Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 14:35
Partager cet article
Repost0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 14:22

HO’OPONOPONO – Amour de lumière

Posted By Bouddha_Hindy On 21 avril 2009 @ 20:43 In Spiritualité/Ésotérisme |

Par Joe Vitale

ho-oponopono

“ Créateur Divin, père, mère, fils en un seul…
Si moi-même, ma famille, mes parents et ancêtres ont offensé,
ta famille, tes parents et tes ancêtres par des pensées, mots,
faits et actions depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,
nous demandons ton pardon…
Fait que cela soit nettoyé, purifié, libéré. Coupe toutes les mémoires, blocages,
énergies et vibrations négatives
et transmue ces énergies indésirables en lumière pure…
ET qu’il en soit ainsi “.
Morrnah Nalamaku Simeona
Créateur du Ho’oponopono Auto-Identité

Il y a deux ans, j’ai entendu parler d’un thérapeute d’Hawaï qui a guéri une salle complète de patients aliénés criminels – sans jamais voir aucun d’eux. Le psychologue étudiait le dossier d’un interné et ensuite regardait en lui-même pour voir comment il avait créé la maladie de cette personne. A mesure qu’il s’améliorait lui-même, le patient s’améliorait. Quand j’ai entendu cette histoire pour la première fois, j’ai pensé que c’était une légende urbaine.Comment quelqu’un pouvait-il guérir quelqu’un d’autre en se guérissant lui même ?
Comment, même le meilleur maître de l’auto-guérison pouvait-il guérir l’aliéné criminel ?
Ça n’avait pas de sens. Ce n’était pas logique. J’ai donc rejeté cette histoire. Cependant, je l’ai entendue de nouveau un an plus tard. J’ai appris que le thérapeute avait utilisé un procédé de guérison hawaïen appelé Ho’oponopono.

Je n’en avais jamais entendu parler, pourtant je ne pouvais laisser cela me sortir de l’esprit. Si l’histoire était vraie, je devais en savoir davantage. J’avais toujours cru que “responsabilité totale“ signifiait que j’étais responsable de ce que je pensais et de ce que je faisais.

Au-delà de ça, je n’y étais pour rien.

Il me semble que la plupart des gens considèrent la responsabilité totale de cette façon-là. Nous sommes responsables de ce que nous faisons, pas de ce que n’importe qui d’autre fait – mais cela est faux. Le thérapeute hawaïen qui a guéri ces personnes malades mentales allait m’enseigner une nouvelle perspective avancée sur la responsabilité totale. Il s’appelle Dr Ihaleakala Hew Len.
Nous avons probablement passé une heure à parler lors de notre premier appel téléphonique.

Je lui ai demandé de me raconter toute l’histoire de son travail en tant que thérapeute. Il a expliqué qu’il avait travaillé quatre ans à l’hôpital de l’État d’Hawaï. Le service, où on gardait les malades mentaux criminels, était dangereux.

En général, les psychologues démissionnaient au bout d’un mois de travail. Le personnel prenait beaucoup de congés maladie ou démissionnait, tout simplement. Les gens marchaient dans cette salle en gardant le dos contre le mur, craignant d’être attaqués par les patients. Ce n’était pas un bon endroit agréable où vivre, travailler ou venir en visite.

Le Dr Len m’a dit qu’il ne voyait jamais ses patients. Il accepta d’avoir un bureau et de voir les dossiers. Pendant qu’il regardait les dossiers, il travaillait sur lui-même. A mesure qu’il travaillait sur lui-même, les patients commençaient à guérir. “Après quelques mois, des patients à qui l’on avait dû attacher avec des sangles furent autorisés à circuler librement », m’a-t-il dit.

« D’autres, à qui on avait dû prescrire médicamentés très puissants commencèrent à les réduire. Et ceux qui n’avaient aucune chance d’être relâchés furent libérés ». “J’étais stupéfait. « Pas seulement cela, poursuivit-il, le personnel commença à aimer à venir travailler. L’absentéisme et le roulement du personnel prirent fin. Nous avons fini par avoir plus de personnel que nous n’en avions besoin parce que les patients étaient relâchés et que tout le personnel se présentait pour travailler. Aujourd’hui, ce service est fermé ».

C’est là que je devais poser la question à un million de dollars: « Qu’est-ce que vous faisiez en vous-même qui amenait ces gens à changer? »

« Tout simplement, je guérissais la partie de moi qui les avait créés », a-t-il dit.

Je ne comprenais pas. Le Dr Len m’a expliqué alors que la responsabilité totale pour votre vie signifie que tout dans votre vie – simplement parce que c’est dans votre vie – est de votre responsabilité. En un sens littéral, le monde entier est notre création.

Ouais. Cela est difficile à avaler. Etre responsable de ce que j’ai dit ou fait est une chose. Etre responsable de ce que chacun dans ma vie dit ou fait est une toute autre chose.

Pourtant, la vérité, c’est que si vous assumez la complète responsabilité de votre vie, alors tout ce que vous voyez, entendez, goûtez, touchez ou expérimentez de quelque façon est de votre responsabilité parce que c’est dans votre vie.

Cela signifie que les activités terroristes, le président, l’économie – quoi que ce soit que vous expérimentiez et que vous n’aimiez pas -, c’est à vous qu’il revient de les guérir. Ils n’existent, pour ainsi dire, que comme des projections venant de l’intérieur de vous.

Le problème n’est pas en eux, il est en vous et pour les changer, vous avez à vous changer.

Je sais que cela est difficile à entendre, et encore plus à accepter et à vivre vraiment. Le blâme est beaucoup plus facile que la responsabilité totale, mais à mesure que je parlais avec le Dr Len, j’ai commencé à réaliser que la guérison pour lui et dans le Ho’oponopono signifie s’aimer soi-même. Si vous voulez améliorer votre vie, vous devez guérir votre vie. Si vous voulez guérir quelqu’un – même un criminel malade mental – vous le ferez en vous guérissant vous-même.

J’ai demandé au Dr Len comment il s’y prenait pour se guérir lui-même. Qu’est-ce qu’il faisait, exactement, quand il regardait les dossiers de ces patients ?

«Je répétais juste “ Je m’excuse“ et “Je vous aime“, encore et encore», a-t-il expliqué. – C’est tout ?

- C’est tout. Il se trouve que vous aimer vous-même est la plus merveilleuse façon de vous améliorer, et à mesure que vous vous améliorez, vous améliorez votre monde.
– Laissez-moi vous donner un exemple rapide de la façon dont ça marche : Un jour, quelqu’un m’a envoyé un courriel qui m’a contrarié.

Auparavant, j’aurais traité la situation en travaillant sur mes points faibles émotionnels ou en essayant de raisonner avec la personne qui avait envoyé le message désagréable.
Cette fois-là, j’ai décidé d’essayer la méthode du Dr Len.

Je répétais en silence «Je m’excuse» et «Je vous aime». Je ne le disais à personne en particulier. J’invoquais simplement l’esprit d’amour pour guérir en moi ce qui avait créé la circonstance extérieure.

En citant le Dr. Joe Vitale :

En toute franchise, quand vous parlez des chemins spirituels, des techniques de guérisons alternatives, de tout ce que vous avez déjà étudié, visualisé, mis en pratique, divulgué, enseigné, défendu, tel que des affirmations, de techniques variées de détermination d’objectifs, de manifestation, tout cela apporte-t-il satisfaction, et fonctionne-t-il toujours, sans exception ?

Avec certitude, NON. Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ?

Parce ce que ce ne sont que des passe-temps pour le mental. Ces passe-temps vous font penser que c’est vous qui tenez les commandes. Qu’il vous suffit de penser, faire et manifester. Mais la réalité c’est que vous n’avez pas les commandes ni le contrôle.
Les véritables miracles arriveront quand vous laisserez de coté ces passe-temps, les connaissances accumulées dans votre tête, et que vous faites confiance non pas à ce qui fait partie du charlatanisme mental, mais au lien avec ce le Divin. Alors, comment permettre à ce lien de se révéler ?

A travers le système Ho’oponopono.

Ho’oponopono signifie « corriger une erreur » ou « faire ce qui est correct (juste) » dans la langue originelle des hawaïens. Bien que, jusqu’à présent, pas très connu au Brésil, le Ho’oponopono traditionnel part du système du guérison Huna. C’est le nom que le chef d’entreprise/investigateur américain Max Freedom Long a donné à sa version du spiritualisme des peuples antiques de Hawaï.

Plus loin nous avons des informations sur Huna, pour ceux qui sont intéressés, mais le Ho’oponopono sur lequel j’écris ici est très différent du Ho’oponopono Huna. Dans le système Huna le processus de guérison Ho’oponopono est interpersonnel, il requiert la participation de tous dans le processus de réconciliation, de solution des problèmes.
Avec le nouveau Ho’oponopono, (Ho’oponopono Auto-Identité) vous êtes en communication avec la Divinité. Il a été mis au point par la Kahuna Morrnah Nalamaku Simeona qui l’a enseigné au Dr. Ihaleakala Hew Len.

Comment pratiquer le Ho’oponopono Auto-Identité

Vous comprendrez ici pourquoi l’intellect ne dispose pas des ressources pour résoudre les problèmes, il peut seulement les manoeuvrer, les diriger. Mais manoeuvrer, diriger, ne résout pas les problèmes. En faisant Ho’oponopono vous demandez à Dieu, à la Divinité, de nettoyer, et purifier l’origine de ces problèmes, qui sont des souvenirs, des mémoires. Vous neutralisez ainsi l’énergie associée à une certaine personne, à un lieu ou une chose.

Dans le processus, cette énergie est libérée et est transmuée en lumière pure par la Divinité. Et, en vous, l’espace libéré est rempli par la lumière de la Divinité. C’est pourquoi, dans Ho’oponopono il n’y a pas de faute, il n’est pas nécessaire de revivre aucune souffrance. Il importe peu de savoir le pourquoi du problème, ni d’ou vient la faute, ni son origine.

Au moment où vous remarquez en vous quelque chose d’inconfortable par rapport à une personne, un lieu, un événement ou une chose, entamez le processus de nettoyage, demandez à Dieu :

« Divinité nettoie en moi ce qui contribue à ce problème. »

Utilisez alors les phrases de cette série :
« Je suis désolé. Pardonne-moi. Je t’aime. Je te remercie ». Quelques fois, vous pouvez seulement choisir certaines d’entre elles qui vous viennent à l’esprit à ce moment-là et les répéter. Laissez-vous guider par votre intuition. Quand vous dites « Je suis désolé » vous reconnaissez que quelque chose (il n’importe pas de savoir quoi) a pénétré dans votre système corps/esprit. Vous demandez le pardon intérieur pour lui avoir apporté cela. EN disant « Pardonne-moi » vous ne demandez pas à Dieu de vous pardonner, vous demandez à Dieu de vous aider a vous pardonner (à vous-même). « Je t’aime » transmue l’énergie bloquée (qui est le problème) en énergie circulante, en vous unissant à nouveau à ce qui est Divin. « Merci » ou « Je te remercie » est l’expression de votre gratitude, votre foi dans le fait que tout sera résolu pour le bien de tous. A partir de ce moment ce qui arrive ensuite est déterminé par la Divinité, vous pouvez être inspiré à faire une certaine action, quelle qu’elle soit. Si vous continuez à douter, persistez dans le processus de nettoyage et, quand tout sera complètement nettoyé, vous obtiendrez la réponse.

Rappelez-vous que ce que vous voyez d’erroné dans l’autre existe aussi en vous, nous sommes tous Un, par conséquent toute guérison est auto-guérison. Dans la mesure où vous vous améliorez le monde aussi s’améliore. Assumez cette responsabilité. Personne d’autre a besoin de pratiquer ce processus, seulement vous.

Il n’existe aucune règle par rapport à l’ordre des phrases. Utilisez la série qui vous convient le mieux, celle qui est le plus en accord avec le moment. Vous pouvez en utiliser une ou deux. Généralement seulement « Je t’aime » apporte la solution. L’aspect principal est que nous sommes en train d’apprendre à nous mettre en rapport avec notre Subconscient, connu dans la tradition hawaïenne sous le nom d’Unihipilli. Il est responsable des mémoires, il les reçoit et les stocke, et les répète en boucle conformément à sa programmation. Il est celui que nous devons apprendre à aimer, en lui demandant pardon pour notre manque de considération et de communication. Il existe des détails sur ses caractéristiques qu’il n’est pas nécessaire d’aborder ici, mais qui sont expliqués et illustrés par la suite dans un texte du Dr. Len. L’important est de savoir que nous nous intégrons avec notre Subconscient en demandant à la Divinité de nettoyer les mémoires répétitives qui produisent les conflits, les problèmes, les blocages d’énergie, qui se deviennent des indispositions, psychiques et physiques.

Pensez les phrases à tous moments, jour après jour, maintiendra une attitude vibrante de bien-être et de compréhension, par rapport à toute chose que vous rencontrerez. Avant de sortir de la maison, demandez à Dieu: « qu’il nettoie en vous ce qui peut être la cause d’un conflit ou d’un problème au travail », (par exemple).

Au cours de la journée, si vous ressentez un quelconque malaise, ou un sentiment d’inconfort que vous apporte une certaine mémoire, ou non, ne vous unissez pas à ce sentiment « malheureux » et demandez à Dieu de nettoyer les mémoires qui le produisent. Une phrase très utile peut être pensée :

« Mes mémoires je vous Aime !
Je vous remercie de l’opportunité que vous me donnez de vous libérer, et de me libérer! ».

Continuez avec les phrases (ou phrase) pendant le temps que vous voulez. Le changement est remarquable. Dans des situations difficiles, où vous pouvez vous sentir désemparé, quand les émotions sont en déséquilibre et que les pensées arrivent de façon désordonnée en produisant davantage de peine, dites la prière de Morrnah. Prière qui couvre tout et tout le monde, comme un véritable baume spirituel :

« Créateur divin, père, mère, fils tous en un…
Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres
ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec
des pensées, des mots, faits et actions
depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,
nous demandons ton pardon…
Fais que soit nettoyé, purifié, libéré, coupe toutes les
mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives
et transmute ces énergies indésirables en lumière pure…
Et qu’il soit ainsi fait ».

 

En cherchant des résultats

Ici nous entrons dans ce qui est pour beaucoup une controverse : le besoin qu’a l’intellect, l’ego, de croire qu’il possède le contrôle des situations. Qu’il est en mesure de contrôler, diriger et obtenir des résultats à partir de situations grâce à la planification d’objectifs spécifiques. Ici nous entrons dans la question du mérite (ou non), du pouvoir du mental, des affirmations, de la pensée positive. C’est le diviseur des eaux par rapport à la tradition originelle. La différence entre Ho’oponopono Huna et Ho’oponopono Auto-Identité.

Dans une entrevue à Saul Maraney, de l’Afrique du Sud, le Dr. Len a fait ces observations :

Le Dr. Len affirme que nettoyer en visualisant un résultat ne fonctionne pas. Mais quand vous nettoyez pour nettoyer, vous pouvez être agréablement surpris du résultat que la Divinité a choisi pour vous. Cela libère à l’Esprit Conscient de devoir prendre la décision de ce qui doit, ou pas, être nettoyé.

Rappelez-vous que toutes les mémoires sont partagées par tous. Dans la mesure où nous faisons appel au Divin pour nettoyer les mémoires qui se répètent en nous (souvenirs d’événements désagréables, de désaccords, conflits…), ces mémoires une fois neutralisées en nous, sont aussi neutralisées chez les autres. Par conséquent, la nécessité d’arranger notre prochain, d’essayer de lui faire comprendre notre point de vue, de justifier, convertir, guérir, sont des jeux de l’Esprit Conscient qui veut contrôler les résultats.

Le Dr. Len dit : « Un des plus grands problèmes des thérapeutes, c’est qu’ils pensent qu’ils sont là pour sauver des personnes, quand en réalité ils sont là pour être nettoyés eux-Mêmes »

Avec Ho’oponopono nous assumons la responsabilité des mémoires que nous partageons avec les autres personnes. L’intellect n’a pas la capacité d’assimiler et d’évaluer toute l’information qui se présente par rapport à tout problème. Par conséquent nous ne savons pas ce qui arrive réellement, à aucun moment.

Quand nous disons à la Divinité « S’il y a quelque chose en moi qui fait que les autres vivent sur ce mode problématique, je veux libérer ces choses ». En libérant ces choses, nous changeons notre monde intérieur, et en contrepartie le monde entier change.

Dr. Len : « Être 100% responsable est un chemin difficile à suivre, parce que l’intellect est très insistant. Quand un problème nous apparaît, l’intellect cherche toujours quelqu’un ou quelque chose à accuser. Nous continuons à chercher en dehors de nous l’origine de nos problèmes. Nous ne percevons pas que l’origine est toujours en nous ».

Le professeur du Dr. Len, Morrnah Simeona, enseignait que « Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie, tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et paix », c’est tout cela qu’est Ho’oponopono.

Le Dr. Len dit que Ho’oponopono nous enseigne à ne pas être envahissant dans la vie des autres et à ne pas donner de conseils, mais quand nous expérimentons les autres personnes comme problèmes, nous devons nous demander « Qu’est-ce qui, en moi, fait que j’expérimente cela ? »

Le Dr. Len souligne que le mental ne comprend jamais les choses comme elles sont, ce qu’il reçoit est une reproduction. Le mental a une idée de comment fonctionnent les choses, mais cela n’est pas ce qui arrive réellement, parce que si le mental savait réellement ce qui arrive, nous vivrions sans problèmes.

Dr. Len : « Les décisions sont prises pour nous avant que nous décidions de les avoir, et ceci parce qu’il existe des millions de mémoires inconscientes dans nos Subconscients, et ce sont ces mémoires qui prennent les décisions pour nous. Et comme nous ne sommes pas conscients de ces mémoires, nous avons besoin de parler avec la Divinité, qui est consciente de ces mémoires, et c’est seulement la Divinité qui peut les annuler ».

Alors, d’instant en instant, en pratiquant le processus Ho’oponopono, nous annulons les mémoires dans notre Subconscient en disant au Divin : « Je ne sais pas pourquoi je vis cela, mais si j’ai un problème en commun avec ces personnes, j’aimerais le réparer ».

En accord avec le Dr. Len ; « Ho’oponopono c’est s’offrir et avoir confiance, parce que les attentes sont des travaux de l’intellect. Les attentes sont seulement des mémoires qui se répètent, et rien dans la vie n’arrive accidentellement. C’est la Divinité qui orchestre les événements, et notre travail est d’être en paix ».

« Si nous insistons pour déterminer des objectifs nous avons besoin d’être toujours en train de nettoyer afin d’accepter de lâcher et de permettre à notre vie de continuer sur le bon chemin que nous avons à suivre».

« Si nous sommes intransigeants, et avons dans notre tête un seul objectif, nous perdrons de nombreuses occasions (inspirations) qui proviennent du Divin ».

Dr. Len : « Il est impératif de comprendre que la personne qui pratique le processus Ho’oponopono ne guérit rien, et par contre , que Ho’oponopono est le procédé qui permet à la Divinité, qui a tout créé et qui sait tout sur tout, d’annuler les mémoires que nous vivons comme problèmes ».

« Ce que nous faisons avec le nettoyage Ho’oponopono est de remettre tout ce qui est autour de nous dans son ordre naturel. Si nous sommes prêts à être 100% responsables d’abord, et arrivons à 100 % de paix avec nous-mêmes, tout s’aligne parfaitement avec nous-mêmes et avec le Divin ».

Le Dr. Len dit : « Nous sommes tous des Êtres Divins, mais le mental peut seulement servir un maître à la fois. Il peut servir les mémoires qui répètent les problèmes, ou bien il peut servir à l’Inspiration Divine».

« L’Intellect doit choisir : il peut fonctionner en étant dirigé par les problèmes, ou fonctionner avec les commandes de l’inspiration ».

« Nous devons être vigilants par rapport aux attentes dans notre vie. Le nettoyage n’a rien à voir avec nos attentes. Nous ne nettoyons pas pour sauver la vie de quelqu’un. Nous nettoyons pour qu’il arrive paisiblement ce qui est parfait et correct dans notre vie ».

« Le nettoyage est fait pour obtenir les circonstances parfaites et correctes pour nous ». Mais nous ne savons pas lesquelles. Seul le Divin sait.

« La nettoyage par Ho’oponopono est profond parce que nous travaillons directement avec le Divin, et le Divin est parfait dans son travail ».

« Nous ne pouvons pas dire à la Divinité quels résultats nous souhaitons obtenir avec notre nettoyage ». Notre seule responsabilité c’est de dire : « Je suis désolé, pardonne-moi ». La responsabilité de la Divinité est de faire ce qui doit être.

« Le processus Ho’oponopono a besoin seulement d’une personne : La Paix commence avec moi, et avec personne d’autre. Tout le monde veut être en harmonie avec lui-même, et c’est seulement quand on l’obtient qu’on peut accomplir son destin ».

100 % de responsabilités

Nous avons besoin de comprendre avec clarté que le mental est parfait. Ce qui n’est pas parfait ce sont les données et les mémoires que notre mental contient, et avec Ho’oponopono c’est sur cela que nous travaillons. Notre tâche est d’annuler les mémoires que nous avons en commun. Quand le Dr. Len parle aux autres, il cherche seulement la (ou les) mémoire(s) qu’ils partagent en commun. Il n’est pas nécessaire d’être pleinement conscient de cette (ces) mémoire(s) pour l’effacer. Il suffit simplement d’une personne qui est prête à être 100% responsable de la (ou des) mémoire(s) partagée par tous.

Dr. Len : « Ho’oponopono c’est simplement le fait de se regarder pour nettoyer la pollution qui nous cause les problèmes et que nous avons en commun avec les autres ».

Le Dr. Len dit qu’il aime quand les personnes sont rudes avec lui, parce qu’il sait que ce sont les mémoires qui les font se conduire ainsi, et comme il cherche des mémoires à nettoyer, les plus vilaines sont les meilleures.

Dr. Len : La définition de Ho’oponopono est de corriger une erreur, et l’erreur est corrigée en disant : “ Je t’aime, Je suis désolé, Pardonne-moi, et merci “ au Divin, pour permettre au Divin de vider et d’annuler les données (les mémoires dans le Subconscient) que nous éprouvons sous forme de problèmes.

En faisant les différents processus Ho’oponopono, je demande à la Divinité d’annuler les programmes (mémoires) en moi pour qu’ils soient aussi annulés chez les autres personnes. J’ai seulement besoin de surveiller ce qui se passe en moi, ce que j’ai en commun avec les autres.

« Je suis disposé à être 100% responsable parce qu’il dépend seulement de moi d’apporter la paix à ma propre vie, c’est pourquoi ceci est ma responsabilité ».

« Si nous ne faisons pas notre nettoyage en permanence, quelqu’un de malheureux peut apparaître dans notre existence et pourra nous enfermer dans le chagrin ».

« Si quelqu’un survient, avec colère, dans mon expérience, j’assume 100% de responsabilité en me demandant : qu’a-t-on en commun, qu’ai-je besoin de libérer, qui me fait vivre cette expérience ? J’observe en moi quel problème (mémoires) cause cette situation que je peux offrir à la Divinité pour qu’elle l’annule. »

Je veux être toujours en train de nettoyer, parce que je veux prévenir tout retour de problèmes, s’il est juste qu’ils soient évités. Parfois les problèmes apparaissent quand même. Pourquoi ? Seule la Divinité le sait, mais le processus Ho’oponopono est là pour la prévention .

Avant chaque repas, le Dr Len parle mentalement à l’aliment: “Je t’aime. Si je suis en train d’attirer quelque chose qui puisse me rendre malade pendant que je te mange ce n’est pas ta faute. Ce n’est pas la mienne, non plus. C’est une cause différente (un déclencheur) dont je suis prêt à être responsable“.

Quand une mémoire existe et se répète et que je ne me sens pas bien, je fais des choses que je ne ferais pas habituellement, mais si je me mets à travailler sur cette mémoire, je peux l’annuler (ou la libérer).

Le Dr. Len respire le processus Ho’oponopono. Il dit qu’il est disposé à travailler sur ses mémoires pour éviter d’être malade, de se sentir malheureux, confus, et coupable, car ce n’est pas ce qu’il veut vivre (expérimenter).
Comment pouvons-nous incorporer Ho’oponopono dans nos vies ? Un proverbe chinois dit qu’une journée de mille kilomètres commence avec un pas. Le Dr. Len boit toujours l’Eau Solarisée Bleue. En la buvant il demande à la Divinité d’annuler les mémoires qu’il partage avec d’autres personnes. Mais en faisant cette demande, il ne sait pas quelles mémoires seront annulées.

Ho’oponopono contient des processus de nettoyage qui incluent des aliments, de la respiration et de l’exercice. Le Dr. Len dit que toute sa vie est organisée pour qu’il puisse remplir sa mission- qui est de nettoyer son mental des problèmes (mémoires) pour être en harmonie avec la Divinité qui l’a crée- pur dans son coeur.

Source : extrait du livre en deux parties : ho-oponopono-Vol N°1-fr et ho-oponopopo-Vol N°2-fr

Partager cet article
Repost0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 11:33
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 20:12
Un autre regard sur la thérapie

Cette technique peut être utilisée à partir du moment où la personne a un ressenti énergétique même très très léger (par les mains par exemple).

Il suffit de mettre une convention mentale « Trouver un point d’évolution » sur une autre personne, un lieu, voire n’importe quoi en fait (en sachant que l’humain est plus proche de nous quand même).
La convention permet de filtrer une seule énergie.

Quand on trouve le point d’évolution chez l’autre (l’endroit qui répond, même sur un léger picotement), l’idée est de laisser diffuser l’information cristallisée dans ce point en mettant une intention de « diffusion ». En se diffusant, le point de cristallisation chez l’autre disparait et disparait chez nous en miroir.

Il est très important de chercher uniquement un point d’évolution (et pas négatif ou positif, dans le sens blocage ou autre) et de ne pas chercher à résoudre un problème précis chez l’autre. Si la personne qui fait l’opération a une douleur qui apparait chez elle, c’est qu’elle essaie de cristalliser l’information au lieu de laisser diffuser librement.

Accepter de laisser diffuser l’information à travers soi (et ses liens) et l’énergie devient fluide, agréable, voire orgasmique suivant le niveau de perception.

L’information n’a pas d’importance du moment qu’elle est diffusée (ce qui bloque c’est quand elle cristallise) et on peut continuer ainsi indéfiniment. Pas de contrecoup, pas de retour négatif puisqu’on n’impose rien et qu’on ne cherche pas à retenir les choses pour soi (cristalliser), plutôt une montée en jouissance au fur et à mesure.

Ça marche sur tout : lieu, végétal, animal, humain, en sachant que la logique humaine reste la plus proche de nous (les arbres ne fonctionnent absolument pas comme nous), mais le partage est possible avec n’importe quoi, suivant ses affinités personnelles.

PS: On est dans une logique d’évolution dans le plaisir, partagé, sans logique guerrière, thérapeute/soignant ou autre. Il s’agit clairement d’un changement de paradigme et d’une logique de fonctionnement des chakras 8 à 12 (fonctionnement en groupe d’ordre spirituel, donc en échange sincère et transparent, et plus animal comme le troisième chakra). On peut le faire à plusieurs, ou sur soi tout simplement. Une blessure physique répond à la même logique, laisser diffuser l’information plutôt que la laisser cristalliser, le résultat dépend de nos propres limites et croyances.

PPS: En l’utilisant vous allez tomber sur l’ancien paradigme chez vous (notion de dominant/dominé, et logique de souffrir pour évoluer). Il faut accepter de le dépasser pour trouver l’échange sincère et transparent.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 12:11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EXPÉRIENCE DE GUÉRISON 23min

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 14:16
Thierry Janssen :
A la recherche de l’esprit
A force de découper et de compartimenter la réalité pour mieux la comprendre, n’avons-nous pas perdu de vue l’essentiel ? Pour Thierry Janssen, ce sont les liens entre toutes les dimensions de la personne humaine qui lui donnent un sens.
INREES  Mercredi 16 Novembre 2011 / Par la Rédaction
A votre avis, l’esprit, ça existe?
Thierry Janssen : Il faudrait d’abord définir ce que l’on entend par l’« esprit ». Pour certains, il est une entité qui défie les lois de l’espace et du temps, pour d’autres il n’est qu’une faculté de penser. Dans la langue française, nous parlons volontiers d’un lien corps-esprit. Nous devrions plutôt parler d’une connexion entre le corps et la pensée. Les Anglo-Saxons distinguent clairement la pensée (mind) de l’esprit(spirit). Pour eux le lien corps-esprit est un lien body-mind. Ils utilisent, en plus, le mot soul pour désigner les émotions.Body, soul, mind : le corps, les émotions, la pensée. Ces trois dimensions constituent la personne humaine. Elles doivent pouvoir être vécues dans une complète harmonie. Le mot spirit désigne alors ce qui les relie entre-elles.

L’esprit serait donc un lien?
Le mot « esprit » – spirit, en anglais – vient du latin spiritus : le souffle. C’est ce souffle qui traverse l’être et le rend vivant. On peut donc dire que l’esprit est l’ensemble des liens qui existent entre toutes les dimensions du vivant. La vie ne se manifeste que parce que ces liens s’établissent à tous les niveaux : subatomique, moléculaire, cellulaire, organique, psychologique, sociologique… Lorsque ces liens disparaissent, c’est la mort. Ce « souffle » circule dans tous les sens. C’est ainsi que nous faisons une expérience corporelle qui génère des émotions qui deviennent des sentiments qui alimentent notre pensée qui nous permet d’interagir avec notre environnement et nous met en relation avec les autres pour créer ce que nous appelons la société. De la même manière, nos pensées à propos de nos expériences vécues en interaction avec notre environnement donnent naissance à des émotions qui finissent par se manifester dans notre expérience corporelle. Nous sommes à la fois des corps qui pensent et des pensées qui s’incarnent dans le corps. Nous sommes un individu indivisible. En tant que médecin je suis particulièrement intéressé par les récentes découvertes de la psycho-neuro-endocrino-immunologie, une discipline qui étudie la nature des liens entre la pensée et le corps. Il s’agit d’une approche que je pourrais qualifier de « spirituelle » en ce sens qu’elle permet de mieux comprendre l’« esprit » unitaire de notre nature humaine.


« Ce manque de conscience des liens empêchent de soigner les gens avec une plus grande efficacité »



Comment les découvertes de la psycho-neuro-endocrino-immunologie ont-elles établi l’unité corps-esprit ?
Il a fallut changer de paradigme. Lorsque j’étais étudiant à la faculté de médecine, on m’a enseigné la psychologie, la neurologie, l’endocrinologie, l’immunologie, la cardiologie, la pneumologie… comme des matières bien distinctes. Du coup, ma vision de l’être humain était morcelée. On m’a appris les rouages de différents systèmes sans jamais attirer mon attention sur le fait que ceux-ci interagissaient les uns avec les autres et formaient la globalité de ce que nous appelons un être. La psycho-neuro-endocrino-immunologie étudie et enseigne les interconnexions entre ces systèmes. Son approche n’est pas cloisonnée mais transversale. Elle explique comment les pensées négatives, génèrent des émotions désagréables et du stress qui met l’organisme en tension à travers l’activation du système nerveux sympathique et, du coup, met en route une série de réactions physiologiques, la production d’hormones, la stimulation des défenses immunitaires. Elle permet aussi de comprendre pourquoi, lorsque la tension perdure, l’organisme s’épuise, la résistance immunitaire s’amenuise et, au final, on peut tomber malade. Il paraît donc important de cultiver des pensées positives pour générer des émotions agréables qui permettent l’activation du système nerveux parasympathique et, dans la foulée, la mise en route des mécanismes de réparation et de récupération de l’organisme.

Comment expliquer que cette vision globale de l’être humain a mis tant de temps à s’imposer en médecine ?
S’imposer est un bien grand mot car cette vision globale est encore loin d’être universellement acceptée. Et pour cause, la chose la plus difficile à faire évoluer ce sont les représentations que nous avons de la réalité. Pour s’en convaincre il suffit de constater la violence avec laquelle certaines guerres sont menées, en particulier les guerres de religions. L’être humain se définit en fonction de la représentation qu’il a de lui-même et du monde. Il en va de son identité. Dès lors, il ne faut pas s’étonner s’il est prêt à tout, même aux pires atrocités, pour défendre, préserver ou imposer ses représentations aux autres. Renoncer à ses représentations revient bien souvent à perdre son identité. Notre culture s’est développée à partir d’une analyse détaillée de la réalité. Du coup, nous avons privilégié une vision morcelée de celle-ci. La pensée médicale actuelle n’est que le reflet de cette manière de concevoir le monde. Il y a encore beaucoup de médecins et de scientifiques qui rechignent à abandonner leur système de représentation. Même si, dans les faits, les nombreuses crises qui se profilent à l’horizon de notre histoire sont le résultat d’une perte de la conscience des liens qui existent entre les différents composants du vivant. Ce manque de conscience des liens empêchent de soigner les gens avec une plus grande efficacité et, du coup, entraîne des dépenses thérapeutiques exagérées et ne permet pas la mise en place de stratégie de prévention des maladies.

Le dualisme entre corps et esprit serait donc une notion absolument dépassée ?
Ce n’est pas une notion dépassée, c’est une interprétation erronée. Cette manière de voir n’a jamais été juste. L’être humain, le monde en général est une unité constituée de différents éléments reliés les uns aux autres. Toutefois, il est important de souligner que le dualisme est inhérent à notre capacité de nommer les différents éléments de la réalité. Ainsi, par exemple, si au cours d’une séance de méditation nous avons fait l’expérience de l’unité de notre être, lorsque nous allons tenter d’expliquer notre vécu à l’aide de mots, inévitablement, nous allons utiliser des termes bien spécifiques pour parler de notre corps, de nos pensées, ou de nos émotions. L’expérience de l’unité n’est pas communicable à l’aide de mots. Elle doit être vécue pour être comprise.

Que pensez-vous de la phrase de Teilhard de Chardin: « L’homme est un être spirituel qui fait une expérience humaine » ?
Cette phrase peut nous laisser penser qu’il existe un principe spirituel non soumis aux contraintes du temps et de l’espace, qui s’incarne dans un corps matériel pour y faire une expérience humaine définie par les lois du temps et de l’espace. Personnellement, je ne me pose pas la question de savoir si cette vision est juste ou non. Je constate qu’elle répond encore à une représentation dualiste dans laquelle le corps et l’esprit sont séparés. Je préfère m’intéresser à la réalité dont je peux faire l’expérience, à chaque instant de mon existence. Je fais des expériences corporelles qui génèrent des émotions qui donnent naissance à une pensée. Et je fais des expériences de pensée qui suscitent des états émotionnels variés qui conditionnent mon vécu corporel. J’ai conscience d’être, comme chacun de nous, un être dont les différentes dimensions s’influencent réciproquement dans un mouvement incessant. Avoir conscience de cela me donne accès à la compréhension du souffle qui crée ce mouvement. Je suis alors relié à ma dimension spirituelle. Ainsi, au lieu d’adopter la phrase de Teilhard de Chardin, je préfèrerais dire que « l’homme est un être multidimentionnel dont la conscience peut devenir spirituelle ». Cela ne répond pas à la question de la transcendance ni à celle de l’immortalité de l’esprit ou de l’âme. Questions que, par humilité, j’ai choisi de ne pas chercher à élucider. Il y a déjà tellement à comprendre pour honorer l’entièreté de ce que nous sommes, ici et maintenant. C’est peut-être le meilleur moyen de percer le secret de l’éternité.

On a l’impression que l’étude du stress est une formidable porte d’entrée dans la compréhension de l’unité corps-esprit ou corps-pensée ?
Effectivement. L’accroissement du niveau de stress dans nos sociétés modernes et les répercussions néfastes de celui-ci sur notre santé ont obligé les chercheurs à s’intéresser aux mécanismes en jeu. On considère aujourd’hui que 75 à 90 % de toutes les pathologies rencontrées en consultation de médecine générale sont en lien avec le stress ! La psycho-neuro-endocrino-immunologie permet de mieux comprendre ce qui se passe. Et, de là, encourage à mettre en place des mesures préventives et des traitements faisant intervenir la relaxation corporelle et l’apaisement psycho-émotionnel.

Vous insistez beaucoup sur la complémentarité des émotions négatives et positives. Pourtant on aurait tendance à penser que les positives sont à privilégier.
Les émotions négatives comme la peur, l’anxiété ou la colère – que je préfère appeler « émotions désagréables » – sont indispensables pour notre survie car elles permettent de répondre d’une manière rapide et ciblée à toutes sortes de danger. Il n’y a donc pas de raison de nier ou de supprimer ces émotions. En revanche, il paraît souhaitable de ne pas y être soumis trop longtemps. Barbara Fredrickson, une chercheuse américaine, a montré que sur le long terme, les émotions positives comme la joie ou l’enthousiasme – que je préfère qualifier d’émotions « agréables » – sont nettement plus avantageuses. Tout d’abord, elles permettent d’écourter les périodes de stress et donc d’éviter un épuisement de l’organisme. Ensuite, elles favorisent l’émergence d’idées positives propices à l’imagination de solutions constructives pour éviter d’avoir à revivre le même stress. Enfin, elles nous rendent plus sympathiques aux yeux des autres qui seront davantage prêts à nous aider en cas de coup durs dans le futur.

Il n’y a donc pas lieu de penser que les émotions positives sont meilleures que les négatives ?
Ici aussi, il convient de changer de paradigme. Notre pensée dualiste a tendance à opposer les différentes polarités de nos expériences et à en favoriser certaines au détriment d’autres, au lieu de les intégrer dans la complémentarité. Nous vivons dans une culture du « ou » plutôt que d’envisager une culture du « et ». Encore un fois, il s’agit de développer des liens. Les émotions désagréables comme la peur ou la colère participent à notre survie, elles font partie d’un « système de stress » absolument nécessaire pour nous adapter dans l’urgence aux difficultés de notre existence. Les émotions agréables, quant à elles, font partie d’un « système de récupération et de consolidation », lui aussi indispensable, dans un deuxième temps, après que nous avons échappé au danger. La nature a prévu ces deux dispositifs. A nous de les utiliser au mieux de leur possibilités respectives. Cela demande de rester connecté avec la réalité du présent, de ne pas nous faire peur par anticipation pour des choses qui ne se produiront probablement jamais, et d’éviter d’alimenter notre « système de stress » trop longtemps ou inutilement. Car, notre capacité mentale de nous projeter dans le futur est parfois un avantage mais peut aussi être un inconvénient. Toutes les cultures de l’humanité ont proposé des « outils » pour apprendre à rester en lien avec la réalité du présent. La méditation en pleine conscience proposée par les bouddhistes en est un exemple. Réciter un chapelet, prier, en sont d’autres. Le tout est de ne pas tomber dans le piège de nos anticipations et de nos projections.


« 75 à 90 % des pathologies rencontrées en consultation de médecine générale sont en lien avec le stress »



Mais avons-nous vraiment une possibilité d’y échapper ?
Bien sûr. Des études ont montré qu’un entraînement à la méditation en pleine conscience permet de modifier la réactivité du cerveau face aux circonstances stressantes. Au lieu d’être submergées par des émotions désagréables et d’enclencher la cascade psycho-neuro-endocrino-immunologique du stress, les personnes ayant une pratique méditative parviennent à générer davantage d’émotions agréables et, du coup, à trouver des solutions plus constructives. Evidemment cela demande une pratique régulière.

Ce n’est pas forcément évident.
Absolument. Il n’y a pas de chemin spirituel – dans le sens d’une plus grande compréhension et maîtrise de qui nous sommes – sans une pratique et une discipline. Il s’agit de clarifier notre intention. Car nous avons beaucoup plus de ressources que nous l’imaginons. Au lieu de nous contenter de constater nos manques et nos défauts, nous devrions nous rappeler que nous sommes les détenteurs d’un potentiel extrêmement positif. Le défi est de prendre conscience de ce potentiel et de le manifester à travers nos actions. Depuis une quinzaine d’années, une nouvelle discipline appelée la « psychologie positive » s’intéresse aux conditions de notre épanouissement optimal. Ainsi par exemple, en 2005, des chercheurs ont établi une « classification des forces et des vertus » de l’être humain. On y retrouve, entre autres, la créativité, la curiosité, le discernement, le courage, la persévérance, l’intégrité, le sens de l’équité, la bonté, la prudence, la clémence, l’humilité, la gratitude et l’humour.

N’est-ce pas un peu moraliste ?
L’idée des psychologues positifs n’est pas de créer une idéologie. Ils tentent simplement de revaloriser ce qui peut nous rendre réellement heureux. Leurs travaux se basent sur des observations concrètes menées d’une manière scientifique. Ainsi, par exemple, Martin Seligman, l’un des pionniers de cette discipline, a montré que nous recourons tous à trois grands moyens pour créer ce qu’il appelle le « bonheur authentique » : la recherche du plaisir, l’engagement dans des activités enrichissantes et l’attribution d’un sens aux expériences de notre vie. Plaisir, engagement et sens sont à l’origine d’émotions agréables bénéfiques pour notre santé. Ces trois piliers de notre épanouissement participent donc à notre « bonne santé ». C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’achever la triologie commencée avec La Solution intérieure qui proposait une conception élargie de la médecine, et La maladie a-telle un sens ? qui invitait à envisager la maladie d’une manière multifactorielle, en m’intéressant à ce que j’ai appelé Le Défi positif : une autre manière de parler du bonheur et de la bonne santé. Ces trois livres tentent de traduire le paradigme dont nous venons de parler. Ils établissent des liens entre différentes approches – philosophiques, psychologiques, médicales, anthropologiques, sociologiques…

Ce sont des livres qui intègrent énormément d’informations.
C’est, je crois, le seul moyen d’accroître notre compréhension de l’esprit des choses. En ce sens, ce sont des livres porteurs d’un message spirituel.


« L’idée des psychologues positifs n’est pas de créer une idéologie »



N’avez-vous pas peur que l’on considère ce message comme un peu simpliste, trop idéaliste ?
La psychologie positive est née de la « psychologie humaniste », un courant apparu après la Seconde Guerre mondiale, en réaction aux atrocités qui avaient été commises. Il s’agit d’une approche très réaliste puisqu’elle invite à ne pas simplement considérer les aspects négatifs de notre psychologie mais aussi ses aspects potentiellement plus positifs. La philosophie qui l’anime est profondément existentialiste car elle nous confronte à notre responsabilité d’actualiser ce potentiel positif à travers nos actions. Plusieurs études réalisées auprès de nombreuses populations, un peu partout dans le monde, indiquent que les êtres humains partagent des valeurs très semblables, indépendamment de leur culture, de leurs croyances et de leur religion. Ces études montrent aussi que l’instinct de survie de notre espèce ne s’exprime pas seulement par la compétition, le « combat pour la vie » et l’égoïsme, il nécessite aussi de la coopération et une certaine dose d’altruisme. Il est temps de revaloriser ces aspects vertueux de notre humanité. Il est urgent de reprendre conscience de l’importance des liens. Il est essentiel de laisser à nouveau se répandre le souffle de la spiritualité dans nos sociétés. Plus la conscience des liens qui existent à tous les niveaux du vivant sera développée, moins nous risquerons d’être confrontés aux catastrophes qui naissent lorsque l’importance de ces liens n’est pas prise en compte. Nous arrêterons alors de polluer au Japon en pensant que cela n’aura pas de conséquence en France. Nous cesserons de croire que l’on peut exclure certaines personnes de nos sociétés sans porter un grave préjudice à l’ensemble de la civilisation. Nous éviterons de tomber malades par ignorance des répercussions du psychisme sur la santé du corps.
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 21:50

Éclaircissements sur le mode perdu de la prière

Par Gregg Braden

Aujourd’hui, plus qu’à toute autre époque de notre histoire, les choix que nous faisons auront potentiellement de sérieuses conséquences planétaires pour les générations à venir. Malgré l’intensification des tensions planétaires, des études récentes offrent un nouvel espoir et ravivent les convictions de ceux qui croient qu’on peut « intervenir » contre le cycle séculaire de la vio- lence dans l’espoir d’un l’avenir meilleur.

Des statistiques ont démontré que lorsqu’un nombre déterminés d’individus unissent leur cons- cience en une prière de masse, même sans dénomination religieuse précise, cela produit des effets qui s’étendent bien au-delà de la pièce ou de l’édifice où la prière a été faite.

Ce nombre correspond à la racine carrée d’un pour cent de la population concernée. Ces études s’ajoutent à un faisceau de preuves qui suggèrent que se concentrer sur des sentiments de re- connaissance et de gratitude, comme si nos prières avaient déjà été exaucées, a un effet mesu- rable sur la qualité de vie durant la période de prière. Suite à notre description du « mode perdu de la prière» dans le livre L’Effet Isaïe, vos courriels et vos appels ont réclamé plus d’éclaircissements sur cette méthode de prière. Manifestement, il n’y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » façon de prier. Dans sa plus simple expression, la prière est la faculté très person- nelle et innée en chacun de nous de communier avec notre monde, avec les autres humains et un être supérieur. Le mode « perdu » de la prière est simplement un autre outil à ajouter à notre coffre d’outils de prières.

Description du mode perdu de la prière

Le mode « perdu » de la prière est une forme de prière qui n’a pas de mot, pas d’expression extérieure et qui est basé simplement sur le sentiment. Plus spécifiquement, ce mode de prière nous invite à ressentir dans notre cœur reconnaissance et gratitude, comme si nos prières avaient déjà été exaucées, même si le monde semble démontrer le contraire.

Voici de quelle manière cette précision est importante :

Puisqu’il est admis que notre monde intérieur et nos corps reflètent ce que nous pensons et res- sentons, nous devons nous assurer que nos prières proviennent de notre cœur plutôt que de notre tête.

Voici le fondement de cette réflexion:

La logique de notre cerveau fonctionne sur la polarité — côté droit/côté gauche, sombre/lumi- neux, bon/mauvais, acceptable ou rejetable, etc. Prier dans le but « d’obtenir quelque chose » engendre un sentiment puissant - un courant - de ce qui « devrait être » ou « ne devrait pas survenir ». Les lois de la physique démontrent qu’une réaction existe dans une partie polaire chaque fois qu’un courant traverse l’autre partie polaire, selon un principe d’équilibre.

Voici pourquoi : Ce que signifie prier avec la tête : Lorsque nous prions « pour » quelque chose, nous utilisons un processus mental de logique. Par exemple, bien que la prière mentale pour la paix en Iraq peut être bien intentionnée et sembler créer une paix temporaire ou une guérison en un endroit donné à un moment donné, elle peutinvolontairement créer précisément l’opposé de la paix souhaitée, en un autre endroit à un autre moment.

Ce que signifie prier avec le cœur :

Par contre, notre cœur n’est pas polarisé. Dans les traditions amérindiennes, le mot « Shante Ista » (l’unique œil du cœur) décrit l’objectivité non-polarisée du cœur; le cœur voit «ce qui est » plutôt que « ce qui devrait être ». Lorsque nous choisissons la paix ou la guérison à partir du cœur, aucune polarité n’est créée pour équilibrer notre choix puisqu’il n’y a pas de cœur gauche ni de cœur droit.

Venant du cœur, le sentiment est la prière ! Des études ont démontré que cette qualité de grati- tude et d’appréciation pour la paix déjà existante crée un champ magnétique en présence de la paix et que tout ce qu’elle produit est aussi de la paix.

Éclaircissements Pour être très clair, cette forme de prière n’est PAS dirigée vers un endroit, une personne, une organisation, un pays, une ville ou un événement. Ce mode de prière ne tente PAS de « transformer » les choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord. Les Anciens com- prenaient qu’une telle utilisation de la prière est une « abomination » contre notre don de com- munier avec le monde. Imposer notre idée de ce qui devrait ou ne devrait pas être n’importe où dans le monde ou pour une personne est une forme de manipulation et un mauvais usage de notre don de la prière.

Au lieu de prier pour que quelqu’un «gagne » ou «perde », «souffre » ou «guérisse », nous de- vons plutôt ressentir de la reconnaissance et de la gratitude pour la paix et la guérison qui exis- tent déjà. Le pouvoir de ce genre de prière transcende les notions de gains et pertes mesquines en nous invitant à élever les conditions de notre monde à un niveau bien au-delà de la médiocri- té. De cette manière, nous ouvrons la porte à un principe subtil mais très puissant qui permet que la paix et la guérison soient présentes sans imposer notre volonté qu’il en soit ainsi.

Le mode perdu de la prière

Aujourd’hui, les chercheurs contemporains identifient quatre modes de prières utilisés en Occi- dent. Existe-t-il un mode additionnel de prière ? Y a-t-il un cinquième mode de prière qui nous permet de collaborer aux résultats des événements à l’intérieur de notre corps ainsi que dans le monde qui nous entoure ? Les découvertes récentes dans des temples éloignés où ces traditions subsistent aujourd’hui, combinées aux nouvelles recherches dans certaines traditions parmi les plus sacrées et les plus ésotériques du passé, m’amènent à croire que la réponse est «oui » !

L’essentiel de nos conditionnements par les traditions occidentales des derniers 1 500 ans nous a invités à « demander » que les circonstances de notre monde changent par l’intervention di- vine; que nos prières soit exaucées. Cependant, malgré nos demandes bien intentionnées, nous pouvons renforcer, sans le vouloir, les conditions mêmes pour lesquelles nous prions. Par exem- ple, lorsque nous demandons « Cher Créateur, faites que la paix vienne dans le monde», vous admettez en fait que la paix n’existe pas dans le présent. Les traditions anciennes nous rappel- lent que les prières-requêtes sont une forme de prière, parmi d’autres, qui nous donnent le pou- voir de trouver la paix dans notre monde par la qualité des pensées, des sentiments et des émo- tions que nous créons dans notre corps. Une fois que nous créons les qualités de paix dans no- tre esprit et alimentons nos prières avec nos sentiments de paix dans notre corps, le cinquième mode de prière affirme que le résultat a déjà eu lieu.

Aujourd’hui, la science quantique pousse cette idée une étape plus loin en stipulant que la créa- tion réagit précisément à de telles conditions de sentiments en mariant le sentiment (la prière) de notre monde intérieur avec les conditions similaires du monde extérieur. Bien que le résultat de notre prière puisse ne pas encore être évident dans le monde, nous sommes invités à reconnaî- tre notre communion avec la création et vivre comme si notre prière était déjà exaucée.

Avec leurs formules d’une époque à présent révolue, les anciens nous invitent à considérer notre mode perdu de la prière comme une conscience en devenir plutôt qu’une forme prescrite d’action en certaines occasions. En un langage simple et élégant, ils évoquent le fait d’être «imprégnés » de la réponse à une prière et «immergés » dans la condition de vie choisie. En langage moderne, cette description suggère que pour induire un changement dans notre monde, nous devons d’abord sentir le changement comme s’il s’était déjà accompli.

Tout comme la science moderne tend à démontrer la relation entre nos pensées, nos sentiments et nos rêves avec le monde qui nous entoure, il devient de plus en plus possible qu’un pont ou- blié relie nos prières avec notre expérience. La beauté d’une telle technologie intérieure est qu’elle est basée sur les qualités humaines que nous possédons déjà. Les prophètes d’antan qui nous ont vus dans leurs visions, nous rappellent qu’en honorant toute vie, nous assurons la sur- vie de notre espèce et l’avenir du seul habitat que nous connaissons.

Comparer les modes de prières avec l’exemple de la paix planétaire

La prière basée sur la logique : Demander une intervention

Nous nous concentrons sur les situations présentes où nous estimons que la paix n’existe pas.

Nous sommes témoins de tous les événe- ments : ceux qui démontrent que la paix existe comme ceux où la paix n’existe pas, comme étant des possibilités sans juge- ment de valeur : pour ou contre, bien ou mal.

Nous nous sentons vulnérables, impuis- sants ou en colère face aux événements et aux situations dont nous sommes témoins.

Nous suspendons notre jugement de la situation en bénissant les conditions qui nous font souffrir. La bénédiction ne con- damne ni ne consent à l’événement ou condition. Elle reconnaît plutôt que l’événe- ment fait partie d’une source unique de tout ce qui est. (Consultez, le livre Marcher en- tre les mondes pour plus de détails).

Nous utilisons nos prières-requêtes pour inviter l’intervention d’un pouvoir supérieur à amener la paix sur les individus, les situa- tions, les endroits où nous croyons que la paix est absente.

La prière basée sur les sentiments : Savoir que notre prière est déjà exaucée

En ressentant notre prière comme étant déjà exaucée, nous communions à l’ancien principe quantique voulant que les condi- tions de la paix à l’intérieur de notre corps soient reflétées dans le monde au-delà de notre corps.

Par notre quête, nous consolidons, sans le savoir, les conditions mêmes que nous dé- sirons le moins. Par exemple, lorsque nous disons « S’il vous plaît, que la paix soit faite », nous déclarons que la paix n’est pas présente dans une situation particu- lière. Ce faisant, nous renforçons les condi- tions que nous avons choisies de changer.

Nous reconnaissons le pouvoir de notre prière et savons (sentons) que notre prière est déjà exaucée.

Nous persistons à formuler notre requête jusqu’à ce que nous constations effective- ment ce changement sur terre.

♦Notre prière consiste maintenant à : - Reconnaître que la paix est déjà présente dans le monde sachant que les changements sont déjà accomplis. - Renforcer notre prière en remerciant l’occasion qui nous a été fournie de choisir la paix au lieu de la souffrance.

Sommaire

Si ces clarifications apparaissent trop fastidieuses, je m’en excuse sincèrement. Le principe est simple : En présence de la paix, tout ce qui peut en découler est la paix.

Mille mercis pour votre bonne volonté de créer un meilleur monde. Soyez bénis d’une paix véritable et durable.

 

Gregg Braden

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 15:15

Conférence de Gregg Braden en 4 parties 
 
 — Milan le 30 mai 2007 — 

Dans cette présentation de plusieurs heures, Gregg Braden nous explique ce qu’est le langage de la divine matrice et ce qu’il appelle la nouvelle science. Contrairement, dit-il, à la science classique qui considère que l’espace n’est fait que du vide, la nouvelle science tend à prouver que l’espace est une matière vivante, vibrante et intelligente. C’est un champ d’énergie avec lequel nous inter-réagissons à chaque instant de notre vie par les pensées que nous entretenons et les sentiments que nous ressentons. En comprenant le langage de l’émotion humaine qui nous permet de communiquer avec ce champ, nous avons le pouvoir de guérir les maux qui nous affectent aussi bien personnellement que collectivement.

 


Auteur à succès et guide de sites sacrés à travers le monde, Gregg Braden a participé, en tant qu’invité d’honneur, à plusieurs conférences et événements médiatiques portant sur les changements personnels et planétaires. Auparavant chercheur en sciences de la nature et concepteur senior de systèmes informatiques dans l’industrie aérospatiale, il est maintenant reconnu dans le monde entier dans les domaines de la philosophie spirituelle et des traditions anciennes et indigènes. Grâce à ses voyages dans des villages de montagnes reculés, dans des monastères et des temples des temps anciens, il réussit à faire le pont entre la sagesse passée et la science moderne, assimilant les bénéfices des traditions perdues à notre vie de tous les jours.

 144photobig

Unissant le temps et l'espace, les miracles et les croyances.

(source: ConnaissancesSansFrontieres.Net)


Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 21:12
LE FACTEUR QUANTIQUE - LA PHYSIQUE AVEC UNE ATTITUDE
par
KRYEON

Extraits du channeling "Le facteur quantique - La physique avec une attitude", 10 avril 2011

Traduction et/ou interprétation de Jean-M. Gobeil
SITE : 
http://kryeon.forumactif.com


Salutations, chers Êtres Humains, je suis Kryeon du Service Magnétique.

 

C'est mon partenaire qui va déterminer ce qui sera développé au cours de ce channelling, car je lui ai présenté le même message, hier au soir, afin qu'il comprenne ces choses et qu'il ne soit pas en état de surprise, en ce moment. Donc, sa compréhension et sa sagesse seront plus grandes, envers les choses que nous allons présenter, et il y aura quelques nouveautés.

 

Nous commençons par vous parler en détail d'une prémisse. Cela vous semblera peut-être incroyable. Cette prémisse se rapporte à la physique, mais elle vous concerne. Elle à un rapport avec l'énergie dans laquelle vous baignez actuellement.

 

Il y a quelques instants, quand nous avons ouvert cette porte, nous avons demandé : " Est-ce que, selon vous, l'homme assis devant vous est en train de "faire semblant" ? " (Kryeon parle de Lee) Nous l'avons fait dans le but de capter votre attention, afin que vous soyez plus alertes et que vous reconnaissiez la vérité que vous indiquent vos ressentis et votre discernement, car ce message va toucher le cœur d'une réalité de base. Nous vous présentons ce que vos scientifiques vont éventuellement voir. Il y en a quelques-uns qui commencent à le voir. Ils ne comprennent pas encore toute sa signification, son mode de fonctionnement et sa raison d'être. Cependant, ils ne peuvent nier qu'il est là. Afin de ne pas trop "mélanger les cartes", nous allons procéder par étapes.

 

Une vue d'ensemble

 

Voici le principe : " En ouvrant la porte au domaine quantique - dans votre science - vous allez découvrir une nouvelle sorte de physique qui est toujours bienveillante, dans ses attributs. " C'est-à-dire que... Vous êtes sur le point d'ouvrir une porte sur une chose qui n'est pas linéaire, ni une distorsion ni déformée. La bienveillance pure et simple ne connaît pas ces limitations. Est-il possible qu'une énergie de la physique actuelle soit, à la fois, bienveillante et biaisée ? C'est un non-sens, puisque la physique doit se baser sur un système de lois et de règles, d'un rapport de cause à effet, etc., au lieu d'un système où une conscience quelconque peut entrer en jeu.

 

Donc, le puzzle qui est devant vous a plusieurs replis, sinuosités ou ondulations. Toutefois, vous devez admettre qu'il est possible que le monde quantique ait un attribut additionnel qui est au-delà d'un simple "système de lois rationnelles". Est-ce qu'un "système interdimensionnel, universel et galactique" peut être biaisé, déformé ou dénaturé ? Notre message vous semblera peut-être du style scientifique, mais ce n'est pas notre intention. Nous voulons plutôt vous montrer le fait que ceci se rapporte à " votre énergie créatrice", celle que vous expérimentez en ce moment, chers Êtres Humains.

 

Définition quantique

 

Il vous est difficile de savoir quand, comment et par où commencer. Il nous est également difficile de vous expliquer ces choses, afin que vous puissiez avoir une vue ou une idée globale de ces choses... Afin que votre compréhension soit consciente de ces sujets. Alors, commençons par ceci. Actuellement, votre science croit que la physique quantique se rapporte uniquement à la manière dont les petites particules réagissent les unes envers les autres. Donc, selon elle, cette physique quantique se rapporte uniquement à l'infiniment petit : particules de lumière, molécules d'ADN, et autres, faisant partie de la théorie des particules. Toujours selon votre science, elles sont trop infimes, puisqu'elle doit utiliser le microscope électronique pour les voir. C'est ce que vous appelez "la mécanique quantique", et vous pouvez seulement la voir dans "l'infiniment petit".

 

Cela représente déjà un puzzle, alors que nous venons tout juste de commencer. Saviez-vous que la lumière et la matière passent régulièrement de l'état de vagues ou ondes, à l'état de particules ? Saviez-vous que la lumière passe à l'état de particule, lorsqu'elle est observée par un Être Humain ? Maintenant, comment un système mathématique pourrait-il savoir, ressentir ou percevoir qu'il est observé ? Vous savez déjà que l'énergie quantique pourrait bien être très différente de tout ce que vous pensiez. Se pourrait-il que cette énergie ne fasse pas partie de la physique ? Se pourrait-il que cette énergie quantique soit "l'empreinte digitale du créateur" ? Pourrait-elle être physique et avoir une conscience ? Alors, est-ce trop étrange, bizarre et époustouflant ?

 

L'énorme énergie quantique de la Galaxie

 

Je vais vous donner des informations qui vous donneront quelque chose à penser. L'énergie quantique que vous voyez dans l'infiniment petit existe aussi dans l'infiniment grand. Nous allons même jusqu'à vous dire que la physique est actuellement différente dans certaines parties de l'Univers, car elle dépend de ce qui est au centre de chaque galaxie. Commençons avec cette prémisse : " La physique n'est pas une norme standard qui s'applique aux lois de chaque Univers, car elle varie en fonction du "timbre quantique" de l'énergie créatrice de chaque Univers. Ces lois peuvent être très ressemblantes, mais il y en a qui sont un peu différentes. Si vous pouviez voir ces différences, vous vous demanderiez pourquoi, même si je viens de vous dire que cela dépend de ce qui est au centre. "

 

Puisque votre physique est principalement en 3-D, vous avez des difficultés avec la façon dont les choses fonctionnent vraiment. Avec la physique quantique, vous avez un indice multi-universel qui vous permet de voir qu'il y a des lois de masse et de gravité qui sont déterminées par ce qui se passe au centre de chaque galaxie. L'énergie de création est au milieu. Cette énergie de va-et-vient, de tire et pousse, que nous avons appelé "énergies-jumelles", est au centre de chaque galaxie. Dans votre 3-D, vous la voyez comme étant singulière, ce qui, en passant, est impossible. La réalité est, qu'il s'agit d'un évènement double. Votre science ne l'a pas encore constaté. Donc, lorsqu'elle l'aura constaté et annoncé, vous vous souviendrez que vous aviez lu cette information ici - dans notre message actuel. Ceci va apporter de la crédibilité à tout ce que je vais vous dire à ce sujet. Petites questions de rien du tout, huummm, huummm. Comment se fait-il que toutes choses viennent en paires, selon votre physique ? Comment se fait-il que, selon les lois de votre physique actuelle, vous créez une singularité au centre de la galaxie ? Est-ce qu'un Être Humain a déjà pensé que cela pourrait être une autre paire ?

 

Commençons par poser quelques petites questions à un astronome. " Cher Astronome, crois-tu en Dieu ? " Il va probablement réfléchir pendant un moment et il dira peut-être : " Je ne suis pas celui qui peut vous donner une définition de Dieu. Cela ne fait pas partie du domaine de ma science. Je crois peut-être en Dieu, mais ce n'est pas ce que j'étudie, puisque je procède selon des méthodes scientifiques. " Posons-lui une autre question : " Très bien, que vois-tu d'intéressant au sujet de notre galaxie ? " Il sera peut-être un peu plus enthousiaste et passionné.

 

Imaginons sa réponse

 

" Très bien, je vais vous dire ce à quoi nous portons tous un intérêt. Nous avons découvert quelque chose que nous ne comprenions pas. Il y a des principes de la physique, au sujet des vastitudes, qui ne s'appliquent pas à l'orbite mécanique, tel que nous l'avons appris et tel que défini par Euclide. Il y a un phénomène étrange dans la galaxie. Il semble qu'elle bouge comme une plaque. Comme si les étoiles étaient collées sur elle. Tout tourne en même temps. Il doit y avoir une sorte d'énergie qui crée cette spécialité ou ce phénomène. La mécanique orbitale que nous connaissons se rapporte à la gravité et à la masse des objets qui tournent autour du pivot, comme notre soleil, et ceci crée des orbites qui sont toutes différentes. Tous les objets qui tournent autour d'un centre de gravitation ont une orbite qui est basée sur la masse et la vitesse. C'est pourquoi les planètes ont toutes des orbites différentes. Ce sont les lois de notre physique actuelle. C'est ce que fait notre système solaire, mais ce n'est pas le cas avec la galaxie. Les galaxies ont quelque chose au centre qui doit être basé sur la gravité. Pourtant, le mouvement ressemble à une masse qui serait "coulée dans le béton", puisque tout tourne en même temps. Il y a une sorte d'unité d'attraction ou de gravitation que nous ne comprenons pas. "

 

Une conception incroyable - Contre toute attente

 

Ce n'est pas tout. Les réponses vous diront quelque chose que vous aurez de la difficulté à croire ou qui vous étonnera. Tout cela serait peut-être dû au facteur "hasard". Donc, notre message portera ce titre ; Le facteur quantique. Il y a quelque chose qui se passe, tout autour de vous, mais vous ne l'attendiez pas. Dans votre réalité 3-D, sur Terre, tous les événements qui ne sont pas "normaux ou habituels" sont étiquetés comme étant l'effet du hasard. Si vous lanciez des dés des milliers de fois, en tenant des statistiques précises, vous verriez que le "hasard" ne fonctionne pas à 100% au hasard. Vous diriez que les choses fonctionnent ainsi. Donc, vous diriez que l'effet du hasard est une chose dite normale et habituelle... Et vous auriez raison.

 

Revenons à notre astronome et écoutons ce qu'il a à nous dire : " Partout où nous regardons et examinons ce que vous appelleriez "l'énergie créatrice de l'Univers", nous sommes devant un phénomène qui est incroyable, car il est "mathématiquement et logiquement" improbable, voire même, impossible. C'est comme si nous lancions les dés un millier de fois, et que le six sortait mille fois sur mille. C'est bien au-delà de l'effet du hasard, même si ce dernier peut avoir une constance quelconque. Cela prouve qu'il y a un plan ou un prototype intelligent. " J'utilise le terme "plan ou prototype bienveillant", au lieu de "plan ou un prototype intelligent". Je ne parle pas d'une personne ou d'une chose métaphysique. En outre, je vous dis que l'énergie qui maintient, conjointement et solidairement, vos systèmes solaires et votre galaxie - plus de cent milliards d'étoiles ou soleils, est comme une main géante et quantique. Ce que vous pourriez appeler "la main de Dieu". Une main quantique et bienveillante. Non pas une main qui juge et punit... Non pas une main qui vous chasse du Paradis Terrestre.

 

Comment est-ce possible ? C'est seulement le premier exemple de ceux que nous allons vous présenter au cours de ce message. Il fait partie du facteur quantique, de l'empreinte créatrice et particulière de l'Univers. Il a un préjugé favorable, un petit penchant pour : l'amour, la vie et la bienveillance. Comment se fait-il que vous soyez ici, sur cette Terre qui ne devrait pas exister, puisque la seule chose qui lui permet d'exister est la "conception intelligente" ?

 

Combien de temps a-t-il fallu pour que la science en arrive à réaliser ce fait ? Selon la perception de la science, il s'agit plutôt d'un puzzle, non pas d'une déclaration divine. Cette observation ne peut pas entrer dans le domaine des probabilités statistiques. Donc, par principe d'élimination, il reste seulement la possibilité que ce soit une planification quelconque - une bienveillance qui proviendrait de quelque chose qui pourrait être appelé "énergie créatrice de l'Univers". Pensez à cela. Qu'est-ce que cela signifie pour vous ? S'il y a une bienveillance globale dans la création des Univers, une création qui permet à la vie d'exister, une création qui permet à cette terre d'exister, il doit forcément y avoir d'autres terres qui existent, peu importe le nom qui leur est attribué. Il y a de la vie partout ! Nous vous l'avons dit à maintes reprises. Cependant, nous sommes assis sur une terre qui est très spéciale, car c'est la seule planète où le libre choix existe - dans cet Univers. Il y en a une dans chaque Univers et il y en a eu d'autres - auparavant. Il y a aussi des planètes qui ont obtenu le "diplôme du libre choix", pour ainsi dire. Elles fournissent les semences de la vie sur d'autres planètes, qui deviennent alors de nouvelles planètes du libre choix divin.

 

Vous voilà donc, ici, dans l'énergie créative. Votre énergie créative a la sagesse des âges. C'est la sagesse des âges de votre galaxie, non pas seulement celle de votre terre. D'autres avant vous, au cours des milliards d'années que cette galaxie a existé, ont participé à d'autres tests de conscience. Ils ont obtenu des diplômes qui leur ont ouvert de nouveaux niveaux de bienveillance, afin qu'ils puissent transmettre cette sagesse à une autre planète. C'est un événement de longue durée, et vous finirez par faire la même chose. C'est ainsi que vous ensemencez la galaxie avec vos propres semences de sagesse, en plus de celles des autres qui ont passé avant vous. Ce sont les semences des intentions pures et de l'intelligence divine.

 

Pendant que vous passez dans cette bienveillance, ceci façonne les futurs Univers, ainsi que leur manière de fonctionner. Donc, la planification et les prototypes seront certainement réalisés avec intelligence et sagesse. Selon la notion du temps linéaire, il a fallu une éternité - si vous me permettez cette expression - pour en arriver au point où la physique puisse avoir la capacité de prouver qu'il y a conception intelligente des Univers, pour ne pas dire "une intelligence divine". Je dirais plutôt "une attitude de bienveillance". Est-ce que vous percevez l'image globale de ce que je tente d'exprimer, avec la limitation des mots 3-D ?

 

La seule énergie durable, stable et quantique, sur la planète

 

Regardons une expérience qui date de plus de 10 ans, en Écosse. Il y avait un physicien et un médecin. Le médecin est le Dr Todd Ovokaitys, un collègue de mon partenaire. N'est-ce pas une coïncidence étrange ou un drôle de hasard, de voir que ces deux hommes se soient rencontrés au cours de leurs incarnations actuelles (sourire de Kryeon) ? Le physicien et le médecin ont été les premiers à co-développer un événement quantique, durable, cohérent, contrôlable et reproductible. Ils ont créé une énergie quantique durable [NDIT - Une sorte de "mouvement perpétuel"], qui peut être reproduite et utilisée à volonté. Ils l'ont fait en opposant des énergies laser et déphasées, à travers ce que nous appellerions "un arrangement quantique de lentilles holographiques". Il s'est produit un changement du temps réel. Cette "soupe cohérente et quantique", bien que très petite, est contrôlable. Elle peut être recréée, manipulée et livrée à volonté.

 

Ils ne sont pas les premiers Êtres Humains qui ont réussi à créer de l'énergie quantique sur votre planète. Cependant, ils sont les premiers qui ont réussi à le faire avec une formule précise, ce qui fait que cette expérience peut être répétée autant de fois que vous le souhaitez. Le premier Être Humain qui a réussi à le faire était Nikola Tesla. Hélas, il ne pouvait pas déterminer la formule précise pour ce faire, car il n'avait pas le support informatique que vous avez actuellement. Pourtant, avec toutes ses multiples expériences sur le magnétisme, il avait parfois vu la preuve de cette énergie quantique, mais il faisait tellement de "soupes différentes" qu'il ne se souvenait plus des sortes et de la quantité des ingrédients qu'il avait placés dans cette soupe.

 

Suite à cette expérience d'il y a 10 ans, ce médecin et ce physicien ont mis le facteur quantique en évidence, car ils ont appliqué leur découverte [ou recette de soupe quantique] à la biologie. Chaque fois qu'ils ont imprégné cette énergie dans un test ou une expérience biologique, ils ont obtenu une guérison ! Pensez-y. Selon vous, est-il possible - sur cette planète - que vous en arriviez à développer une sorte d'énergie qui, lorsque vous la dirigez vers quelqu'un, il guérisse ? Quelles sont les chances que cela se réalise ? C'est comme lancer mille fois les dés et toujours avoir des 6. Commencez-vous à percevoir l'image globale, le plan d'ensemble ?

 

Lorsque cette énergie quantique pourra être reproduite dans d'autres laboratoires, il y en aura qui vont chercher à en faire une arme (il en est toujours ainsi). Je peux vous affirmer que ce sera la première énergie spécifique dont il ne sera pas possible d'en faire une arme. Peut-on dénaturer une énergie et en faire une arme ? Cependant, dans le cas de l'énergie quantique, c'est impossible, puisqu'elle a une attitude de bienveillance, sans compter le fait que votre science physique et vos astronomes commencent à penser qu'elle est "peut-être" intelligente. Alors, que dites-vous de tout ceci ? Cela devrait vous faire voir qu'il y a quelque chose qui se passe dans les "hautes sphères de la physique". Quelque chose qui va bien au-delà des règles, lois et attributs de la matière.

 

Avec le temps, le facteur quantique sera éventuellement découvert, sur cette planète. Lorsque ce sera chose faite, il sera très controversé, puisqu'il ira à l'encontre de la logique 3-D et de la façon dont les choses fonctionnent, selon la méthode scientifique. La réalisation de cette oeuvre a été difficile. Les âmes expérimentées qui sont en face de moi, ou en train de lire ces lignes, se sont dévouées, pour que l'humanité puisse enfin constater la présence de cette énergie incroyable. Elles ont pataugé pendant de multiples réincarnations, afin de réaliser cette bénédiction bien méritée. Si, en tant que scientifique, vos recherches et expériences vous donnaient l'impression qu'il y a une sorte de chose, une force ou une énergie qui semble "penser par elle-même", que feriez-vous ? Si, le magnétisme, la gravité et la lumière, pouvaient être harmonisés d'une manière quelconque, afin que cet agencement puisse créer des guérisons, sans jamais devenir une énergie destructive, que feriez-vous ? Ce phénomène va provoquer la redéfinition d'une partie des forces fondamentales de l'Univers. La planification intelligente est seulement le premier phénomène de cette force ou de cette énergie intelligente. Pourtant, même aujourd'hui, les astronomes et physiciens pensent encore qu'il s'agit d'une anomalie.

 

Cette dite "anomalie" sera la prochaine grande découverte sur votre planète. Elle vous était inaccessible parce qu'il fallait que le niveau de conscience soit plus élevé, afin que la compréhension 3-D puisse réaliser sa présence. Lorsqu'une planète atteint le niveau de conscience où elle peut découvrir l'énergie quantique, elle est en mesure de l'utiliser. Si vous alliez sur l'une de ces planètes, vous sauriez que vous pouvez rencontrer des entités qui ont un haut niveau de conscience. Pourquoi nous aurions-vous parlé de tout ceci, avant que des entités incarnées - sur votre planète - aient atteint ce niveau de conscience ? Ç'aurait été une perte de temps, en plus de, peut-être, créer des frustrations. Sachez que le facteur quantique contient le secret des voyages interplanétaires, car ceux-ci ont de multiples enchevêtrements, des états qui semblent inextricables. Il y a de nouvelles manières d'agir, qui sont fonctionnelles, mais vous n'y aviez jamais pensé auparavant, car votre niveau de conscience n'était pas assez élevé. Vous pouvez désormais jeter vos "navettes spatiales". Vous êtes sur le point de franchir un grand pas - dans ce domaine.

 

L'ADN est une force quantique

 

Passons maintenant à l'infiniment petit. Il y a plus de 10 ans, Vladimir Poponin, un scientifique russe, a utilisé la lumière, lors d'une expérience sur une molécule d'ADN. Grâce à cette expérience ou test de laboratoire, il a découvert un champ multidimensionnel, autour de la molécule d'ADN. La lumière s'est modelée par elle-même, dans une équation mathématique (onde sinusoïdale), en présence de l'ADN. Il a découvert que l'ADN avait un champ quantique. En outre, ce champ quantique était en quelque sorte, rempli d'informations. Si l'ADN n'avait pas été présent, comment le modèle du champ lumineux aurait-il pu se transformer en une onde sinusoïdale ? N'oubliez pas que ces informations proviennent d'un biologiste quantique, non pas de Kryeon. Pourtant, nombreux sont ceux qui doutent que cette expérience se soit déjà réalisée, car elle montre quelque chose qu'aucun Être Humain n'avait pensé ou espéré. Il y en a d'autres qui ne veulent tout simplement rien savoir du fait que ce vrai biologiste quantique ait réalisé une telle expérience ! Ils ont choisi de reléguer toutes ces informations aux oubliettes du Nouvel-Âge, au lieu de la science. Il est toujours intéressant de constater ce que les Êtres Humains font avec la science, n'est-ce pas ? Si ça ne cadre pas avec le modèle 3-D de leur réalité, alors ils nient son existence.

 

Lorsque le génome humain a été complètement transcrit, chaque particule chimique a été vue ou identifiée. Les chiffres sont mirobolants, car, dans une molécule, trop petite pour être vue sans un microscope électronique, il y a plus de 3 milliards de particules chimiques ! La double hélice est plus complexe que vous ne le pensez. Cette molécule est assez petite pour être qualifiée comme faisant partie de l'état quantique, et Vladimir Poponin a montré qu'il avait fait un champ autour d'elle, même s'il y avait une seule petite molécule d'ADN.

 

Ceux qui ont créé le Projet Génome Humain ont voulu savoir comment les 3 milliards de particules chimiques de l'ADN créent plus de 26 000 gènes dans le corps humain. Sachez qu'il y a plus de gènes que cela, mais j'utilise les chiffres des scientifiques au lieu des miens. C'est ce qui les intéressait. Ils n'ont pas vu l'état quantique de l'ADN, même si, dans la science relative à l'ADN, la logique crie de toutes parts qu'elle se doit d'être quantique. Ce n'est pas ce qu'ils cherchaient. Au lieu de cela, ils ont compté les particules chimiques et cherché des codes. Ils les ont trouvés, dans un arrangement très bizarre.

 

Ils ont découvert que dans les 3 milliards de particules chimiques de la double hélice d'ADN, tous les gènes étaient créés dans les parties des protéines codées de l'ADN. Trois et demi pour cent de l'ADN créait tous les gènes. Plus de 90 % de la composition chimique de l'ADN semblait être aléatoire. Il semblait complètement inutile, selon ce qu'ils pouvaient voir ou comprendre. Même à ce jour, la science ne voit pas ce qui est évident ; c'est-à-dire que le 90 % est quantique et le 3,5 % est linéaire.

 

Aujourd'hui, vos physiciens quantiques ont souvent affaire à dix dimensions, plus le temps (11 dimensions), dans le genre le plus populaire de la physique multidimensionnelle ; la théorie des cordes [string theory]. Si vous leur demandez à quoi ça ressemble, les réponses contiendront des mots tels que : chaos, arrangement aléatoire, etc. C'est ainsi que fonctionnent les champs quantiques. Ils sont pleins de potentiels, au lieu d'être "pleins de lois et règles absolues". En outre, ils varient selon une foule de facteurs... Incluant celui de la conscience des Êtres Humains. Un jour viendra où l'on réalisera qu'il y a une forte possibilité que l'ADN soit dans un état quantique, même si c'est une molécule biologique. Ceci va aller à l'encontre de la loi de "volume ou taille", dans l'état quantique. L'ADN est majoritairement quantique, et il a également un effet sur le spin [rotation] des atomes qui entrent dans son champ. Ensuite, la prochaine question sera : " Quelles sont les informations contenues dans le 90 % d'ADN qui est quantique?"

 

Nous arrivons maintenant à la vérité de base, n'est-ce pas ? Alors, je vais vous la dire. La partie quantique du 90 % de l'ADN est deux choses à la fois. Elle est pleine d'informations ésotériques et intemporelles. C'est le modèle original et quantique de tout ce que vous avez été et de tout ce que vous êtes, depuis votre première incarnation sur cette planète. Votre ADN individuel contient des séries d'instructions utiles à votre incarnation actuelle, puisque chaque incarnation individuelle a été enregistrée dans votre propre cristal des Archives akashiques. L'on pourrait dire que c'est la semence de l'empreinte créatrice et bienveillante de toute la Création elle-même. Tous vos talents sont là : expériences de vie, connaissances, sagesse, etc., même si ces choses ne sont pas visibles ou actives dans votre incarnation actuelle. Toutes les prédispositions à X, Y ou Z sont enregistrées là. Bref, les instructions de chaque cellule-souche sont là.

 

Vous êtes-vous déjà demandé à quel endroit les cellules souche obtenaient l'information nécessaire à la "fabrication d'un corps humain" ? Cette information provient du 90 % de l'ADN qui est quantique. Pourquoi est-ce qu'un ADN quantique individuel crée-t-il un corps physique plus faible ou plus fort que les autres ? Pourquoi est-ce qu'il y a des prédispositions pour certaines maladies, dès la naissance ou un peu plus tard ? Je vais maintenant vous donner des informations à ce sujet. Ainsi, vous serez en mesure de comprendre ce qui suivra. Ce sera peut-être l'attribut le plus important de l'information biologique que nous ayons jamais présentée.

 

L'ADN est une molécule dynamique

 

L'humanité est coincée dans la partie 3-D de sa pensée biologique. Dans votre vie en 3-D, vous ne comptez que sur la partie chimique de votre ADN. Vous agissez comme si ce 3,5 % qui produit les gènes est tout ce qu'il y a. Vous croyez que c'est un protocole physique qui est "vous" et qui est inchangeable. Vous ne voyez pas la raison d'être de sa conception. Il est et il a toujours été dynamique. Il n'est pas "coulé dans le béton", mais il va se répéter sans cesse, jusqu'à ce qu'une autre influence quantique le fasse changer. Donc, vous vivez avec ces 3,5 % comme si c'était tout ce qu'il y a, tout ce que vous avez, puisque, selon les apparences parfois trompeuses, c'est la seule chose qui est venue avec votre corps physique. En outre, cette "chose", ce 3,5 % semble tout contrôler, car vous ne lui avez jamais parlé.

 

Beaucoup d'entre vous arrivent avec des prédispositions basées sur le karma. Ceci provient de ce que vous appelez "vos anciennes vies ou vos vies antérieures". Vous n'arrivez pas dans un état immaculé [sans énergie karmique]. Vous arrivez avec des prédispositions ; des peurs, des phobies et ainsi de suite. Quelques-unes sont positives, pour ainsi dire. Vous êtes peut-être un petit prodige âgé de 8 ans qui peut peindre comme un maître, mais la réalité est que, vous avez probablement passé 30 ans dans une vie antérieure à donner des coups de pinceau. La même chose s'applique à ce que vous appelez "des dons de naissance". Rien ne se gagne à la loterie, mais tout se mérite. La réponse est que, tout cela est contenu dans l'ensemble des instructions dynamiques et quantiques de votre ADN... Cette partie de vous. Celle à qui vous ne parlez jamais, puisque vous ne savez même pas qu'elle est là. Avez-vous une meilleure explication, au sujet de ces phénomènes ? Alors, que dites-vous de tout ce qui se trouve dans votre propre ADN ?

 

La division cellulaire est-elle un processus statique ?

 

Laissez-moi vous emmener dans le processus de division cellulaire. Nous avons dit cela auparavant, mais vous avez besoin de l'entendre de nouveau, afin de comprendre comment il fonctionne. Nous sommes maintenant devant une cellule qui est prête à se diviser. Le corps humain est conçu pour rajeunir tous les tissus. L'on vous a dit qu'il y a certains tissus qui ne rajeunissent pas, mais c'est inexact. Tous les tissus peuvent rajeunir, sauf qu'ils le font à des rythmes, des vitesses et des manières différentes. Donc, vous savez que vos corps physiques sont conçus pour vivre très longtemps. Malheureusement, l'énergie que vous avez créée sur cette planète et ce que vous avez traversé, ont finalement eu raison de cette longévité. La longévité de vie est actuellement, aux environs de 80 ans, mais ce n'était pas la conception d'origine.

 

Les personnalités bibliques qui étaient parfois des prophètes, des maîtres ou simplement là, ont vécu pendant des centaines d'années. Ont-ils réellement vécu aussi longtemps ? Est-ce simplement une métaphore ? Est-ce une erreur de transcription ou un malentendu, de la part de ceux qui ont écrit la Bible ? Permettez-moi de vous dire ce qu'est ma vérité à ce sujet. En effet, ils vécurent pendant des centaines d'années. Il y a des milliers d'années, à titre de Lémuriens, vous avez vécu très longtemps dans le même corps physique. Si vous pouviez voir jusqu'à quel âge vous avez vécu en ces temps, vous en auriez le souffle coupé. En ce moment, vous reprendriez peut-être votre souffle, avec ce que vous venez tout juste de lire ou d'entendre, hummm, huummm. Bon, enfin des bonnes nouvelles, sachez qu'avec votre notion de temps, des instructions ont "littéralement" été données à votre ADN, par l'énergie de votre planète. C'est une énergie que vous avez créée avec votre conscience.

 

Une cellule commence à se diviser. Regardons attentivement. Juste avant qu'elle le fasse, elle a besoin du plan d'origine, afin qu'elle puisse se cloner. Ce blueprint, photocalque ou plan d'origine lui est disponible à partir des cellules souche, et celles-ci obtiennent l'information nécessaire dans la partie quantique de l'ADN, cette partie qui n'a jamais changé depuis votre naissance actuelle. Cette partie quantique est statique, puisqu'elle n'a pas été changée depuis "belle lurette", depuis que vous l'avez modifiée dans vos réincarnations dites antérieures. Le fait et la réalité sont que, vous pensez que c'est un fait immuable. Donc, vous avez accepté le vieillissement prématuré comme étant un absolu, une "fatalité" inchangeable. Pourtant, il suffit simplement d'oser, de faire le premier pas, envers et contre tous, car ce potentiel est, et a toujours été là.

 

La cellule qui entreprend le processus de division "dit" à la cellule souche : " Dois-je procéder comme d'habitude ? Dois-je changer quelque chose ? " La cellule souche "lui répond" : " Non, reproduis une autre cellule de la même manière, tel que nous l'avons toujours fait. " Et voilà ! Le vieillissement prématuré se poursuit comme auparavant, puisque vous pensez que tout ce que vous avez reçu à votre naissance est une chose immuable, impossible à changer.

 

Il y a une autre énergie quantique sur la planète. Elle a un facteur qui est également quantique. Je parle du Grand Changement. C'est une bienveillance que vous avez créée "de toutes pièces", et c'est une chose nouvelle. Vous baignez maintenant dans un changement révolutionnaire, et quelques-uns parmi vous en sont conscients, car ils le ressentent. Il s'agit du "Grand Changement de la Conscience des Êtres Humains" - sur la planète Terre. Ce changement pénètre directement et immédiatement dans le facteur quantique, puisque votre conscience devient de plus en plus quantique. Donc, la bienveillance suit "automatiquement" ce mouvement de plus en plus ascendant. Voyez-vous pourquoi votre Terre doit agir, afin de s'ajuster à vos prises de conscience ?

 

Vous commencez à voir celles et ceux qui n'acceptent plus l'ancien système. Vous n'aurez plus de dictateurs. Tous les citoyens de la Terre veulent avoir le contrôle sur leur propre vie. Ils ne veulent pas la guerre. Ils veulent que leurs familles vivent en toute sécurité ! Ils veulent la paix et l'abondance. Ils veulent que leurs petits-enfants puissent espérer avoir une meilleure vie qu'eux. Vous commencez à le voir, encore et encore, dans ces lieux qui ont eu des dictateurs depuis des années.

 

Une question a été posée : " Est-ce que l'Afrique va bientôt bénéficier de toutes ces choses ? Est-ce que ce sera une révolution bienveillante ? " Encore une fois, je vais vous parler de la prochaine génération africaine. Devinez qui va être là, pour s'assurer que tout cela se réalise ? C'est l'homme qui est actuellement assis devant vous (parlant de Lee) ! C'est son choix, et il est prêt. Il aura la peau noire, mais ce ne sera pas sa première incarnation, avec cette couleur de peau. Il va être là où il doit être.

 

Ce n'est qu'une question de temps. Il sera là, prêt à jouer son rôle, et il ne sera pas un channel. Il n'y a aucune façon de prouver ce que j'avance, n'est-ce pas ? Il ne saura pas qu'il a déjà été un channel, mais il saura exactement ce qu'il doit faire. C'est comme un prodige, sauf que c'est écrit dans son ADN, et c'est lui qui l'a écrit. Il ne sera pas seul, car il sera entouré de personnes qui lui étaient familières, dans sa vie actuelle. Qui sait, peut-être que le médecin sera là aussi (parlant du Dr Todd Ovokaitys). Du point de vue karmique, vous voyagez souvent ensemble. Cependant, mon partenaire a laissé tomber son karma. Que se passe-t-il, lorsqu'un Être Humain laisse tomber son karma ? La réponse est que, c'est le libre arbitre et le contrôle qui déterminent où, quand et comment sera la prochaine réincarnation. Il arrivera, fin prêt à jouer son rôle de bienveillance, sur un continent unifié.

 

D'ici là, ce continent sera guéri, mûr et prêt à développer l'un des continents le plus abondant et plein de richesses premières que cette planète ait jamais vu... Sans avoir à vivre une histoire démocratique. Ce peuple n'aura pas besoin de tout désapprendre, de faire "maison nette", avant de commencer à utiliser le meilleur de tous les systèmes, sans perdre de temps dans la déprogrammation. L'Afrique deviendra l'un des continents le plus abondant de la planète Terre. Soit dit en passant : " Ce continent aura sa propre devise monétaire qui sera mondialement reconnue, comme l'euro. " (Sourire de Kryeon.)

 

Certains disent : " Eh bien, que dire de la Chine ? C'est la plus grande population de la Terre. Regardez ce qu'ils ont fait. " Donc, je répète, regardez ce qu'ils ont à désapprendre. Ils doivent réécrire des milliers d'années de culture, afin de changer, d'en arriver au point zéro, avant de repartir sur un nouveau cheminement. L'Afrique aura seulement l'histoire que vous voyez aujourd'hui. Les maladies, les dictateurs et la survie. Il ne sera pas nécessaire de faire de la déprogrammation des anciennes énergies, coutumes, croyances, etc. Tout sera déjà au point zéro, et la bienveillance sera là. Cette énergie bienveillante est actuellement sur votre planète, et elle fonctionne en synchronicité avec vous. Vous êtes-vous jamais demandé comment cette énergie a ainsi pu se développer ? C'est parce qu'elle vous aime et qu'elle a une attitude.

 

Le Grand Changement

 

Voici ce que vous devez savoir. Au sein de ce grand changement de conscience des Êtres Humains, vous commencez à recevoir le facteur quantique de la bienveillance - dans votre conscience humaine. C'est-à-dire que, la nature humaine est de plus en plus bienveillante. Cela signifie également que vous êtes maintenant capable d'interfacer avec un autre champ quantique... Un champ qui est situé autour de vous et qui est appelé "le champ de la Merkabah". La réalité est que, c'est le champ de votre propre aura, le champ de votre ADN. Cela va créer "une confluence d'interfaçage quantique". Si vous ne savez pas ce que cela veut dire en termes de physique, je vais vous le dire tout de suite : " Vous créez ce que vous pensez. "

 

Alors, chers Êtres Humains, quelle est la première chose que vous voulez créer ? Que diriez-vous de réécrire les potentiels de votre ADN... Les parties quantiques qui parlent à vos cellules souche et qui vous permettent de vivre plus longtemps ? Aimeriez-vous vivre encore cent ans ? Chaque fois où je pose cette question, les Êtres Humains me répondent d'une manière "usuelle", selon l'ancienne énergie 3-D, et je viens tout juste de l'entendre, ici-même : " Non merci ! Pas moi ! Je ne veux même pas y penser. Je ne veux pas vivre et souffrir la longue souffrance de la dégradation de mon corps physique, de mon "char bio", le naufrage et l'asservissement de la vieillesse. En outre, la Terre ne sera pas capable de nourrir toute cette population. "

 

Oh ! Voyez-vous à quel point vous êtes absorbés et hypnotisés par votre limitation 3-D ? Voyez-vous à quel point la réalité de QUI et de CE que vous êtes, est biaisée ou faussée par votre limitation 3-D, par votre partialité humaine ?

 

Les entités qui voient seulement en noir et blanc ont peur de la couleur. Alors, que faire de tout ceci ? Cela porte à confusion. Cela peut nous distraire ou nous égarer, car nous ne saurons même pas quoi faire - avec toutes ces informations. Nous pourrons même aller jusqu'à nous auto-détruire !

 

Et si... Seulement "si"... Votre sagesse prenait le pas ? Si vous commenciez par apprendre comment contrôler la population de votre planète Terre, et utiliser ses ressources d'une manière plus avisée ? Pourquoi ne pas cesser d'utiliser les ressources actuelles en commençant à utiliser la puissance des océans et la chaleur du sous-sol de votre planète, tel que nous vous l'avons suggéré et expliqué, au lieu des réacteurs nucléaires ? Pourquoi ne pas en arriver à reconnaître que les réacteurs nucléaires sont des machines à vapeur très dispendieuses et très dangereuses ? Pourtant, il y a beaucoup d'autres processus qui permettent de produire de la vapeur qui ne blessera aucun un animal, qui ne détruira aucune molécule d'air, etc. Ces processus sont là, devant vous, attendant d'être découverts. La bienveillance et la prise en charge des responsabilités des Êtres Humains permettraient à Gaia de soutenir la population. Quel concept ! Quelle est la deuxième chose que vous pourriez souhaiter changer ? Que diriez-vous de créer la paix sur la planète? Croyez-le ou non, c'est effectivement en cours et le bal est commencé depuis plus de 50 ans !

 

Changer ce qui est dans votre ADN

 

Les cellules-souche sont les seules choses à changer dans votre ADN. Qu'en est-il de vos engrammes émotionnels, cette énergie qui est active dans votre conscience ? Il y a des Êtres Humains qui ont besoin d'entendre ou de lire cela. Est-ce qu'il y a des personnes à qui vous n'avez pas pardonné certaines choses ? Est-ce qu'une personne a gravé quelque chose - dans votre mémoire - que vous ne pourrez jamais oublier, et que vous vous réveillez chaque matin en y pensant ? Je vous connais. Souvenez-vous... Imaginons qu'une cellule du cerveau se divise, voici ce qu'elle demande : " La même chose ou un changement ? " Avez-vous parlé de ce sujet à vos cellules ? Voulez-vous que ces choses restent fixées à tout jamais, dans votre vie ? Votre ADN est devenu plus bienveillant et pacifique. Donc, vous avez la capacité de changer ces choses. Même un événement qui vous a profondément marqué et blessé peut être réécrit dans un état d'équilibre et d'harmonie. Vous voyez ce que nous vous disons ? Vous avez le contrôle ! Est-ce que cela vous intéresse? Vous pouvez réécrire ces choses ou engrammes. C'est la puissance de l'Être Humain, dans cette nouvelle énergie.

 

Les âmes expérimentées

 

Les âmes expérimentées vont entrer plus rapidement dans cette nouvelle énergie. Vous êtes peut-être l'une de ces âmes ayant mérité et acquis de la sagesse sur cette planète, et vous commencez à changer. Les Êtres Humains qui font partie de votre environnement vont le voir dans vos actions et attitudes. Il y aura peut-être un changement dans votre nature humaine. Ils diront : " Tu as quelque chose que j'aimerais avoir ! " Que leur répondrez-vous ?

 

Vous n'aurez jamais besoin de leur donner un livre de Kryeon ! Vous n'aurez jamais à dire un mot au sujet de votre système de croyance, car ils regarderont vos actions et paroles avec les Êtres Humains. Ils verront votre amour inconditionnel envers des personnes qui sont apparemment peu aimables. Ils verront que vous vous souciez des personnes auxquelles vous n'aviez pas porté attention auparavant.

 

La nature humaine est de plus en plus bienveillante. Vous commencez peut-être à le constater, dans des secteurs où vous n'auriez jamais pensé voir une telle attitude. Les attitudes des politiciens vont commencer à changer. La façon dont vous faites des affaires commence à changer. Les relations personnelles deviennent plus paisibles et moins acerbes. Oh, chers Êtres Humains, il y en aura toujours qui sont déséquilibrés ! Il y aura toujours des choses que vous ne pouvez pas contrôler. Il y aura toujours le libre choix humain, et les prisons. Il y aura ceux qui s'incarnent sur la planète pour la première fois, et qui n'ont pas la moindre idée du fonctionnement des choses de la vie, sur Terre, et qui "semblent" toujours agir d'une manière inappropriée. Vous l'avez fait, lors de vos premières incarnations. Je parle d'un changement global de conscience qui se fera lentement. Cependant, les âmes expérimentées seront les premières à le constater, et ce sont elles qui vont finalement réaliser ce grand changement.

 

Il y a un lignage dans la salle. Il ne s'agit pas seulement de l'une de vos nombreuses vies mais plutôt de la sagesse qui vous amène à être ici ou en train de lire ces lignes. Les questions que vous posez au sujet de la conscience sociale et de la Terre sont empreintes de sagesse. Vous dites : " Quand allons-nous tirer les leçons ? " Eh bien, c'est commencé, mais vous devez voir les problèmes, avant de poser cette question, non ? Il y a une énorme masse de sagesse, assise ici - dans cette salle. La ressentez-vous ?

 

Donc, chers Êtres Humains, vous avez la possibilité de commencer à revenir à une énergie que vous pensiez avoir perdue. Une énergie où les êtres humains peuvent s'autoriser à vivre plus longtemps, sans détruire l'environnement. En outre, vous ne souffrirez pas de surpopulation, car vous serez en mesure de la gérer intelligemment et avec sagesse, au lieu d'adopter des lois désuètes et irrationnelles.

 

Un beau jour, vous rencontrerez des semences d'étoiles... Vos soeurs et frères de la famille des Pléiades. En fait, cette famille est ici - en ce moment - puisqu'elle est dans le domaine quantique. Vous avez des ancêtres Pléiadiens qui vivent très longtemps - dans une planète [in a planet] - car ils ont franchi l'étape qui est actuellement devant vous. Ils ont développé le facteur quantique. Ils ont également développé la bienveillance et l'énergie quantique. Voilà pourquoi ils peuvent venir ici instantanément, sans jamais déranger ou faire de l'ingérence dans votre libre choix. C'est aussi la raison pour laquelle ils n'atterrissent pas sur votre planète, afin de vous dire : " Allô ! " Au lieu de cela, ils s'assoient en coulisse et célèbrent ce que vous avez accompli. Ils attendent, avec vous, pour célébrer le solstice de décembre 2012... Le point situé à mi chemin de ce changement de 36 ans dans lequel vous êtes engagés.

 

Avant de terminer, chers Êtres Humains, nous allons à nouveau vous dire que c'est un processus lent. Nous l'avons vu auparavant. Il arrive à travers les générations, à travers les enfants des enfants des enfants. Ce n'est pas quelque chose que vous allez voir aussi rapidement que la lumière d'une ampoule de flash. Il peut y avoir certaines choses qui vont faire marche arrière pendant un moment, avant de repartir vers l'avant. Toutefois, si vous regardez ensemble, ce sera comme la basse vitesse d'un navire dont le gouvernail est tenu par la sagesse. Ce navire se dirige lentement, mais sûrement, vers un temps où la haine sera une chose peu habituelle. Elle ne pourra plus se draper dans la culture ou la religion. C'est parce que l'énergie quantique est bienveillante, et les humains commencent à le voir.

 

Et voilà ! C'est la vérité de ce jour. C'est l'énergie de cette journée. Ce sont les potentiels que je vois, en ce moment, et c'est pourquoi nous vous apportons ce message. En partant d'ici ou en terminant cette lecture, vous aurez changé un peu. Vous en connaîtrez un peu plus, au sujet de qui vous êtes, de ce que vous avez accompli, et de ce qui est devant vous.

 

Je suis Kryeon, un amant de l'humanité. Et c'est ainsi.
Kryeon

Traduction et/ou interprétation de Jean-M. Gobeil
Site : http://kryeon.forumactif.com

Partager cet article
Repost0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 13:50

Aura

Dans la Science ésotérique, il est dit que là où habite un Initié, aucun esprit mauvais n’a le droit d’entrer.

Et quand il veut faire un grand travail spirituel, l’Initié réserve un endroit et le consacre pour leur en interdire l’entrée :
Il l’entoure d’un cercle, y inscrit des noms sacrés et il est tranquille, il peut travailler.

Alors, voici maintenant l’application pratique :
Si vous ne mettez pas d’écriteau « Défense d’entrer » à votre maison, ou si vous laissez la porte ouverte, toutes sortes de créatures malveillantes peuvent venir vous voler. De même si vos cœurs, vos âmes, vos esprits restent ouverts aux quatre vents sans être consacrés, protégés, entourés d’une barrière de lumière, les esprits ont le droit d’entrer, de salir, de ravager, et de partir en emportant tous vos trésors.

Pour un disciple ou un Initié, la meilleure protection contre tous les mauvais courants et les esprits ténébreux, c’est son Aura. Plus elle est lumineuse, large, plus les couleurs en sont pures, plus vous êtes en sureté, car l’Aura joue le rôle d’une carapace qui protège contre tous les mauvais courants qui circulent.

Est-ce que vous veillez à cela ? Non, vous restez exposé à tous les courants, et ensuite vous allez vous plaindre de vous sentir fatigué, triste et malheureux.
Alors quelle conclusion tirer ?
Qu’il faut penser à travailler sur l’Aura. Comment ?

« En allant chaque matin au lever du Soleil, en regardant comment il s’entoure lui-même d’une Aura formidable pleine de couleurs merveilleuses, vous devez vous dire : “Moi aussi, je veux m’entourer des plus belles couleurs !”. Fermez les yeux, imaginez que vous êtes entouré de violet, de bleu, de vert, de jaune, d’orange, de rouge … et longtemps, très longtemps, vous vous baignez dans cette lumière, vous imaginez qu’elle rayonne et s’étend très loin, et que toutes les créatures qui se trouvent dans cette atmosphère en bénéficient, que tous ceux qui vous fréquentent ou entrent en contact avec vous pourront recevoir des bénédictions. De cette façon, votre Aura vous sert de protection et en même temps, elle est une bénédiction pour les autres, parce que grâce à elle, vous pouvez aider les créatures. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Partager cet article
Repost0

Connexion Quantique

Profil

  • connexion-quantique.over-blog.com
  • ALEX SPYR 
Praticien de Shiatsu formé par Michel Odoul
Diététique énergétique Chinoise
Do-In (Auto_Shiatsu)

Créateur de la Connexion Quantique 

Auteur Compositeur interprete
  • ALEX SPYR Praticien de Shiatsu formé par Michel Odoul Diététique énergétique Chinoise Do-In (Auto_Shiatsu) Créateur de la Connexion Quantique Auteur Compositeur interprete

MUSIQUE

Recherche

CANAL CONNEXION QUANTIQUE

POUR VISIONNER CE CANAL TV OU VIDEOS
ARRETEZ LE LECTEUR AUDIO EN BAS DROITE