu’à ce jour et qu’il n’y en aura jamais plus. »

    Jésus nous exhorte à la prière (les pensées d’amour véhiculent des particules élémentaires positives qui transforment les forces destructrices).

    « Et si ces jours-là n’avaient pas été abrégés, nul n’aurait eu la vie sauve ; mais à cause des élus, ils seront abrégés ces jours-là. »

    Les élus sont ceux qui vivent actuellement l’expérience de la quatrième dimension.

    Leur corps, et leurs centres énergétiques vibrent à des vitesses supérieures ce qui leur permet de canaliser les vibrations supérieures de l’énergie spirituelle et de les dispenser sur la planète d’une manière holographique*. Ils atténuent de ce fait les puissances dévastatrices.

    *Holographique : chaque pensée, chaque acte bon ou mauvais, se répercute dans le système planétaire et tous les êtres humains en subissent indirectement les conséquences par des vibrations.

  4. Ampleur cosmique de cet avènement
    « Aussitôt après la tribulation de ces jours–là, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière. »

    Des phénomènes similaires ont déjà été enregistrés par le passé ! Zechariah Sitchin relate : « A l’époque de Titu Yupanqui Pachacuti 2 (environ 1394 avant J-C) il y eu une nuit anormale où il n’y eut pas d’aube pendant vingt heures soit deux fois plus que la nuit normale. »

    Sitchin spécule que si un tel événement s’est produit, on aurait dû enregistrer un événement opposé quelque part de l’autre côté de la planète. La version concordante des textes bibliques fait part d’un tel événement dans le livre de Josué, chapitre 10 verset 13 : « Et le soleil s’arrêta et la lune se tint immobile jusqu’à ce que le peuple eût tiré vengeance de ses ennemis. Le soleil se tint immobile au milieu du ciel et prêt d’un jour entier, retarda son coucher. »

    Selon les érudits bibliques, cet événement se déroula un peu après 1393av J.-C.

    (Les commentaires, ci-dessus, sont extraits du livre « Marcher entre les Mondes » de Gregg Braden, paru aux éditions Ariane.)

    « Les étoiles tomberont du ciel et les puissances des cieux seront ébranlées. »

    Pendant la période d’inversion des pôles, la planète risque de supporter une abondante pluie de particules cosmiques nocives, appelées « vent solaire ».

    « Il apparaîtra dans le ciel le signe du fils de l’Homme et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l’on verra le fils de l’Homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire ».

    Un nouvel alignement se fera dans la galaxie ouvrant un canal pour l’énergie lumière afin qu’elle puisse inonder toute la planète, en élevant tout vers un plus haut niveau de vibration spirituelle.

    « Et il enverra ses anges avec une trompette sonore pour rassembler ses élus des quatre vents des extrémités des cieux à leurs extrémités ».

    L’énergie lumière descendra par les élus qui attendent ce moment. Ils ressentiront l’appel sous forme de résonance harmonique (les trompettes sonores) ; ils seront préparés pour accomplir leur rôle de canal universel car ils vibrent dans la résonance de la quatrième dimension. Ils seront les récepteurs, assimilateurs et transmetteurs de l’énergie cosmique qui se dispensera sur la planète d’une manière holographique.

  5. Veiller pour ne pas être surpris
    « Comme les jours de Noé, ainsi sera l’avènement du fils de l’Homme. En ces jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et les gens ne se doutèrent de rien jusqu’à l’arrivée du déluge qui les emporta tous. Tel sera aussi l’avènement du fils de l’Homme. Alors deux hommes seront aux champs : l’un est pris, l’autre laissé deux femmes en train de moudre : l’une est prise, l’autre laissée ».

    « Veillez donc parce que vous ne savez pas quel jour va venir votre maître. Comprenez–le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur devait venir, il aurait veillé et n’aurait pas permis qu’on perçât le mur de sa demeure. Ainsi donc vous aussi, tenez vous prêts, car c’est à l’heure que vous ne pensez pas que le fils de l’Homme va venir ».

    Jésus nous exhorte à nous préparer en nous informant que son avènement (l’énergie lumière) arrivera d’une façon soudaine, à la différence de ce qu’il annonce à propos du déluge qui emporta tous les êtres. Il met en garde ceux qui seront aux mêmes endroits en leur offrant une possibilité de salut.

    « Alors deux hommes seront aux champs : l’un est pris l’autre laissé, deux femmes en train de moudre : l’une est prise, l’autre laissée ».

    On peut avancer l’hypothèse que sur les deux individus celui qui se sera préparé à recevoir l’énergie lumière sera laissé.

    (pour connaître la suite des prophéties, vous pouvez vous procurer le nouveau livre de Gilles Sinquin sur notre boutique en ligne).

Sommaire

Les Preuves
Les preuves physiques

Gregg Braden a apporté la preuve scientifique du passage de la Terre, à travers la ceinture de photons et du ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. En même temps, il est parvenu à démontrer scientifiquement, l’accélération de la fréquence de résonance de la Terre, dite « résonance Schumann ». Selon lui, quand la Terre arrêtera ses rotations et que la fréquence atteindra 13 cycles (13 Hertz), nous serons au « Point Zéro » du champ magnétique. La Terre s’immobilisera et au bout de deux ou trois jours, elle commencera à tourner dans l’autre sens. Cela produira un renversement dans le champ magnétique autour de la Terre et en elle.

Gregg Braden en tire une série de conséquences :

  • Le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que nous approcherons du « Point Zéro »
  • La traversée du « Point Zéro » précipitera probablement l’ensemble de l’humanité dans la quatrième dimension (qui n’est elle-même qu’un point de transit vers la cinquième)
  • À ce stade, chaque chose que nous penserons ou désirerons se manifestera instantanément
  • Le « Point Zéro » sera probablement atteint sous peu, dans les toutes prochaines années, sans doute avant la fin de l’année 2012
  • Vers 2013, nous entrerons dans la cinquième dimension (après le saut dans la quatrième dimension, au « Point Zèro »)

Il faut quand même rappeler que la planète Terre a déjà connu des inversions de son champs magnétiques depuis sa création. Nous en avons des preuves scientifiques.

Le physicien Bernard Brunhes, directeur de l’Observatoire du Puy-de-Dôme est le premier à mettre en évidence en 1905 le phénomène d’inversion du champ magnétique terrestre, ceci en observant des coulées de laves du Massif Central qui conservent la mémoire de la direction du champ magnétique datant de l’époque de ces coulées (coulée de Pontfarein près de Saint–Flour dans le Cantal).

Il a trouvé des roches d’aimantation inverse et a fourni, en 1906, l’interprétation suivante : « Lorsque la lave sort de terre, les petits cristaux d’oxyde de fer (magnétite) qu’elle contient s’orientent librement dans le sens du champ magnétique terrestre existant à cette époque. Ils peuvent se déplacer dans la lave fluide. En se refroidissant, la masse visqueuse se solidifie figeant, en quelque sorte, ces petits aimants témoins du champ magnétique régnant au moment de l’éruption. »

Cette découverte a fait l’objet d’une commémoration en 2007 au parc géologique Vulcania, en Auvergne.

Un autre scientifique, Norbert Bonhommet, commence vers 1970 une thèse sur le magnétisme rémanent des laves du Massif Central. En 1972, dans la coulée du Puy de Laschamp, il trouve un retournement complet du champ magnétique terrestre!

Cet événement appelé « Le Laschamp », daté à – 30 000 ans environ, fût de courte durée (2000 à 3000 ans environ). Mais cette découverte a eu un grand retentissement dans le monde scientifique car une inversion des pôles magnétiques aussi récente pourrait être en corrélation avec d’autres phénomènes géophysiques importants (variations climatiques, fracture de la croûte terrestre, etc).

Ces corrélations difficiles à établir pour des inversions anciennes devraient pouvoir exister pour une période récente.

Aussi, on a cherché partout dans le monde des événements de retournement contemporains du Laschamp. On a simplement trouvé deux épisodes brefs : l’un en Australie et datant d’il y a 30.000 ans, l’autre au Japon, dans des sédiment et datant de 49.000 ans.

(Si voulez en savoir plus sur les preuves physiques de l’Ascension et les événements de 2012, vous pouvez vous reporter aux deux nouveaux livres de Gilles Sinquin. Pour les commander, rendez-vous sur notre Boutique en ligne)

Les preuves physiologiques

Quels sont les désagréments que vous pouvez rencontrer pendant la transition de la 3ème vers la 4ème dimension ?

=> Cette transition est le passage-sas par lequel nous nous ouvrons à une dimension supplémentaire : l’invisible, le subtil, le divin, la source…On peut lui donner le nom que l’on désire, nous sommes en marche vers un grand changement vibratoire qu’est la « transmutation lumière ». Cette période pour l’être humain est une mutation où la cristallisation de la matière s’achève. L’Homme va muter en matière lumière. C’est l’accélération du temps qui permet cette évolution.

=> Ceux qui sont déjà en 3è Dimension/4è Dimension savent que c’est une période inconfortable car en 4è Dimension, elle nous fait vivre des moments de ravissement, mais le retour à la 3è Dimension est souvent mal vécu. Pendant ce passage, il faut tenir bon et ne pas se laisser déstabiliser. Le cadeau est au bout du chemin. Ce sera l’Ascension, collective, la 5è Dimension, où nous n’aurons plus à vivre tous les désagréments de la 3D/4D.

Au niveau physique vous êtes aussi en mutation :

remarquez comment votre sommeil a changé, les rêves sont plus intenses et plus parlants, votre inconscient essaye de s’exprimer par ces rêves, vous vous réveillez avec la bouche sèche, vous ressentez de plus en plus le besoin de boire, parfois plusieurs fois dans la nuit.

Vous vous réveillez aussi vers 3 ou 4 heures du matin avec l’esprit totalement agité (c’est l’énergie lumière qui pénètre en vous et fait ressurgir des mémoires-frustrations que votre cerveau limbique refuse, ce qui provoque cette agitation. Rappelez-vous que vous êtes habitués au système de récompense plaisir/déplaisir depuis 820 millions d’années. Maintenant, prenez conscience qu’il faut accepter les deux états sans différence si vous voulez évoluer vers la 4è Dimension).

Ressentez cet état d’agitation sans le refuser. Au besoin, pratiquez l’observation de la respiration pendant quelques instant et vous verrez que votre mental va se calmer.

Remarquez aussi que vous transpirez beaucoup plus qu’avant. Ressentez-vous ces douleurs qui se manifestent dans le dos, la nuque et les épaules ? Elles sont le signe de la transmutation lumière.

=> Toute la biologie du corps est en train de changer, ainsi que l’ADN.

Remarquez-vous que vous ne pouvez plus manger certains aliments ou absorber certaines boissons comme les alcools fort ? Avez-vous ressenti des reflux gastriques plus nombreux que d’habitude ? Ils sont le signe que le pH de la cellule se transforme.

Ressentez-vous plus de démangeaisons qu’avant, comme par exemple aux parties génitales ? Elles sont le signe de mémoires qui se libèrent.

Ressentez-vous une lourdeur à la tête, plus précisément au sommet de la tête et à la nuque ? C’est le signe que l’énergie lumière cherche un passage. Pour circuler, elle est obligée de dissoudre les sceaux magnétique denses de l’énergie-matière.

Ressentez-vous aussi des picotements à la gorge, une légère oppression au milieu de la poitrine, les yeux qui brûlent avec l’impression d’avoir comme des grains de sables en dessous des paupières ? Ressentez-vous des douleurs aigües aux oreilles comme des acouphènes, la langue chargée avec un goût amer ?

=> Si vous ressentez toutes ses manifestations, c’est que vous vivez la transition, la 3D/4D, et que vos centres énergétiques accélèrent leurs rotations pour s’aligner à la fréquence de la 4D.

Ressentez-vous que votre intuition se développe ? N’êtes-vous pas surpris que des pensées se matérialisent plus rapidement qu’avant ?

C’est l’accélération du temps qui, en quatrième dimension, ouvre un passage dans votre conscience.

=> Vous avez, alors, accés à l’intemporalité ; vous franchissez le couloir intemporel.

Avez-vous remarqué que vous étiez plus irritable qu’avant, plus soupe au lait, moins patient ? C’est encore les désagréments de la transition la 3D/4D.

La transmutation lumière est à double tranchant :

Rappelons-nous que le champ magnétique de la Terre baisse considérablement et par la même occasion celui de l’Être Humain aussi. Les mémoires-frustrations étant encodées dans le champ magnétique, celles-ci ont de moins en moins d’espace et sont forcées de se libérer.

Pour certains c’est l’Enfer, pour d’autres c’est l’irritabilité. Pourquoi ?

Tout vient de l’amygdale dans le cerveau limbique. Certaines personnes sont plus dans la réaction que d’autres. La violence peut submerger leur conscience en une fraction de secondes. Cela vient de l’habitude plaisir/déplaisir. L’habitude réactionnelle à ces deux extrêmes déverse un excès d’hormones qui surexcite l’amygdale. Ceci met les sujets dans la réaction amplifiée accompagnée de crises de violence.

Lorsque l’énergie lumière descend par vagues successives sur la planète, elle pénètre la conscience humaine. Pour ceux qui sont en 3D/4D, elle provoque d’abord un ravissement, ensuite une résurgence de mémoires-frustrations, suivie de quelques désagréments que le sujet vit comme une libération ; il accepte tous les états car il est conscient que cela fait partie de son ascension personnelle.

Pour celui qui vit en 3D, lorsque l’énergie lumière descend par vagues, elle fait ressurgir les mémoires qui sont dans un espace de plus en plus restreint dans leur champ magnétique. Mais, le sujet en 3D ne connaît qu’un seul fonctionnement, celui du refus et du refoulement, des sensations désagréables. Il rentre en réaction amplifiée contre la résurgence des mémoires-frustrations, ce qui ne fait que surexciter encore plus son amygdale et le met dans des violences qu’il ne comprends pas.

Actuellement, le nombre de personnes qui vivent dans cette vibration dense est beaucoup plus important que ceux qui vivent en 3D/4D. La violence sur la planète est pratiquement permanente, et c’est là que le rôle des Élus est indispensable !!

(Si voulez en savoir plus sur les preuves somato-physiologiques de l’Ascension et les événements de 2012, vous pouvez vous reporter aux deux nouveaux livres de Gilles Sinquin. Pour les commander, rendez-vous sur notre Boutique en ligne)

Sommaire

Conclusion
L’Ascension

L’Ascension, comme vous avez pu le constater en lisant ces lignes, est une réalité prédite depuis la nuit des Temps. Tous les plus grands écrits mystiques en parlent, à commencer par le livre qui a fait l’épopée de la religion chrétienne : La Bible. Elle est aussi prouvée par la Science, notamment avec les phénomènes de Lachamp et l’accélération brutale du Temps.

 

Ce monument de la littérature religieuse nous apprend que lors de l’Apocalypse qu’avait prédite Saint-Jean, il y aura de gros cataclysmes, dûs à l’arrêt de l’évolution de la planète Terre qui verra son champ magnétique disparaître et sa fréquence s’élever jusqu’au point fatidique de 13 Hertz.

 

Nous atteindrons, alors, ce que Gregg Braden appelle « Le Point Zéro ». C’est à ce moment précis qu’un alignement cosmique rarissime, « l’Alignement du méridien du solstice avec l’équateur galactique », prédit par les Mayas, aura lieu et qu’un déluge d’Énergie-Lumière se déversera sur Terre afin d’élever les consciences et de nous amener vers une période de spiritualité universelle, la Cinquième Dimension.

Cette date fatidique est connue : le 21 décembre 2012.

Transformer sa Vie

Cependant, afin de préparer l’Humanité à l’Ascension, nous avons la chance de pouvoir faire un travail en profondeur sur nos mémoires et nos comportements destructeurs. Pour cela, nous devons ouvrir tous nos centres énergétiques à l’énergie-pure-lumière, afin dépurer les lourds karmas que nous portons avec peine et qui nous aménent, parfois, à agir avec déraison et violence.

Ce travail ne peut se faire qu’avec la transmutation de la Lumière, c’est à dire en se laissant pénétrer par l’énergie-lumière qui déprogramme nos mémoires cellulaires.

La Lumière, en se répandant sur Terre et en atteignant profondément nos cellules, provoque quelques désagrèments qui peuvent, parfois, surprendre. Il faut apprendre à maîtriser son mental et son corps pour ne plus rentrer en réaction et ne plus somatiser.

Le passage actuel de la 3ème Dimension (la densité) vers la 4ème Dimension (la pensée instantanée) peut, donc, être une épreuve qu’il n’est pas difficile à surmonter.

C’est pour vous aider à vivre une belle Ascension que Gilles Sinquin vous propose des Conférences, des Journées d’Ascension Personnelle et des consultations privées. Il vous aidera à sortir d’un schèma habituel de plaisir/déplaisir, de frustration, d’addiction, de colère et de tristesse, pour connaître le goût du Bonheur.

Par un effort quotidien d’application de la méthode de Gilles Sinquin, vous arriverez à un équilibre de votre esprit et à la non-réaction, afin d’atteindre l’Illumination lors de l’Ascension.

Nous vous souhaitons une Ascension personnelle heureuse.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:37

 

LE MAÎTRE EN SOI
par
PIERRE LESSARD ET FRANCE GAUTHIER

Extraits du livre Le Maître en soi, p. 263 à 268
Ariane Éditions, 2007

 

Chaque expérience, chaque situation, chaque événement que l'Être rencontre quotidiennement peut être reçu et vécu comme une opportunité de laisser émerger et s'exprimer la beauté et la lumière de l'Être. Lorsque vous saisissez cet énoncé, lorsqu'il vibre en vous, alors vous savez que vous êtes sur la voie de la maîtrise. Vous êtes sur le sentier et il vous mène à une sensation de pure joie, d'amour, d'harmonie, d'équilibre, dans la conscience de qui vous êtes, de ce qu'est la vie et de ce qu'est l'Univers.

La sensation et la compréhension de cet énoncé est un joyau pour l'Être, car il éclaire sa voie et sa vie. Il le guide à retrouver un sens à chacune des expériences.

Chaque Être humain porte en lui une pulsion pour vivre l'amour, pour vivre dans une joie pure sur cette Terre. Rappelez-vous, tous les Êtres humains ont en commun l'envie d'aimer, d'être aimé et d'être heureux. Cette pulsion est si profonde, si présente à chaque instant de sa vie que lorsque l'Être peut le reconnaître en lui et en tout autre Être, il ne peut que se sentir uni.

Dans cet Univers, toutes les formes de vie contribuent à une création commune. Chaque Être humain est en soi un créateur dont la création est l'expression de ce qu'il est, de ce qu'il porte et de ce qu'il manifeste. Lorsque l'Être reconnaît qu'il porte en lui l'amour, l'envie profonde d'être dans la joie, lorsque l'Être reconnaît qu'il est lumière, qu'il est beauté, lorsqu'il redécouvre que tout en lui est beau et bon, lorsqu'il saisit que les déviations, les distorsions, les déséquilibres sont les effets d'expériences passées qui ont créé des blessures, lorsque l'Être se rend compte que son caractère ou sa personnalité ne le représentent pas véritablement, puisqu'ils sont des effets, des conséquences de ses blessures, alors il peut aller rencontrer au plus profond de lui-même la véritable énergie de vie, le véritable Soi. Il peut toucher à celui qui existe pour créer, celui qui existe pour représenter la beauté de l'Univers sur cette Terre.

C'est ainsi, chère Âme, que nous vous proposons d'observer comment la création d'un Être est beauté, harmonie et équilibre lorsqu'il s'unit à ce qui est beau en lui. Comment sa création est lumineuse quand il exprime la beauté qu'il porte par ses paroles, ses gestes, ses actions. Comment, lorsqu'il pose son regard sur ce qui est beau de la vie, il devient un créateur de beauté.

Bien sûr, il ne faille point encourager les Êtres à une pensée magique, niant les difficultés qui leur appartiennent, niant les obstacles autour d'eux. Il faille bien sûr que les Êtres aient un regard lucide afin qu'ils puissent faire des choix avec discernement. Toutefois, lorsque vous comprenez que toute la création est associée à un phénomène d'attraction, que l'Être attire ce qu'il est, ce qu'il porte, puisque ce qu'il est et ce qu'il porte influencent son action, vous comprenez son pouvoir de créer sa vie. Cela signifie que si l'Être est centré sur ses difficultés, ses problèmes, ses déséquilibres et ceux du monde, il porte alors des lourdeurs, des tristesses, des frustrations, des colères et il a de la difficulté à créer la beauté. Lorsqu'il redécouvre que, en deçà et au-delà de tous ces poids, il y a en lui la lumière et une pulsion d'amour, alors il porte l'Amour et il l' exprime.

Ce que nous voulons vous transmettre est que si, bien sûr, il est intéressant pour l'Être que son regard soit éclairé, qu'il constate quels sont les obstacles, quelles sont les entraves, quelles en sont les sources, il ne faille point qu'il porte toute son attention sur les aspects ombrageux. Qu'il y ait pour le moins une polarité. Qu'il y ait tout autant d'attention, de présence à ce qui est beauté à l'intérieur de lui et ce qui est beauté à l'extérieur de lui, afin qu'il puisse être inspiré par ce qui est beau, ce qui est lumineux et qui permet de dissoudre l'ombre. D'autre part, en portant son attention sur ce qui est beau, il pourra aussi attirer, créer tout ce qui est beauté. En des termes simples, nous vous disons: "Si l'Être est toujours concentré sur ses douleurs et ses difficultés, il ne peut constater la beauté de la vie. "

Lorsqu'un Être se présente à vous, si votre première attention se porte sur la tache qu'il a sur son chemisier, vous pourriez avoir l'impression que cet Être est souillé, qu'il est malhabile. Vous pourriez voir émerger à votre attention tous ses défauts. Par contre, si votre intention est d'abord de capter chez cet Être ses qualités, ses talents, la beauté de son geste, l'harmonie de sa parole, vous vous rendrez compte que la tache sur son chemisier est peu importante. Et vous pouvez même l'aider à la dissoudre à partir de la lumière que vous émanez et qu'il émane.

Si vous choisissez, dans votre vie, que votre premier regard sur un Être soit dirigé avec l'intention de capter, de ressentir sa beauté, alors vous serez un Maître. Si vous choisissez de porter concrètement votre attention première sur les qualités d'un Être à chacune de vos rencontres de tous les Êtres de votre vie, alors vous serez un Maître maintenant.

Qui plus est, sachez que lorsque vous vous autorisez à reconnaître la beauté dans un Être, vous ne pouvez reconnaître que les éléments de la beauté d'un Être qui sont déjà présents en vous. N'est-ce point une invitation à être attentif?

En ces termes, nous vous disons que l'intention d'un regard amoureux favorisant la rencontre de la beauté de l'autre est en soi une autorisation à se révéler à soi-même. Sachez bien comprendre qu'à chaque fois que vous constatez, que vous ressentez un talent chez un Être, c'est parce que ce talent vibre en vous. Cela ne signifie pas que vous avez toutes les habiletés pour l'exprimer, mais ce talent vibre en vous. Vous êtes en communion avec ce talent, ce don que vous constatez chez l'autre Être.

Alors, lorsque vous choisissez, dans votre vie, de donner pour le moins tout autant d'espace, tout autant d'attention, tout autant de présence à ce qui est beau, à ce qui est harmonieux, amoureux, créateur et lumineux qu'à ce qui est lourd, douloureux et destructeur, vous vous rendrez compte que vous vous transformez intensément en un Être de joie.

Et là encore, vous n'avez rien fait; vous n'avez que posé votre attention. Imaginez si, avec l'attention, il y a en plus une intention de créer la beauté et l'harmonie, comment vous allez permettre de façon exponentielle votre ouverture et votre projection vers ces grands états de joie et d'extase.

Notre message est simple. La beauté existe dans l'Être, elle existe dans ce monde. Bien sûr, nous savons qu'il y a des inconforts, des douleurs, des déséquilibres, des désordres, et vous le savez aussi. Il ne faille pas le nier, car en le constatant, cela vous permet d'en comprendre, d'en ressentir les sources et de transformer des comportements, des attitudes pour ne pas les répéter. Tout cela est fort clair. Toutefois, que toute votre vie ne soit pas focalisée sur ce qui est déséquilibre et désordre.

Vous savez, si un Être porte toute son attention sur ses difficultés, ses douleurs, ses déséquilibres et ceux des autres, est-il étonnant que l'Être ait l'impression que la vie sur cette Terre soit un purgatoire ?

Alors, nous vous disons simplement: Portez plus d'attention sur ce qui est réjouissant et vous allez vous rendre compte que, déjà, vous vous transformez et vous transformez ce monde.

Lorsque votre regard se pose sur votre beauté et celle qui vous entoure, c'est sur la magnificence de l'Univers qu'il se pose. Cela vous permet de ressentir plus d'union. Aucun Être ne veut s'unir à ce qui est douloureux, à ce qui est souillé. En ressentant ainsi l'union, votre rythme vibratoire s'élève, votre Être s'allège et il attire à lui plus d'expériences, plus de situations qui sont réjouissantes. Toute sa vie est d'autant facilitée.

Cela étant dit, de l'attention, il faille qu'il y ait une intention de vie équilibrée et que l'Être ne soit pas que disponible à comprendre, mais qu'il soit aussi disponible à expérimenter. Ne faites pas qu'entendre nos propositions, mais expérimentez les, afin de ressentir leurs effets. Est-ce suffisamment clair? C'est très, très clair.

Nous pouvons utiliser plusieurs mots. Vous pouvez les transformer, bien sûr. Ce que nous voulons transmettre aux Êtres est qu'il est important qu'ils cessent de considérer la vie sur cette Terre comme un passage douloureux, obligatoire, vers un monde meilleur, qu'ils saisissent que ce monde est aussi merveilleux que la multitude de mondes qui existent dans cet Univers.

Cette Terre est une terre d'abondance, une terre riche qui offre à l'Être humain tout ce qui peut être utilisé pour qu'il s'exprime, pour qu'il se déploie, pour qu'il soit en équilibre, pour qu'il soit en harmonie, qu'il vive l'amour. Il y a bien sûr des réorganisations de cette abondance qui sont imminentes. Il y a bien sûr une " mal-distribution" de cette abondance qui fait en sorte que les Êtres souffrent. Toutefois, ne niez pas cette Terre et ce monde parce que les hommes en ont mal distribué l'abondance.

Aimez la vie, aimez la Terre, et aimez-vous maintenant dans cette vie sur Terre.

Merci beaucoup, Maître Saint-Germain.

Maître et Disciple de vous-même, accueillez notre Amour!

Pierre Lessard et France Gauthier

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:31
ÊTRE OU NE PAS ÊTRE DISPONIBLE ?

OLAF JACOBSEN

Extraits du livre Je ne suis plus disponible, p. 88-105
Ariane Éditions, 2010

 

Chaque affrontement, chaque dénigrement à notre égard signifie que nous sommes devant une responsabilité non souhaitée. Mais comme nous nous imposons cette obligation, nous nous sentons libres de prime abord, pour autant que nous puissions triomphalement nous en sortir complètement par nous-mêmes. Nous nous disons: "Je ne suis plus disponible à cette obligation", et vient alors le soulagement. Le combat cesse, nous pouvons être ouverts et chaleureux. Et sans sombrer encore dans l'obligation, nous pouvons même nous occuper de l'autre avec affection. Nous avons le choix chaque fois. Voilà pourquoi la phrase "Je ne suis plus disponible" est faite d'amour pur. Elle nous ouvre à des attitudes et des sentiments chaleureux, qui ne viennent que de nous-mêmes, si nous ne nous mettons plus à la disposition de déséquilibres étrangers. Être chaleureux envers quelqu'un et se conduire chaleureusement ne veulent pas également dire s'attacher à cette personne. Beaucoup de gens entretiennent cette confusion et créent accessoirement des liens - et des sentiments d'obligation. Si vous n'arrivez plus à vous défaire de ces sentiments, vous commencerez, à un moment donné, à combattre ces liens. La décision de ne plus être disponible à ce sentiment de lien vous ramène alors à votre côté chaleureux et vous ouvre à autrui.

Cette phrase - Je ne suis plus disponible à ce sentiment de lien - me comble d'énergie et de bonheur. Quand je l'emploie de façon ciblée et respectueuse, je peux toujours choisir quand, à quelle fréquence, et pour combien de temps je me rends disponible. Tentez aussi l'expérience avec la phrase "Je ne suis plus disponible à ton désir de changement". Comment vous sentez-vous après l'avoir formulée? Par ailleurs, et selon la situation, il peut être important de se rendre disponible au désir de changement de quelqu'un quand il s'agit de soutenir cette personne, d'établir avec elle une relation humaine pleine de compréhension, car une transformation peut réellement prendre place dans ce contexte. Il était bon de suivre votre sentiment de perception, de résoudre quelque chose grâce à votre aide et de vivre avec cette personne un heureux dénouement.

Vous avez toujours le choix.

Le bonheur naît quand nous avons un désir de changement, nous le vivons et nous parvenons avec succès à une transformation. Le bonheur naît également quand nous reconnaissons quelque chose ou quelqu'un comme il est, nous ne voulons plus le changer et nous nous sentons soulagés de cela.

La souffrance découle de notre volonté de changer ce qui ne peut l'être, du fait de nous sentir incapables de lâcher prise par rapport à notre désir de changement, de refuser de reconnaître les circonstances du moment (parce que nous n'avons pas encore pris le temps, peut-être, d'aller en profondeur dans ce désir de changement). La souffrance vient également quand nous avons un désir de changement, mais que nous ignorons comment le satisfaire (ici aussi cela dépendra de notre capacité d'approfondir le problème).

Le bonheur est au rendez-vous quand nous avons appris comment réaliser nous-mêmes ce désir de changement au bon moment, quand nous pouvons lâcher prise au bon moment par rapport à ce désir de changement, que nous pouvons le reconnaître tel qu'il est et au bon moment réaliser un nouveau désir de changement et de nouveau, que nous pouvons lâcher prise au bon moment ... tout en sachant que tout vient à point nommé.

La souffrance naît parfois du fait de ne pas avoir appris une chose très importante, soit le lâcher-prise. Apprendre et se détacher de quelque chose, c'est atteindre un meilleur équilibre et faire l'expérience du bonheur. Le bonheur absolu, c'est connaître toutes ces connexions et pouvoir se dire à chaque situation: "Et ceci en fait également partie." Même au plus profond d'une crise ou dans la pire douleur, je sais que cela aussi fait partie de ma vie, que cela montre la transformation éternelle et la perfection de l'univers. Je ressens ce savoir et cette foi en l'univers - malgré toutes les souffrances - comme le bonheur absolu...

"Je ne te suis plus disponible"

Sébastien fait partie d'une chorale. Le directeur de cette chorale est un être impatient, revêche de temps à autre, impoli avec les autres choristes. Sébastien se sent mal, car en étant présent, il est par le fait même disponible à l'ensemble de la situation, il perçoit le déséquilibre et ressent une forme de stress. Comment peut-il modifier la situation de manière à se sentir mieux?

Christiane et Harold forment un couple. À certains moments, Christiane se sent inquiète. Elle sait que cette inquiétude est liée à Harold qui se conduit alors de façon déplaisante. Mais elle sait aussi qu'elle ne voudrait pas passer tout son temps à le critiquer. Comment peut-elle changer afin de considérer l'attitude de son compagnon avec détachement et sans inquiétude?

J'organise une soirée de constellation hebdomadaire avec un groupe pendant laquelle je tiens le rôle de conseiller auprès des participants, pour la résolution de leurs déséquilibres personnels. J'exprime parfois des opinions et des sentiments qu'un interlocuteur n'arrive pas à saisir. Je me sens alors soucieux et je poursuis mes explications encore et encore, dans le détail. Puis je me sens insatisfait. Par mes explications, je me suis rendu disponible à cette personne et il se pourrait que je perçoive son stress; car elle se sent certainement stressée et désorientée, incapable de suivre mes explications. Sans aucun doute, elle se trouve stupide et n'ose pas me poser de questions. Comment puis-je changer cela de façon à ne plus percevoir le stress de l'autre et à me sentir serein même si ce dernier ne me comprend pas?

Les couples passent leur temps à se disputer. Souvent, ils n'ont pas conscience que la majeure partie de ces confrontations n'ont lieu que lorsque l'un se met à la disposition de l'autre et en ressent un déséquilibre. Parce qu'on se rebelle contre ce sentiment désagréable en voulant s'en débarrasser, on commence à critiquer l'autre qui est le déclencheur de ce sentiment. On impute la responsabilité à l'autre, non à soi-même. Peu de personnes ont pu reconnaître jusqu'ici que ce sont leur propre désir de changement et leur mise à disponibilité qui font naître ces sentiments.

Comment pouvons-nous influencer le dénouement de toutes ces situations? J'ai découvert six possibilités afin de retrouver l'équilibre.

1. Je ne me rebelle plus contre mes sentiments et j'accepte totalement le fait de leur être ouvert.

Ce n'est pas toujours aisé, car malgré notre acceptation, le sentiment persiste. Pourquoi? Parce que nous ressentons la situation à partir de nos sentiments de perception. Plus longtemps nous regardons quelque chose, plus longtemps nous le voyons. Si je dirige mes yeux vers du rouge, je vois rouge et ce, aussi longtemps que je regarde. Il en va de même pour nos sentiments. J'aurai les mêmes sentiments aussi longtemps que je serai disponible à une situation et que je la percevrai. Ces sentiments peuvent parfois même se renforcer par notre aversion, parce que nous avons un désir de changement et que nous percevons le déséquilibre encore plus intensément.

Quand nous cessons de nous rebeller et que nous acceptons la situation, nous nous sentons habituellement un peu mieux. Mais notre sentiment de perception demeure; il peut même parfois se renforcer. J'en ai fait l'expérience de temps en temps, en résolvant un problème. Je relâchais alors mon aversion, mais le sentiment désagréable devenait plus clair et plus fort au lieu de diminuer ou de disparaître. Je devenais simultanément plus conscient de ce que je percevais, pouvant alors l'exprimer et y réagir directement. Il n'y avait plus de problème, car cela s'était transformé en connaissance que j'étais capable de bien gérer. Par le déblocage d'un déséquilibre, je devenais souvent plus ouvert à cette perception et je pouvais donc mieux me mettre à la disposition de la situation, c'est-à-dire de l'autre, être utile et réussir à soutenir un développement futur.

Comme je l'ai fait, essayez de dire, à voix haute ou non, la phrase "Je ressens ceci pour toi" (dans le sens de "Je le fais pour toi"), et voyez ce qui change.

Dans son livre "La protection énergétique", Fons Delnooz propose de sourire aux parties de votre corps. Vous prendrez peut-être conscience alors dans quelle partie de votre corps le sentiment est le plus fort. Souriez intérieurement à cette partie de votre corps avec affection et accueillez ainsi ce sentiment.

La plupart du temps, les sentiments persistent aussi longtemps que vous ne choisissez pas l'une de ces possibilités.

2. Je ne suis plus disponible, je lâche prise et je me retire respectueusement.

Quand nous nous retirons d'une situation, le sentiment de perception cesse automatiquement. Mais il est important qu'il soit clair pour nous qu'en nous retirant ainsi de la situation, nous cessons également de nous rendre disponibles.

Pour ce faire, nous pouvons nous dire cette phrase intérieurement: "Je ne me rends plus disponible à ceci." Nous partons parfois quand même avec l'espoir que l'autre souffre de notre départ et modifie son comportement. Ou encore voulons-nous, en mettant de la distance entre nous et l'autre, nous venger et obtenir réparation de notre souffrance. Nous partons avec une rancœur intérieure, et peut-être notre sentiment porte-t-il même un "Tu peux bien aller ... !" Ou encore, nous avons peur, craignant sans cesse que l'autre nous pourSUIve.

Nous réagissons violemment contre le vécu. Ou nous craignons que notre départ ne nous libère pas du tout. Dans tous ces cas, notre départ n'en est pas vraiment un. Nous restons avec nos déséquilibres, disponibles à l'autre et à la situation, et nous voulons absolument changer quelque chose en partant. C'est ainsi que nos sentiments désagréables persistent ou réapparaissent après de courtes périodes.

Un départ qui nous libère complètement de notre sentiment de perception doit en être un au cours duquel nous acceptons respectueusement la situation et ne voulons plus la changer. Nous devons totalement abandonner notre désir de changement - et ne pouvons le faire qu'en appréciant la situation et en la considérant telle qu'elle est. Ne donnant aucune valeur négative à la situation, nous partons simplement en nous disant intérieurement, comme un être équilibré, chaleureux, respectueux, reconnaissant et humble: "Je la considère comme elle est et je ne me mets plus à sa disposition. Je laisse les déséquilibres tels qu'ils sont. Ils ont une place dans mon cœur." Je m'aide parfois de l'image suivante: une pièce musicale inachevée ou un poème appris à moitié que je laisse ainsi ont toujours leur place. Puis-je en sourire affectueusement?

Quand, dans un partenariat, l'autre perçoit notre recul dans un certain domaine et ne peut le gérer, il réagit presque toujours en créant une distance intérieure. Il est blessé ou il pense qu'il doit de toute façon s'éloigner quelque peu de nous. Tout cela est perçu au niveau des sentiments. Puis, cela se manifeste par notre capacité à nous retirer avec affection, par un sentiment de distance ensuite ressenti par l'un et l'autre - et souvent, par une mauvaise conscience.

J'ai souvent demandé à l'autre individu comment il gérait la situation. Il exprimait alors sa distance intérieure, et je pouvais lui expliquer que je ne prenais pas de distance, mais que je ne me rendais tout simplement plus disponible à la situation en question, tout en restant respectueux et ouvert envers lui.

Si la personne ne peut comprendre ou accepter notre explication, nous devons alors considérer sa distance et son sentiment de distance pour ce qu'ils sont. Si elle peut la concevoir et s'ouvrir à nouveau, alors notre recul est ressenti de façon plus agréable. Cela survient quand il y a compréhension mutuelle, sans distance intérieure, avec une ouverture d'esprit mutuelle et chaleureuse.

Mais dès que nous cédons à la rancœur ou à d'autres sentiments du genre, notre premier sentiment de perception désagréable persiste, parce que nous restons en contact avec cette perception et disponibles à celle-ci. Nous combattons. Peut-être cela arrive-t-il pour que nous allions plus en profondeur dans cette situation. Pour une raison, une partie de nous y reste attachée ou cherche encore quelque chose. Nous avons toujours des désirs de changement ou d'amélioration, sans pouvoir vraiment lâcher prise. C'est pourquoi nous sommes intérieurement encore ouverts et demeurons en résonance.

3. Je reste dans la situation et j'exprime mes sentiments. Je change ainsi la situation et, par là même, mes sentiments.

Exemple: je suis disponible à quelqu'un comme acteur pour une expérience. Son souhait est que je prenne sa place dans une constellation familiale. Je lui rapporte donc mes sentiments à ce propos. Il se sent compris et en est tellement bouleversé que les larmes lui montent aux yeux. Après les larmes, il peut à nouveau respirer plus librement. Je' me sens moi-même plus libre en tant qu'acteur. Mes sentiments ont :, été modifiés, car en les exprimant, mes mots ont généré non seulement ! une transformation chez cette personne, mais également de la situation.

Autre exemple: au travail, le supérieur de Gustave semble le voir comme un individu sans importance. Gustave ne se sent pas tenu en 1 estime. Quand il exprime ce sentiment à son supérieur ( "Je sens que vous ne me considérez pas" ), ce dernier en prend conscience. Désolé, il modifie son comportement envers Gustave, qui se sent alors plus apprécié par son supérieur.

Autre exemple encore: Béatrice ressent un déséquilibre quand elle est en contact avec son conjoint, Henri. Elle commence à le traduire en mots. Henri y réfléchit et acquiert une nouvelle connaissance grâce : à laquelle Béatrice se sent automatiquement mieux.

Quand vous communiquez vos sentiments avec affection - voire avec le sourire - tout en laissant à l'autre le choix de sa réaction (pour ne pas lui imposer une pression ou lui faire de reproches), vous serez peut-être témoin de merveilleuses transformations qui s'opèreront en lui. Votre interlocuteur n'était peut-être simplement pas conscient que son comportement avait un effet aussi désagréable sur vous. En vous exprimant, vous avez donc ouvert un espace pour une nouvelle prise de conscience de sa part.

Malheureusement, il arrive aussi parfois que votre entourage réagisse à cette expression de sentiments avec opposition, justification, distance, ou même avec la volonté de vous punir. Voyez alors si cette opposition n'est pas une réaction à votre ton qui pourrait avoir été parfois ferme, dogmatique ou même dépourvu d'égards. Il est possible que votre interlocuteur ait ressenti une assurance de votre part et qu'il y réagisse avec révolte et se mette en position de défense. Veillez à . vous exprimer avec beaucoup de respect. Vous permettrez alors à votre interlocuteur de se questionner. Si vous déclenchez quand même une opposition chez l'autre, ou ne savez pas être autrement que ferme et dogmatique, cela fait peut-être partie du processus. La discussion qui en résulte est possible ment le chemin vers un meilleur équilibre.

Laissez la dispute évoluer un moment et regardez la direction qu'elle prend. Une fin heureuse aura peut-être bien lieu plus tard. Dans ce cas, la dispute aura été pour vous un passage obligé qui aura amené l'autre à modifier son comportement au-delà de tout espoir. Suivez vos sentiments et continuez à observer si vous pouvez découvrir certaines connexions. Si rien n'a changé après un moment, vous pourrez choisir l'une des autres possibilités pour vous débarrasser de votre sentiment.

4. Je me détourne, je passe à l'offensive et j'entreprends de demander à mon interlocuteur de se rendre disponible.

Je viens de m'étendre sur la terrasse, au soleil, histoire de faire une petite sieste. Deux jeunes enfants du voisinage me voient couché là et commencent à faire du bruit dans ma direction. Ils veulent vraisemblablement voir comment je vais réagir. J'entends un premier "psitt", suivi peu après d'un autre, plus insistant. Les enfants veulent apparemment que j'ouvre les yeux et que je les regarde - ils se cacheraient alors sûrement (je suppose). Je ne réagis pas, tout en restant intérieurement très attentif à eux. Je leur suis disponible. J'entends alors une petite voix me dire: "Réveille-toi!" À ce moment, je choisis intérieurement de cesser de me rendre disponible et j'essaye de voir comment je ressens cette attitude.

Cette fois, j'entends un peu plus fort "Réveille-toi!" et je dirige mon attention toute entière vers les enfants dont les yeux sont rivés sur moi. Il est impossible de se rendre non disponible tant qu'on se maintient dans la situation. Toutefois, je refuse de rentrer dans la maison, où j'aurais la paix, mais plus de soleil. Je décide de leur parler, j'ouvre les yeux, je me lève doucement et me retourne, mais ne vois aucun enfant (confirmation de ma supposition). Je fais quelques pas dans la direction de leur voix et je dis clairement à voix haute: "Pourriez-vous s'il vous plaît me laisser dormir en paix?" Pas de réponse. Après une brève attente, je retourne m'allonger. Ce faisant, je jette quand même encore un coup d'œil dans leur direction et je vois une petite tête dépasser d'un coin. Désireux d'avoir encore une confirmation, je demande: "D'accord?" L'enfant me répond "Oui" d'une petite voix, en chuchotant presque.

J'ai alors la paix. Les enfants jouent un peu bruyamment dans le jardin d'à côté, mais ils ne font plus attention à moi et ne me visent plus. Je peux donc tranquillement me détendre et laisser mes pensées vagabonder malgré leur bruit. Ce que j'avais fait ne m'est apparu clairement que plus tard: en faisant semblant de dormir, je me suis rendu " disponible aux enfants, mais après ma demande, ce sont les enfants qui étaient à ma disposition.

5. Je passe intérieurement à l'offensive : ce n'est pas moi qui suis disponible à la situation, mais la situation dans sa totalité qui est immédiatement à ma disposition.

Nous pouvons décider d'observer secrètement notre environnement en tant qu'acteurs. Nous nous disons alors que toutes les personnes présentes jouent un rôle intérieurement et nous observons comment elles se comportent envers nous et ce que cela nous apprend.

J'ai ressenti la plus grande des libérations chaque fois que j'ai donné aux personnes autour de moi le même rôle du "sage univers ". Chaque humain est un acteur pour l'univers. À partir de cette optique, j'ai un tout autre regard sur les gens et j'observe quelle pièce de théâtre l'univers est en train de me jouer et ce que ce dernier cherche à me dire par l'entremise de ce jeu. Je ne me débats plus. Je pars du principe que le problème m'est utile. Je cherche les possibilités d'apprentissage I! qui me sont offertes par la situation et j'y fais correspondre toutes les attitudes des autres. J'ai aussi confiance que les comportements des autres ont une connexion logique que je ne suis pas encore en mesure de reconnaître. Mais je peux me fier aux autres pour prendre soin d'eux-mêmes, et ils me demanderont concrètement mon aide quand ils en auront besoin. J'ai le sentiment que les choses se passeront bien d'elles-mêmes. J'ai parfois refait l'expérience de choses que j'avais déjà vécues avec mes parents. Et j'avais alors une occasion à saisir, celle de mieux comprendre la situation actuelle et celle de mon passé grâce à de nouveaux questionnements. Le présent m'offre une solution qui était alors hors de ma portée, et j'en ressens un profond bouleversement.

Nous donnons souvent inconsciemment aux membres de notre i entourage le rôle de "ce qui doit changer" ou celui de "ce qui a besoin d'aide". Comme notre sentiment change, lorsque nous leur donnons le rôle de "sage univers ", nous laissons alors exister quelque chose qui en sait plus que nous-mêmes, soit l'univers.

Et tout cela me guide parfaitement grâce à un instinct sûr et pour des raisons que je ne peux pas saisir. Mais je peux apprendre. Quand je donne consciemment ce rôle à mon interlocuteur, mon sentiment d'inconfort disparaît immédiatement! Il se peut même que je découvre ce que le comportement de celui-ci veut exprimer de neuf. Il arrive parfois -lorsque j'observe avec une tout autre attitude intérieure - que mon environnement se modifie soudainement et réagisse à moi très différemment. Je remarque alors que mon environnement était en fait à ma disposition et réfléchissait mon attitude intérieure. Rappelez-vous: par votre manière d'observer, vous influencez ce que vous observez.

6. Je vois le sens de ce qui est et je peux donc le considérer et le reconnaître dans sa totalité. Tout est parfait ainsi. Le fait d'être disponible ou pas, ne fait aucune différence.

Il ne me vient aucun élément face à cette sixième possibilité. Tout est parfait. Dans cette acceptation se trouve la liberté. "Le sage accepte le monde tel qu'il est, sans appréhension ni aucune intention." (Bert Hellinger)

Revenons aux exemples laissés en suspens au début de cet exercice.

Comment Sébastien peut-il régler le problème avec son directeur de chorale à l'aide de ces six possibilités?

  1. Il continue à ressentir le déséquilibre, mais sans plus s'y opposer. Il reste simplement ouvert à son sentiment et laisse le reste aux autres.
  2. Il quitte la chorale et se dit: "Je vois le directeur tel qu'il est et je ne me rends plus disponible. "
  3. Il s'entretient avec le directeur de la chorale, lui exprime son sentiment et le rend donc conscient de ce que ses collègues ressentent. Si le directeur modifie son comportement, alors Sébastien sera libéré de son sentiment désagréable.
  4. Très courageux, il parle ouvertement de ses sentiments et demande au directeur de chorale et aux choristes concernés de prendre un peu de recul et de régler leurs différends plus amicalement dans le futur. Ou alors, il déclenche intentionnellement un autre problème, qui détournera l'attention des différends passés.
  5. Il s'imagine que le directeur de la chorale et les choristes tiennent pour lui le rôle de "sage univers" et regarde s'il peut reconnaître dans le comportement des autres des messages susceptibles de l'aider à mieux comprendre la situation dans son ensemble et certains de ses propres sentiments.
  6. Il reconnaît que tout ce qui est s'avère parfait ainsi. Il ressent de nombreuses connexions harmonieuses, la façon dont tout s'imbrique, ce que l'un ou l'autre peut apprendre de la situation, et le fait que lui-même n'est pas forcément nécessaire à la transformation. Qu'il soit disponible ou pas n'y changera rien. Il n'est qu'un choriste, et ce, corps et âme. Si on lui demande son aide, il se rendra naturellement disponible.

Comment Christiane peut-elle régler son déséquilibre avec Harold?

  1. Elle continue à ressentir les déséquilibres - mais sans s'y opposer. Elle se rend simplement disponible à son sentiment et laisse le reste entre les mains d'Harold.
  2. Chaque fois qu'elle se sent mal au contact d'Harold, elle se retire avec affection, laisse les choses telles qu'elles sont en n'étant plus disponible et s'occupe d'autre chose.
  3. Elle ouvre la discussion avec Harold et parle de son sentiment. Peut-être acquiert-il ainsi une connaissance. Cela pourrait libérer quelque chose en lui, il en serait transformé, et cela transformerait simultanément le sentiment de perception de Christiane.
  4. Elle demande une faveur à Harold. Il se rend alors disponible à sa demande et la situation est renversée.
  5. Christiane imagine qu'Harold tient pour elle le rôle de "sage univers" et elle observe le comportement de ce dernier. Cela peut-il l'aider dans ses problèmes du moment? Peut-elle ainsi acquérir une connaissance sur ses propres problèmes?
  6. Elle accepte que tout soit parfait tel quel. Elle ressent à quel point tout s'harmonise. Elle comprend qu'Harold peut apprendre de la situation par lui-même et qu'elle n'est pas forcément nécessaire à cette transformation. Qu'elle soit ou non disponible ne changera rien. Elle est sa conjointe avec tout ce que cela comporte. Si on requiert son aide, elle sera évidemment prête à se rendre disponible.

Que puis-je faire pour des participants à mes groupes qui ne peuvent saisir immédiatement mes explications?

  1. Je continue à ressentir les déséquilibres, mais sans m'y opposer. Je reste tout bonnement ouvert et disponible avec mon sentiment et je laisse le reste dans les mains des autres.
  2. Dès que je me sens mal en donnant des explications, je cesse tout de suite d'expliquer, je me retire intérieurement avec affection, laissant les choses telles quelles sont. Je ne suis plus disponible à la question qui a mené à cette situation. J'attends d'être convié à continuer de parler ou à répondre à une autre question.
  3. Je parle au participant de mon inconfort et je lui demande si cela correspond à quelque chose. Y a-t-il quelque chose qu'il n'a pas saisi? Dois-je reprendre mon explication? Peut-être pourra-t-il ainsi acquérir une nouvelle connaissance ou trouver le courage de me questionner, et je me sens plus léger pour la poursuite de mon explication.
  4. Faisant comme si j'avais perdu le fil de mon explication, je demande au participant de me dire à nouveau ce qu'il vient de comprendre. Il commence alors à m'expliquer. La situation est renversée. Je pourrai peut-être, au vu de la façon dont il s'explique, faire des déductions sur mon ressenti au moment d'expliquer? Ou apprendre à connaître le type d'explications qu'il utilise et m'en servir à son avantage, pour qu'il saisisse mieux mes propos.
  5. J'imagine que ce participant tient pour moi le rôle de "sage univers" et je continue d'observer son comportement et mes sentiments pendant que je lui explique quelque chose. Puis-je découvrir un élément qui m'aidera à mieux cibler mes explications? Aurai-je ainsi de nouvelles idées?
  6. Je reconnais tout cela pour ce que c'est, et c'est parfait ainsi. Je ressens l'harmonie, ce que le participant pourrait encore apprendre de mes explications et de son stress. Je ressens aussi que je ne serai pas forcément nécessaire à cette transformation. Que je sois disponible ou non n'y changera rien. Je ne suis que le conseiller qui explique. Si une nouvelle demande d'aide m'était adressée, je serais évidemment prêt à me rendre disponible pour de plus amples explications.

J'ai inscrit ces six possibilités en gros caractères sur une feuille que j'ai affichée au mur. Néanmoins, je les oublie parfois et je reste alors coincé un moment avec mes sentiments désagréables. Je constate a posteriori que j'ai pu alors vraiment apprendre quelque chose, que mon oubli faisait partie du processus, et je souris ...

La profondeur du petit mot "non"

Un ami, formé en PNL, me racontait que notre cerveau ignore souvent le mot "non". Quand je dis à quelqu'un de ne pas penser à une pipe, au moment où je le lui dis, il va naturellement penser quand même à une pipe pour ainsi pouvoir me comprendre. Il ne peut donc pas transposer mon instruction.

J'ai lu quelque part une histoire à ce sujet. Elle racontait à peu près ce qui suit. Un homme entend parler, par les habitants du village, d'un sage vivant dans les montagnes. Ce sage sait comment transmuter une pierre en or. L'homme se met donc en route pour aller trouver le sage en question. Quand il le trouve, il lui demande s'il peut lui expliquer comment transmuter une pierre en or. Le sage lui explique que les nuits claires de pleine lune, il doit allumer un feu de camp dans la forêt, y mettre la pierre et danser autour de ce feu pendant deux heures. Heureux d'avoir obtenu cette information, l'homme s'en va. 1 Mais sur le chemin du retour, il se dit que cela a l'air trop simple, que le sage a certainement omis quelque chose. Il revient donc sur ses pas et demande au sage s'il lui a en effet caché quelque chose. Le sage répond: "Oui, pendant tout le rituel, tu n'as pas le droit de penser une .. seule fois aux ours. "

L'idée de mon ami était de modifier la phrase "Je ne suis plus disponible" de telle sorte qu'elle ait un effet "constructif". On pourrait, par exemple, réfléchir à quelle situation de remplacement on peut se rendre disponible et l'exprimer.

Ayant réfléchi à cela, j'en ai tiré la conclusion suivante: l'impact des mots "non, ne pas" n'est pas toujours un inconvénient. Nous en avons souvent besoin pour éclairer certaines situations. Si quelqu'un m'invite à l'accompagner à la piscine, mais que je n'en ai aucune envie, ma réponse la plus claire pour cette personne sera un "Non, je ne viendrai pas avec toi". Après cette affirmation, je reste libre de choisir ce que je désire plutôt faire. Quand la compagnie ferroviaire ne veut pas que l'on fume dans une section de train, il ne lui servirait à rien de lister aux voyageurs tout ce qu'ils pourraient faire au lieu de fumer. La façon la plus directe est d'accrocher une pancarte montrant une cigarette barrée d'un trait rouge. Chacun sait tout de suite que cela signifie "Interdiction de fumer".

Le fait de dire "Je ne suis plus disponible à XYZ", déclenche plusieurs choses simultanément :

Nous acceptons (in)directement la vision du monde selon laquelle nous sommes tous connectés et qu'il est possible de nous mettre les uns à la disposition des autres sur le plan des résonances énergétiques.

Nous prenons conscience d'être justement à la disposition de XYZ. Il peut alors être important de nommer exactement XYZ (ce à quoi nous sommes disponibles). C'est ainsi que nous pouvons aller plus en profondeur dans notre déséquilibre par le fait d'y avoir accordé notre attention. Nous pouvons mieux distinguer XYZ de nous-mêmes.

Nous allons contre ce qui existe, nous adoptons ainsi une nouvelle attitude, nous nous sentons tout de suite différents, et nous sommes prêts pour l'étape suivante.

Notre mission à venir consiste à découvrir les conséquences de notre décision et à apprendre à connaître la nouveauté.

Je suis en accord avec la forme actuelle de la phrase "Je ne suis plus disponible à ...". Elle offre la possibilité d'exprimer deux visions en la combinant avec les mots "à la place de ".

Par exemple: "Je ne suis plus disponible à ce rôle et je te le confie, mais je suis volontiers à la disposition de moi-même en tant que conseiller/ régisseur/ enseignant accompagnateur/ entraîneur."

Un jour, j'ai donné un petit bout de papier à une participante à un séminaire. Sur un côté, j'avais écrit: "Je ne suis plus disponible à mon saboteur intérieur." Si elle retournait le papier, elle pouvait également y lire: "Je suis disponible à mon brillant processus d'apprentissage." Elle aura le choix, avec ce papier, de lire ce qu'elle veut en tout temps.

Olaf Jacobsen

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 01:55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Gregg Braden est à la fois scientifique, visionnaire et érudit. Il sait faire appel à notre esprit tout en touchant nos coeurs. » - Deepak Chopra, M.D.


Auteur à succès et guide de sites sacrés à travers le monde, Gregg Braden a participé, en tant qu'invité d'honneur, à plusieurs conférences et événements médiatiques portant sur les changements personnels et planétaires. Auparavant chercheur en sciences de la nature et concepteur senior de systèmes informatiques dans l'industrie aérospatiale (pour Phillips Petroleum, Martin Marietta Aerospace et Cisco Systems), Braden est maintenant reconnu dans le monde entier dans les domaines de la philosophie spirituelle et des traditions anciennes et indigènes. Grâce à ses voyages dans des villages de montagne reculés, dans des monastères et des temples des temps anciens, il réussit à faire le pont entre la sagesse passée et la science moderne, assimilant les bénéfices des traditions perdues à notre vie de tous les jours.Visitez son site internet :Conférencier, auteur et guide sur les sites sacrés de part le monde, Gregg Braden a été reçu aux quatre coins de la planète après la publication de ses livres ''l'Éveil au Point Zéro : l'Initiation collective'', et ''Marcher entre les mondes.'' 

Après avoir connu dans sa jeunesse deux expériences de mort imminente (NDE), et mené une brillante carrière professionnelle d'ingénieur aérospatial, il s'est établi dans les montagnes du nord du Nouveau Mexique où il réside entre ses voyages et les séminaires qu'il anime dans tous les États-Unis.

Gregg Braden voyage à travers le monde entier. Il a apporté la preuve scientifique du passage de la Terre à travers la ceinture de photons et du ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. En même temps, il est parvenu à démontrer scientifiquement l'accélération de la fréquence de résonance de la Terre (Résonance Schumann).

Selon lui, quand la Terre arrêtera ses rotations et que la fréquence atteindra 13 cycles (13 Hz), nous serons au ''Point Zéro'' du champ magnétique. La Terre s'immobilisera et au bout de deux ou trois jours, elle commencera à tourner dans l'autre sens. Cela produira un renversement dans le champ magnétique autour de la Terre et en elle.

Gregg Braden en tire une série de conséquences :

1/ Le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que nous approcherons du ''Point Zéro''. Actuellement la Terre atteint 12 cycles (12 Hz) et devrait théoriquement s'arrêter à 13 cycles (d'où la symbolique du chiffre 13). En provoquant le renversement des pôles magnétiques, la traversée du Point Zéro précipitera probablement l'ensemble de l'humanité dans la quatrième dimension (qui n'est elle-même qu'un point de transit vers la cinquième). À ce stade, chaque chose que nous penserons ou désirerons se manifestera instantanément. Le Point Zéro sera probablement atteint sous peu, dans les toutes prochaines années, sans doute avant la fin de l'année 2012. Vers 2013, nous entrerons dans la cinquième dimension (après le saut dans la quatrième dimension, au Point Zéro).

2/ Le changement d'Âge au Point Zéro, prédit par différents peuples depuis des milliers d'années est donc sur le point de se réaliser. Il y a eu de nombreux autres changements d'Ère avant celui qui nous préoccupe, mais aucun n'a été aussi radical que celui qui vient. Ces bouleversements interviennent toujours chaque 13 000 ans, soit la moitié de 26 000, ce qui équivaut à une révolution complète du Soleil autour du Soleil Central de notre galaxie.

3/ Tout laisse supposer qu'après le franchissement du Point Zéro, le Soleil se lèvera à l'ouest et se couchera à l'est. Différents textes anciens, dont l'authenticité ne peut être mise en doute, témoignent de l'existence de tels bouleversements dans le passé lointain de l'humanité.

4/ Les énergies qui président à l'établissement d'un Nouvel Ordre Mondial - les énergies liées au Verseau et aux planètes trans-saturniennes - seront à leur plus haut potentiel en 2003. Mais leur influence dépendra de différents facteurs et notamment de l'utilisation faite par l'humanité de son libre-arbitre.

5/ La plupart des technologies que nous connaissons cesseront bientôt d'être opérationnelles. L'exception pourrait être celle de l'énergie libre déjà imaginée par Tesla il y a plus d'un siècle, proposée à différentes reprises à certains de nos gouvernements par des extraterrestres, mais interdite et occultée par le gouvernement mondial jusqu'à ce jour. Le Calendrier Maya avait prédit tous ces changements qui arrivent maintenant. Les Mayas avaient prévu que nous irions au-delà de nos technologies et que nous reviendrions aux cycles naturels basés sur l'Harmonie Universelle.

Toutes ces informations ne sont pas effrayantes ; préparons-nous joyeusement aux changements qui arrivent, puisqu'ils amènent le Nouvel Âge de la Lumière.
Gregg Braden voyage à travers le monde entier. Il a apporté la preuve scientifique du passage de la Terre à travers la ceinture de photons et du ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. En même temps, il est parvenu à démontrer scientifiquement l'accélération de la fréquence de résonance de la Terre (Résonance Schumann). 



 www.greggbraden.net (en Anglais)  
Auteurs des Livres/Ils sont tous à lire,c'est un auteur merveilleux!
L’Effet Isaïe
L’Éveil au Point Zéro
Le Code de Dieu
Marcher entre les mondes
La Divine Matrice.....*****
La guérison spontanée des croyances

Partager cet article
Repost0

Connexion Quantique

Profil

  • connexion-quantique.over-blog.com
  • ALEX SPYR 
Praticien de Shiatsu formé par Michel Odoul
Diététique énergétique Chinoise
Do-In (Auto_Shiatsu)

Créateur de la Connexion Quantique 

Auteur Compositeur interprete
  • ALEX SPYR Praticien de Shiatsu formé par Michel Odoul Diététique énergétique Chinoise Do-In (Auto_Shiatsu) Créateur de la Connexion Quantique Auteur Compositeur interprete

MUSIQUE

Recherche

CANAL CONNEXION QUANTIQUE

POUR VISIONNER CE CANAL TV OU VIDEOS
ARRETEZ LE LECTEUR AUDIO EN BAS DROITE